Atara - Hang Them

Atara - "Hang Them"
chronique Atara - Hang Them

Quand on est mort, on ne vit plus.

On écoute avec ses oreilles.

On monte en haut et l'on descend en bas avant de tourner sur le côté.

Les obèses sont gros.

Le feu c'est chaud.

La nuit, il fait noir.

Cglaume a des goûts bizarres.

L'hiver il fait froid.

Les homos sont tous gays.

Vous en avez déjà plein les pompes de ces évidences?

Allez une petite dernière: le nouvel Ep d'Atara est une vraie tuerie!!!

 

Hang Them est donc le nouveau six coups d'Atara, un petit groupe b'en d'chez nous qui crapahute dans les méandres de la nébuleuse Grind depuis une petite pincée d'années et  qui commence à s'y construire une jolie réputation. Sur scène comme sur disque, Atara distribue les baffes avec la même générosité que Chuck Norris. Du Grind bourru, primaire et plus solidement attaché à la scène Old School que des verrues sur les joues de Lemmy. Atara continue sur sa lancée et n'apporte rien de neuf ni à sa musique ni au genre auquel il appartient. Du Grind pur jus, 100% bio. Pas besoin de vouloir essayer de modifier ce qui est déjà nickel... à moins d'être attiré par les poufiasses plastifiées qui remplissent les programmes d'NRJ12... Je m'égare...

 

Atara pratique avec brio et panache un Grind Core racé, rustique et authentique qui plaira aux adeptes de Napalm Death (les vieux, les bons), Blockheads, Catheter ou encore Phobia. Rien de neuf, que du vieux, du classicisme et du talent. Rien d'autre à ajouter, rien d'autre à espérer de la part de ce groupe qui prend un malin plaisir à nous fesser les joues et nous fouetter les tympans à grands coups de grosses ficelles. On aime ça et on en redemande!

 

Un son énorme, un mur de gratte qui s'appuie sur un son de batterie plus sec que les muqueuses de Brigide Farjot. Des nuées de blasts hystériques lubrifiés d'une pommade de groove épais et velouté. C'est d'ailleurs là, le plus gros atout de cette formation: sa capacité à vous secouer la couenne. Groove garanti Père Dodu. On notera quelques traces d'un Death Metal morbide à la sauce Incantation qui s'entrelacent avec l'instinct Crusty dans une farandole de hargne où s'entrechoquent voix d'ours enroué et hurlements dignes que ceux qu'on pousse lorsqu'on se fracasse le petit orteil dans un coin de table.

 

Tout est parfait sur ce petit disque, l'ambiance, le grain de la prod', les titres, le feeling, l'urgence... franchement, rien à redire: une baffe. Une grosse tarte dans le pif: sèche, directe, massive.

 

En ressortant de Hang Them, on est ravi, heureux, béat. Seule frustration: le Ep est trop court! On a hâte d'entendre la suite par Toutatis!!! M'enfin, d'ici là vous pouvez toujours esgourder les précédentes pépites de chez Pépito d'Atara!

 

photo de Cobra Commander
le 25/11/2013

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 25/11/2013 à 12:02:42

"Cglaume a des goûts bizarres" ... Tu ruines ton intro avec un contre-exemple: FAILED ! :)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements