Black Sheep Wall - I Am God Songs

Black Sheep Wall - "I Am God Songs"
chronique Black Sheep Wall - I Am God Songs

Je suis un vieux con… J’ai l’amère impression que plus rien ne me surprend, que les frissons qui me parcouraient l’échine à l’écoute de Slayer et The Jesus Lizard à l’époque de ne me sont plus qu’un bien lointains souvenir, qu’il y a d’avantage de groupes hardcore qui ont une page MySpace avant même d’avoir composé le moindre morceau que de pétales de corn flakes dans mon bol ce matin. Oui, je suis un vieux con. Alors, que pouvais-je attendre d’un groupe au patronyme qui n’évoque rien ? Hein ? Que pouvais-je attendre d’un groupe qui ne révolutionne rien, qui joue des plans syncopés à la Meshuggah (ça commence à devenir récurant dans mes chroniques ça, les "plans syncopés à la Meshuggah") et dont la batterie est compressée tel un poil de cul entre 2 fesses. Tout ce qui a le don de m’horripiler! En plus il s’agit d’une auto-production par-dessus le marché ! Quoi ? Personne n’a voulu signer ce truc ? Bien fait pour leurs gueules, on n’apprend pas à un vieux con comment touiller la semoule. Oui, je suis un vieux con, et mal bien m’en a prit… Oui, parce que rien à faire, Black Sheep Wall a quand-même réussi à me foutre une sacrée torniolle. Ça faisait longtemps qu’un groupe ne m’avait pas autant enthousiasmé, alors moi je suis peut-être un vieux con, mais un vieux con heureux! Voui Môsieur! Originaire de la Californie, ce groupe sort de nulle part avec cette autoproduction (tout récemment signée sur le label Shels, bien vu les gars) et on peut dire que malgré les apparences, autoproduction ne rime pas avec "son de demo pourrie de fond de cave". Nan, on en est loin, excepté peut-être pour "…de fond de cave". Car leur son a des couilles aussi ballonnées que le "Aeon Aony" d’Unfold, avec un poil pubien en plus, ne serait-ce que pour la virilité. Parce que les ricains font dans le gras, le lourd, le costaud. La demi-mesure, y’connaissent pas, Kongh à côté passent pour des enfants de coeur. Tout est énorme, la basse est monstrueuse, les guitares sentent bon la mélasse, et la batterie, bien que sur-compressée (à la manière de "Pure" d’Unfold), claque à tout va: chaque coup de caisse clair est une gifle, chaque coup de grosse caisse un poing dans le bide. La voix quant à elle est rocailleuse, sent le souffre, la hargne et la bière. Zatokrev pourrait en être un lointain cousin, mais en bien plus fluet. Et quand j’évoquais ci-dessus les parties syncopées (et non anatomiques) "à la Meshuggah", je vais quand-même modérer mes propos: il y en a, certes, mais ça reste limité à quelques plans, et c’est tellement bien noyé dans ce magma sonore que ce n’est pas franchement frappant. Seul bémol, c’est que sur les 55 min que dure l’album, ils nous balancent 15 min de plage bruitiste pas franchement indispensable. Bon, je vous fais le calcul, ça nous laisse néanmoins 40 min de furie, soit près de 7min en moyenne par morceau. Ouais t’as raison, on est loin des formats d'albums grind de 20 min, alors on va pas se plaindre. Alors un clic ici c’est si facile, tu jette une oreille sur "Modest Machine", t’es conquis, tu trouve ça tout bonnement génial, et vu que t’es pas encore un vieux con comme moi, t’as qu’à cliquer ici et tu te le pré-commande pour moins de 8 euro, une misère. En format digipack et un remastering en bonus (comme s’ils en avaient besoin… faudra m’expliquer, parce qu’à mon avis, c’est maintenant tous les autres groupes qui auront besoin d’un nouveau mastering…). Attention toutefois de ne pas y abuser, car il pourrait vite devenir lassant. J’y mets quand-même une bonne note, plus pour l’enthousiasme que ça m’a provoqué que pour l’originalité et la perspective à long terme. Pour un vieux con, c’est déjà pas si mal…

photo de Sam
le 02/09/2008

4 COMMENTAIRES

swarm

swarm le 02/09/2008 à 14:24:39

pfiouu! essayé et adopté! Le genre de truc qui m'aurait rendu complètement taré il y a quelques années.

sepulturastaman

sepulturastaman le 02/09/2008 à 20:50:42

Leur myspace donne sacrêment envie de déboursé 8 euro.

Kastor

Kastor le 16/05/2009 à 18:11:39

Ils viennent de splitter, je suis déception :(

Personnellement, quand j'écoute cet album dans le métro j'ai envie de tuer tout le monde à la machette. Rien que ça.

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 17/05/2009 à 23:56:58

j'avoue ,il rend VRAIMENT fou cet album. haine et violence + gros pain gras et lourd in your face. parfait.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements