Clutch - Robot hive / exodus

chronique Clutch - Robot hive / exodus
Il y a des groupes qui passent totalement inaperçus en France, alors qu'aux USA ce sont des stars. Le groupe LIVE par exemple, qui mis à part "I alone" qui avait marché dans l'hexagone, avait été boudé alors qu'ailleurs ils étaient plutôt connus. Un autre exemple ? CLUTCH, qui étonamment n'a jamais percé chez nous, et pourtant, les bougres ne font pas des mauvaises choses.

Il est vrai que leur southern rock n'est pas forcément attrayant à la première écoute, le tout semblant très standard. Mais il suffit de se plonger dans ce "robot hive / exodus" pour y comprendre toute ses subtilités. La présence d'un orgue Hammond fait ressortir un coté rock'n'roll bien sympa, aux côtés de guitares tantot stoner, tantot heavy rock. certains titres comme "Mice and gods", "10001110101" ou encore "10,000 witnesses" justifient à eux seuls l'achat de ce disque, tant le côté "groovy" du groupe vous prends pour ne plus vous lacher. Bon, ce disque est tout de même leur neuvième, alors forcément, ceux qui connaissent CLUTCH par coeur risquent d'avoir un sentiment de déjà entendu, même si leur album précédent ("Blast Tyrant") avait pu faire peur aux "true fans" quant à son délire doomostonerisant.

Dommage que certains titres ("tripping alarm", "Gullah" par exemple), même s'ils sont bien foutus, ne nous prennent pas autant que d'autres. Mais il est vrai que 54 mn de rock sudiste peut paraitre long par moments. Dommage, car les 2 derniers titres (2 reprises de Howin' wolf et Fred McDowell) sont excellents, le côté bluesy du combo s'en donne à coeur joie et on sent qu'en live les séquences d'impro doivent être terribles.
On parle rarement de la forme alors sachez que le digipack est bien sympa, par contre le délire visuel à l'intérieur est assez barré, fait en images 3D.

CLUTCH est donc loin d'avoir dit son dernier mot, pour preuve ce "robot hive / exodus" qui sonne comme un retour aux sources, tout en incorporant de nouvelles sonorités bien sympathiques. Les personnes ne connaissant pas du tout le groupe peuvent commencer par celui-ci, le côté groovy de certaines chansons rendant l'album plus accessible.
photo de Pidji
le 24/01/2006

1 COMMENTAIRE

Pidji

Pidji le 02/07/2009 à 22:53:33

Les voir au Hellfest m'a donné une grosse envie de réécouter cet album. Et il est toujours aussi sympa !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019