Coal Chamber - Dark Days

Coal Chamber - "Dark Days"
Coal Chamber - Dark Days (chronique)

Ici, certains adulent Deftones et ils ont raison, car Deftones a marqué la communauté rock/metal. Ici, certains n'aiment pas Coal Chamber et ils ont raison. À l'écriture de ces deux premières lignes je me demande ce que je fous ici.

Étant un fils d'addidas (comme beaucoup de metaleux ados pendant l'explosion neo-metal), j'ai toujours préféré Coal Chamber aux autres groupes descendant directement du metal le plus alternatif.

C'est d'autant plus bizarre que je reconnais facilement les faiblesses que se coltine le groupe du lutin Fafara depuis sa création (voir ma chro de l'éponyme pour vous en persuader).

 

Donc quoi de neuf au pays du neo ? Rien, de toutes façons ce style devait être mort-né. Malheureusement son avis de décès n'est toujours pas paru ; puisqu'il reste quelques ersatz dégénérés et guère plus évolués que Coal Chamber, qui dans ses interviews prétendait déjà avoir fait le disque le plus heavy jamais sorti (à chaque sortie d'ailleurs, remarquez cela est encore vrai aujourd'hui). Je ne connais pas les prétentions artistiques du groupe, même s'ils en avaient. Reste que ce Dark Days et le dernier disque de neo potable sorti chez Roadrunner.

Bon je papote je papote, mais j'ai pas encore réellement donné mon avis sur ce disque, "qu'il est bien puisqu'il est noir" (je tiens à pousser un coup de gueule sur l'arrachage des bois de cerfs soit disant non douloureux pour les sus nommés, pour info les bouviers gèrent le flux animal à coups de 9 volts dans l'anus...).

 

Le son a pas trop mal vieilli, tout est sur-boosté, à croire qu'il devait masquer la faiblesse des compositions. Et pourtant, par rapport à leur premier cd, il y a eu du progrès. Bon c'est toujours pareil avec le néo, guitare so heavy as fuck, accordage drop D de la mort, accompagné de la clique d'effets (oui Geoffrey Fatbastard a parfaitement raison quand ici il critique ces supercheries), parties de basse inexistantes ou tout juste bonnes à suivre la guitare avec un gros gros son tout aussi crunchy que la gratte ; la batterie complète l'ensemble de façon simplette, mais bizarrement le tout réuni et SURTOUT sans chercher à se prendre la tête donne un disque qui cumule tous les poncifs du néo-metal. Mais reste cependant bien plus plaisant à écouter (même dix après) qu'Incubus (les copains de Korn, pas le groupe de thrash) Sevendust, Spineshank, P.O.D & consort qui continuent à rêver de gloire. Donc oui les compositions sont bateaux format panamax, mais elles se révèlent bien plus agressives que la majorité des sorties qui leur sont contemporaines ; et nous n'avons pas de morceaux mouillette sur ce disque. Rajoutez à cela la voix particulière de Dez Fafara qui ne s'ennuie pas à essayer de chanter comme un minot, ni à s'embarrasser avec des quelconques rappels, c'est gras (version végétaline utilisée en agro-alimentaire et pas saindoux qu'on trouve en arrière boutique des tripiers faisant passer en loucedé des rognons de chiens sauvages pour du ris de veau)... Il met un peu de folie sur les bords (mais là encore, de la folie d'Hollywood, pas de la folie oubliée dans les cellules poisseuses de l'asile d'Arkham). Coal Chamber c'est juste de la musique pour faire le ménage, faut chercher bien loin pour prendre un peu de plaisir.

 

En gros ce disque est bête, pas propre et un peu méchant.

photo de Sepulturastaman
le 08/01/2012

2 COMMENTAIRES

el gep

el gep le 11/01/2012 à 07:44:30

J'avais oublié ce groupe. Je ne te remercie pas de l'avoir exhumé de ma mémoire.
Et sinon, qu'est-ce qui t'a poussé à faire un cycle de chroniques "neo metal"?

Cobra Commander

Cobra Commander le 11/01/2012 à 09:03:20

Sepulturastaman a du perdre un pari!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album

Acheter Coal Chamber Dark Days sur Amazon

Tracklist

1. Fiend
2. Glow
3. Watershed
4. Something Told Me
5. Dark Days
6. Alienate Me
7. One Step
8. Friend?
9. Rowboat
10. Drove
11. Empty Jar
12. Beckoned

DANS LA VEINE

Ghouls Stone Valley - S/TGhouls Stone Valley - S/T

évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...

HASARDandCO

Anthurus D'archer - Plastofilène
Nag - S/t
Chronique

Nag - S/t

Le 26/10/2016