Nick Oliveri - N.O Hits At All Vol. 666

Chronique CD album (29:00)

chronique Nick Oliveri - N.O Hits At All Vol. 666

Je rassure tout de suite les plus collectionneurs ou les plus fans de Nick Oliveri, vous n'avez pas raté 660 N.O Hits At All... n'y voyez là que la facette la plus evil, du bassiste, beugleur, boule de billard. Comme à l'habitude un énième mea culpa... le vol 5 n'était pas le dernier et on ne va jurer de rien pour celui-ci (on n'est pas à l'abri d'une vielle malle dans le grenier)... mais comme sur ces 5 compagnons, on trouve ici un mélange d'inédits et de titres plus connus sur lesquels Oliveri pose sa voix d'ange (déchu l'ange évidemment) ainsi que des versions inédites ou rares (ou trop bien cachées pour que j'en retrouve la trace, allez savoir).

 

Ici mis à part 2 titres de The Dwarves, « Bleed Alright » issu de The Dwarves Invented Rock & Roll qui lance le disque et « You Turn Me On » (Take Back the Night), je n'ai trouvé que des inédits, des versions différentes ou des démos... Mélange de morceaux baffe de la gueule, de mid tempo voire lents ainsi que de versions acoustiques assez loin des feux de camps scouts. Côté inédit (après le premier titre de Dwarves pour ceux qui ne suivent rien, non mais!) « Life As One » est un titre rapide avec un chant de dingo de Uncontrollable. On trouve ensuite un premier morceau inédit de Death Acoustic, « USA »... on trouve plus loin un autre titre inédit de Death Acoustic (acoustique donc pour les moins anglophones) avec la reprise de «  Bite It You Scum » de GG Alin ainsi qu'un autre morceau joué en acoustique avec «  Love You To Death » de V.L.D. Mondo Generator vient d'être sous une double actualité avec Fuck It et Shooters Bible, n'empêche que l'on retrouve 2 chansons du groupe avec une version différente de « Listening To The Daze » et l'inédit lent et très énervé « In Pieces »... auxquelles on ajoutera « Auto 2000 » qui est la base de ce qui deviendra « S.V.E.T.L.A.N.A.S. » sur Fuck It. On ajoute deux claques dans la figure avec les pas retrouvés (donc probablement inédits) « Lovely Bong » de The Young Tuffs et « Fuck Em All » de The I.O.D.

 

N.O Hits At All Vol. 666 n'a pas le principal défaut de ses 5 petits frères qui étaient ultra courts, ici on a près de 30 min de Nick Oliveri et principalement des raretés et des inédits. On va dire que quand on aime on ne compte pas mais l'ensemble de N.O Hits At All aurait probablement tenu sur 2 ou 3 disques.

 

N.O Hits At All Vol. 666 est disponible en CD digipak et vinyle (noir, rose fluo, transparent avec splatter rouge et test press).

 

photo de Papy Cyril
le 13/03/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Human side - Lapse
Furykane - Fake
Chronique

Furykane - Fake

Le 08/04/2011