Vancouver + Zatokrev - split Zatokrev + Vancouver

Chronique CD album

chronique Vancouver + Zatokrev - split Zatokrev + Vancouver

Ca faisait un bail qu'on avait pas entendu parler de la Suisse, enfin la frange lourde je veux dire, puisqu'on vous a suffisamment causé de Yog ces temps-ci, et pour cause. Et bien c'est chose faite, et d'une pierre deux coups même: avec Vancouver (où l'on retrouve déjà des têtes connues avec les membres de feu Unfold ainsi qu'Impure Wilhelmina ou Iscariote) qui nous avait fait montre de leur talent avec le très réussi « The Moment », et Zatokrev déjà responsables d'un EP chez Division Records qui a fait du bruit, suivi d'un album aussi intéressant ("bury the ashes"). C'est une galette commune avec deux morceaux chacuns qu'ils nous proposent ici; messieurs les Helvètes tirez les premiers!

 

Ce sont donc les Zatokrev qui ouvrent le bal (normal pour un groupe de Bâle, trop de la balle... ok j'arrête) et je dois avouer que je suis assez surpris par la violence qui ressort de ce premier titre, le rythme me donne également l'impression d'être monté d'un cran comparativement avec l'EP éponyme. Toujours cette voix haineuse (qui ressort encore mieux sur le début de 'Pro Co') et ce bagage métal; Zatokrev conserve ses influences principales même si le spectre d'Unfold est un peu moins présent ici tandis qu'il planait comme un vautour tout au long du précédent EP. Riffs épurés, volontairement rédondants et d'une lourdeur maîtrisée, sons de gratte collant parfaitement à l'ensemble: on peut dire que le combo suisse a trouvé un son caractéristique qui le met plutôt en valeur. Mention spéciale à 'Pro Co' qui m'a vraiment enthousiasmé, j'attends avec impatience la sortie prochaine de leur LP « Bury the Ashes » qui s'annonce heavy.

On poursuit avec Vancouver qui nous avaient laissés sur une grosse impression avec « The Moment » et ce n'est pas 'Love Made Automato' qui nous fera changer d'avis sur ce groupe. Toujours l'habile et subtile dosage de mélodies mélancoliques et de riffs plus lourds et sombres, la recette n'a pas radicalement changée. Mais, comme pour leurs homologues les précédant, j'ai l'impression qu'on est résolu à faire encore plus mal (si l'on occulte bien sûr le magnifique pont noisy au milieu de 'Apparatus'). Toutefois, à quelque nuance que ce soit entre le Vancouver d'aujourd'hui et celui d'il y a 3 ans, c'est toujours aussi jouissif, le savant mélange prend sans difficulté et quand on connaît le line up de ce groupe on comprend tout de suite pourquoi. Mais quand sort ce prochain LP bordel??? vite!!

 

Un petit mot pour terminer sur le label auquel on doit cette sortie: Get A Life Records, qui s'occupe de groupes tels que Cortez, Ventura ou encore Yog (entre autres), longue vie à ce label, suisse, ça va sans dire, et qu'ils leurs viennent d'autres initiatives telles que ce split, parce qu'on est preneurs, et c'est un euphémisme.

photo de Mat(taw)
le 14/11/2007

4 COMMENTAIRES

Sam

Sam le 15/11/2007 à 09:06:50

ouais il est plutôt jouissif ce split, fait plaisir. Purée sur ce label les groupes que tu cites sont tous trop mortel! (désolé, il fallait une fois que je la fasse celle-là!)

mat(taw)

mat(taw) le 15/11/2007 à 09:42:41

et je suis que tu pensais à un en particulier hein?
t'as raison si se fait pas de la pub soi-meme, qui le fera pour nous?? lol

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 15/11/2007 à 22:52:31

ahhhh la classe de Vancouver et la rugosité de Zatokrev, que demande le peuple ?! en plus le dessin sur la cover est vraiment sympa, que du bon que du BON !!

mat(taw)

mat(taw) le 16/11/2007 à 09:34:19

c'est vrai que l'artwork fait baver aussi... pour une fois que j'y ai droit :p

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Vallenfyre - Splinters
Millencolin - SOS