Xciii - The Blue

Chronique CD album (23:08)

chronique Xciii - The Blue

L'album blanc. Le Black album. Brown Album. Orange. Et maintenant The Blue EP, la septième sortie de XCIII, projet mené par Guillaume Beringer. Les couleurs ont toujours influencé les Rockers. Sorti une première fois en décembre, elle se voit rééditée ce mois de juin, agrémentée de titres titres supplémentaires, un nouveau morceau et deux remixes. Cet EP est la preuve qu'il n'y a pas que Black Metal d'Avant-garde norvégien, Il y a aussi le Rock d'Avant-garde français !


XCIII dévoile donc le temps de cinq titres un Rock nerveux, tendu, qui laisse une grande place aux expérimentations en tous genres. À la fois différent musicalement parlant et proche au niveau des intentions de Theremine, publié il y a deux ans, The Blue marque une nouvelle étape dans l’évolution de XCIII. On pourrait parler de côté Yin, versant obscur et plus dur, de The Dø. Il poursuit sa quête de recherche musicale en continuant d’assimiler des éléments venus du Metal (le riff qui s’entremêle avec un léger arpège au milieu de « The Blue»), à l’Indus (la voix passée au vocoder sur le titre d’ouverture). Avec « Life Seeks Death », étiré sur plus de sept minutes, XCIII se rapproche du Prog moderne (on pense à Tool ou à Porcupine Tree). Les influences Trip-hop ont en revanche elles, complètement disparu.

Je dois confesser que je suis tombé amoureux de la voix et de son timbre si particulier de Maelize Vallez (qui, à mon grand regret, n’a pas encore d’autres projets musicaux), entre Björk et Vanessa Paradis. Les deux remixes, respectivement par Bartosantos et Maquerelle, apporte pour le premier un côté plus délicat pour « Sway », alors que le second renforce l’aspect tribal de « Abstract ».

photo de Xuaterc
le 16/12/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021