S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Revok : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Revok

Revok en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Revok : France France

Tags musicaux :

#posthardcore #revok

Groupe du mois Groupe du mois - avril 2011

Line-up

#Jerôme - guitare
#Eric - guitare
#Cyril - basse
#Fab - chant
#Michel - batterie

Discographie

  • - "Biocarbon Amalgamate EP" (2005)
  • - "Program Medics and Cathode Clinics" (2006)
  • - "Bad Books and Empty Pasts" (2007)
  • - "Grief is my new Moniker" (2011)
  • - "Bunt auf Grau" (2015)

Revok

Biographie

Revok est un groupe ou artiste français, qui a été chroniqué 5 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : posthardcore, revok

Chroniques du groupe / artiste

Revok - Bunt auf Grau (2015)

Revok - Bunt auf Grau (2015)

10 ans. Cela fait 10 ans révolus que Revok a pris possession dans l'univers des musiques énervées. Et lorsque l'on parle de possession, pour les franciliens, le terme est loin d'être galvaudé. Revok est Possession. En reprenant le sacerdoce des Portobello Bones  ; des compositions intenses, une créativité vraiment novatrice et un gros manque de reconnaissance, Revok est devenu énorme en terme de référence. Les gens passionnés et sérieux qui s'intéressent aux musiques actuelles n'ont plus qu'à acquiescer. La sortie de Bunt auf Grau ne devrait tolérer aucune nuance à ce sujet.   Grief is my new moniker (2011) venait mettre un terme à leur roadbook entamé en 2005 par la sortie de leur carte de visite Biocarbon Amalgmate . Revok est né dans le sang comme nous tous ; pour eux, cela s'avère encore plus vrai compte tenu du chemin parcouru.
Après ce cri primal, l'enragé Program medics and cathod clinics marquait au fer un hardcore moderne évolutif s'engouffrant dans le noir. […]

> Lire la chronique

Revok - Grief is my new Moniker (2011)

Revok - Grief is my new Moniker (2011)

Revok développe depuis une demi-décennie un univers bien particulier qui s’articule et se meut bien au-delà de la donne musicale. Issus d’un passé hardcore tendance new-school, bercés par des récréations sauvages ou des digressions Resident-esques (l’inclassable Zeta Reticuli ), les parisiens revisitent – mine de rien – les endroits les plus obscurs de la musique dure, sombre ou dérangée.  Parfaite combinaison entre l’esprit rude d’Easy Rider et les échanges feutrés des salons de lecture, le champ de sentences de l’entité, bien que d’apparence dévasté, est des plus riche et nuancé.   Revok , c’est avant tout 2 EP’s impeccables en guise de carte de visite, Biocarbon amalgamate   fin 2004, l'enragé Program medics and cathode clinics (2006) et un premier album complet en 2007 Bad books and empty pasts qui a un peu de mal à supporter l’épreuve du temps. Revok , c’est aussi une espèce de force surnaturelle (sans rire) qui habite les protagonistes lors de concerts absolument […]

> Lire la chronique

Revok - Bad Books and Empty Pasts (2007)

Revok - Bad Books and Empty Pasts (2007)

Changement de registre pour ce premier album des Parisiens de Revok , qui sortent leur premier album cette année. Alors que la noirceur primée sur les pochettes de leurs de précédents EP's, place maintenant à un cover nettement plus illuminé. Pourtant, cette luminosité n'a rien à voir avec la musique du combo qui elle, est toujours aussi sombre et baignant dans une ambiance parfois bien poisseuse. Bien plus malsain que les précédentes productions, ce "Bad Books and Empty Pasts " montre surtout une évolution flagrante pour le groupe. Le post-hardcore parfois un peu hésitant des débuts a laissé sa place à une musique nettement plus maitrisée où le post-hardcore côtoie sans hésiter le noise rock. Les montées en puissance sont légions, laissant toute amplitude aux guitares à la fois aériennes et pesantes qui crachent leur venin le moment venu. Jaillissant là où on s'y attend le moins, les vocaux viennent briser, d'une voix rocailleuse et dense, le calme apparent. Voix qui s'est […]

> Lire la chronique

Revok - Program Medics and Cathode Clinics (2006)

Revok - Program Medics and Cathode Clinics (2006)

« Program Medics and Cathode Clinics » est le 2e EP à paraître pour REVOK, jeune groupe originaire de Paris et qui officie plutôt dans un post-hardcore teinté de noise. On ne peut pas dire qu'ils aient choisi la voie la plus simple d'ailleurs, car cette scène étant des plus florissante ces derniers temps, il devient de plus en plus difficile de ne pas se retrouver noyé dans la vague des noms de groupes émergeant qui s'accroît de mois en mois. Mais il semble que les REVOK aient les moyens de nous rester en mémoire, n'ayez crainte... Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il démarre fort cet EP, avec un 'akinesy' au rythme très soutenu pour se laisser retomber dans leur passage de prédilection; arpège saturé aux relents de noise (comme les affectionne tant les IMPURE WILHELMINA) sous un rythme alangui et propice à une voix jouant plus dans la retenue. C'est surtout ce type de plans que l'on peut retrouver dans cet EP, alternés avec des moments plus secs aux cris rauques. 'A long […]

> Lire la chronique

Revok - Biocarbon amalgamate (2005)

Revok - Biocarbon amalgamate (2005)

Premier fait d'armes de ce groupe qui laisse planer le mystère autour d'eux. En effet, en guise de biographie nous avons le droit à des métaphores bien maitrisées mais qui ne nous donne aucune info de plus sur Revok. Cette approche est certainement faite afin que l'on se concentre essentiellement sur la musique. Ok, c'est parti alors ! 5 titres composent cet E.P. autoproduit et plutôt bien enregistré. Ca commence bien. Revok nous propose un mélange post hardcore-metal-noisy durant plus de 28 minutes, ce qui donne des compos relativement longues et travaillées. On pense à Jairus (sur "aide moi à naitre" par exemple, pour son long passage exclusivement musical), mais aussi à Amanda Woodward ("Sediments"). Plutôt flatteur donc, mais malheureusement ce maxi a un défaut: celui de la linéarité. En effet, les riffs me donnent l'impression d'être identiques sur certaines chansons, même si cela n'est peut être qu'une impression, ce sera LE mauvais point. Une seule chanson est en […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Interview Revok - avril 2015

Interview Revok - avril 2011

Revok - eL bAr / Mouscron (Belgique) - le 19/03/2011

DON CABALLERO + MONOCHROME + REVOK - Le Batofar / Paris (75) - le 24/11/2006

BURIED INSIDE + GANTZ + REVOK - L'Espace B / Paris (75) - le 27/11/2005

Les 10 dernières News en relation avec Revok

Souvenir du dimanche (01 mai 2016)

On reste en France, plus précisément à Paris avec un des premiers groupes de Screamo dans notre […] (lire l'actualité)

Will Haven et ses amis à Paris en mai (09 mars 2015)

Le OTB Fest aura lieu les 29 et 30 mai prochain à Paris (La Maroquinerie) avec Will Haven , […] (lire l'actualité)

Retox viendra nous voir en avril (20 janvier 2015)

Retox jouera quatres concerts début avril et en voici les détails: le 2 avril à Poitiers […] (lire l'actualité)

Un premier morceau de Revok en ligne (20 décembre 2014)

"Old Marrow Part 1" est le nouveau morceau mis en ligne par Revok.
 

(lire l'actualité)

Le nouvel album de Revok pour le 15 janvier (17 décembre 2014)

Revok sortira son troisième album, qui aura pour titre Bunt Auf Grau , le 15 janvier. Un premier […] (lire l'actualité)

Revok revient avec un nouvel Lp pour 2015 (17 novembre 2014)

Bunt Auf Grau ... est le nom du troisième grand format des parisiens de Revok . Ce nouvel […] (lire l'actualité)

Festival des Arts Bourrins: c'est ce week end! (27 août 2014)

Depuis 2007, à chaque fin d'été, la Normandie résonne sur des blast beats, cris et autres […] (lire l'actualité)

Fordamage souffle les bougies (11 octobre 2012)

Les Nantais de Fordamage chroniqués mercredi dernier pour leurs méfaits ici et ; sont en […] (lire l'actualité)

Comity annonce sa release party parisienne (06 décembre 2011)

La release party parisienne pour le nouvel album de Comity aura lieue le 20 janvier […] (lire l'actualité)

Nouvelle interview : Sylvain Biguet (05 décembre 2011)

Rien de tel qu'une interview fleuve pour démarrer la semaine ! En effet, Cglaume s'est […] (lire l'actualité)