7 Weeks - Interview du 25/09/2009

7 Weeks (interview)
 
Qui se cache derrière le pc ? Peux tu nous présenter le groupe ? Pourquoi avoir choisi le nom de 7 weeks ?
Salut, je suis Julien, bassiste-chanteur, j’ai monté le groupe en 2006 avec Jeremy (batteur), Philippe (guitariste) et Nicolas (guitariste, remplacé en 2007 par Fabien puis Florian depuis septembre). Le groupe est basé à Limoges, a sorti 1 démo en 2006, 1 EP en 2007, pas mal tourné sur 2008 et sort aujourd’hui son premier album All Channels Off chez F2M Planet/Anticraft. Le nom 7 WEEKS correspond à la période qui sépare la première répétition au complet et l’enregistrement en studio…7 semaines de gestation. On voulait aller vite. De plus ça sonne bien et c’est équilibré pour faire un logo !

Le premier album est pour le moment bien accueilli par les webzines, déjà des retours sur scène ?
On commence réellement la tournée en octobre mais on joue les morceaux depuis quelques temps maintenant puisque l’album était prêt pour Bourges en avril où l’on avait basé notre set sur les morceaux de All Channels Off pour avoir un challenge à relever, ne pas jouer sur nos habitudes des anciens morceaux et ça a super bien marché. Depuis on garde tout le début de concert avec les nouveaux morceaux, ils ont une vraie unité et ça fonctionne bien. On a eu la chance de pouvoir envoyer le set sur une très grosse scène (Rock for People cet été) et on a eu de supers retours, le son était vraiment puissant !

La plus grande difficulté à votre écoute est de définir une étiquette : ni rock, ni métal, pas vraiment stoner. Si vous deviez vous définir ?
On n’est pas trop des fanas de l’étiquette, pour nous on est un groupe de Rock, influencé par le Stoner et le Métal. Au début du groupe on se définissait donc comme « rock stoner metal » mais on a été catalogué surtout Stoner alors que pour nous on n’est pas un groupe de stoner pur. On cherche plus un fond qu’une forme à ce qu’on fait. Ce qu’on aime c’est faire des formats chansons, « pop » sur du gros son sans tomber dans le « métal double-pédale » ou la mièvrerie pour ados à la Kyo (entre autres…). On a une approche assez classique du rock, on essaye de synthétiser ce qu’on aime, alors le résultat peut paraitre innovant ou au contraire « classic », ça dépend de la culture, de la sensibilité de chacun et du temps accordé à l’écoute. On se rend de plus en plus compte, surtout avec All Channels Off, qu’on désire une vraie démarche d’identité mais c’est plus dans le son ou dans l’homogénéité des morceaux que dans le style. Mais notre but premier en dehors des considérations « artistiques », c’est de jouer du rock et de le partager sur scène.

Pourquoi le choix de cette pochette ?
Comme on a tout le temps le « nez dans le guidon », on fonce et on s’aperçoit souvent après de la portée de choses qu’on a provoqué sans s’en rendre compte sur le moment et les visuels du groupe en sont l’illustration parfaite. Pour All Channels Off, on avait besoin de confier la partie visuelle de l’album à quelqu’un car je n’avais plus le temps de m’en occuper (ce que je faisais jusque là). C’est donc un pote graphiste qui nous a proposé plusieurs choses dont celle-là avec les gravats et ce mélange de fer tordu et de béton, de pierre. Sans trop savoir pourquoi ça nous a plu et on est parti la dessus. Après coup je me rends compte que ça colle super bien avec les textes, l’ambiance et le groupe à ce moment là : pour diverses raisons on arrivait dans une impasse alors que jusque là on allait toujours de l’avant et on avait besoin de se remettre en cause, sinon on allait droit dans le mur. Les textes parlent, de manière indirecte, de si on avait été droit dans le mur, l’illustration aussi mais l’album, sa conception, son résultat et les conséquences qu’il a eu sur le groupe sont heureusement tout le contraire d’un effondrement.

L'été s'achève : bilan? des festivals? de bons concerts ? Quels projets pour l'automne ?
On a peu tourné cet été pour la simple raison qu’on préparait la tournée de rentrée pour la sortie d’album. On a néanmoins fait quelques festivals dont le Rock For People en Rép. Tchèque et plus près de chez nous Epipapu. On espère toucher plus de programmations l’an prochain, quand l’album aura fait un peu son chemin. On a une tournée de 15 dates sur octobre-novembre dont 8 jours de suite avec nos potes de Mudweiser (Reuno de Lofofora au chant) et aussi Loading Data, ce plateau s’appelle le Stoner Fall et risque de donner lieu à des soirées bien rock, on attend ça avec impatience ! On va aussi se lancer dans la composition de nouveaux morceaux puisque ceux de All Channels Off datent d’un an maintenant …Bref, on est occupé !

J'imagine que pour 7 weeks le slogan favori c'est le "Do It Yourself"! Quelles sont vos principales difficultés ? Un mauvais souvenir au milieu de ce plaisir de tout faire soit même ?
Ce n’est pas notre slogan favori, on aimerait bien se la couler douce et faire uniquement de la zique…mais c’est impossible en l’état actuel des choses. Tout ce qu’on a, on l’a provoqué à force de travail parce que c’est le seul moyen d’exister ici (en France) pour un groupe de gros rock non commercial et chanté en anglais. Une des grosses difficultés c’est d’être isolé à Limoges où il n’y a aucune structure type label, tourneur (à part la Discomobile avec qui on travaille mais dont le booking n’est pas l’activité principale)… et la scène reste très confidentielle, peu de groupes s’exportent et encore moins en vivent… c’est presqu’un suicide professionnel de faire du rock a Limoges! Un autre point « frustrant » c’est de ne pas pouvoir accorder tout notre temps à la musique. L’avantage par contre c’est d’être autonome et libre, on va à notre rythme et si on a besoin de foncer on se voit avec le batteur (on gère le groupe et le label à 2), on s’organise et on sort un disque en 2 mois par exemple. On ne pourrait pas faire ça avec un label qui doit s’occuper de plusieurs autres artistes, c’est d’ailleurs une discussion que j’avais eu avec un label qui était ok pour prendre All Channels Off mais qui disait qu’il ne pourrait pas faire ce que l’on arrivait à gérer nous-mêmes et avoir la même rapidité de réaction. Donc je vais plutôt retourner ta question et donner un véritable plaisir au milieu de tout ce bordel !! c’est celui de s’asseoir dans le van et de prendre la route en mettant le disque que l’on vient juste de finir d’enregistrer et de se dire que c’est le pied et qu’on est fier de l’avoir fait.

En dehors de vos influences directes (OTSA, Foo Fighters) quels sont vos groupes favoris ? les coups de coeur du moment ?
A nous 4 on couvre un grand pan du rock niveau influences parce qu’on est assez différents, de plus on écoute beaucoup de choses « hors-rock » comme le blues et le ryhtm’n’blues (Albert King !!), le reggae, le dub, la musique orientale… Mais si on devait citer des noms que l’on sait nous influencer on pourrait dire Metallica, FNM, Soundgarden, Led Zeppelin, David Bowie, Kyuss, Hermano … Les coups de cœur du moment, c'est-à-dire les skeuds que l’on se passe entre nous, y’a Monochrome de Helmet, Broken Valley de Life Of Agony, Holy Shit de Mudweiser

Avez vous des aspirations particulières pour l'avenir du groupe ?
Devenir meilleur, écrire de bons morceaux.

Si vous deviez changer quelque chose dans 7 weeks et son fonctionnement ?
La sono du local !

Un coup de gueule !
La sono du local !

Si vous deviez : avoir écrit un album ? ou une chanson ?
L’album Red de King Crimson et le morceau « Starless » du même album.

Avoir dessiné une pochette ?
Powerslave de Maiden (j’ai passé des heures à scruter les moindres détails !)

Avoir joué dans un groupe / appartenu à un courant musical ?
J’aurais aimé assister à l’émergence de scènes qui ont révolutionné le monde du Rock : le Swingin ‘ London, l’arrivée du punk en 77, la Bay Area, Seattle … ou alors avoir suivi Lemmy dans ses pérégrinations mais je pense que je serai mort aujourd’hui !

 

 


 

Merci à Julien d'avoir pris le temps de répondre pleinement à ces quelques questions...

photo de Tookie
le 25/09/2009
####COMPTEUR_VISITES####

2 COMMENTAIRES

EVIAU

EVIAU le 03/10/2009 à 22:26:50

yeahhhh j'adore ces mecs... super groupe, super son, super attitude, la classe quoi !

7weeks

7weeks le 05/10/2009 à 08:42:31

Merci Eviau!! et merci Toukène!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019