Brant Bjork - S/T

Chronique CD album (37:00)

chronique Brant Bjork - S/T

Après son Mankind Woman en 2018, Brant Bjork revient avec un nouvel album tout frais (je n'oublie pas Jacoozi mais il avait beau être inédit, il n'était pas tout frais). Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, ce nouveau disque est éponyme et en plus Brant a tout fait tout seul.

 

Celles et ceux qui suivent Brant ces dernières années ne vont pas être particulièrement surpris, on a un rock cool, groovy, nonchalant, mais avec un pouvoir de s'ancrer de le cerveau assez inouï.

 

« Jungle In The Sound » est lent, mais électrique doté d'un solo bluesy et de discrètes percussions ; avec « Mary (You’re Such A Lady) » on passe au mid tempo groovy avec un chant ultra posé sauf pour le refrain, cette chanson-là est également doté d'un superbe solo, après Marie voici Jésus « Jesus Was A Bluesman » reste mid, mais c'est un morceau plus électrique en restant à la cool... et puis après ces deux-là c'est Joseph qui arrive ! Ah non, on a « Cleaning Out The Ashtray » (à moins que ce soit lui qui nettoie ledit cendrier), ce titre-ci est dynamique avec à nouveau des arrangements de percus discrets mais efficaces, on pourra lui reprocher toutefois d'être un poil trop long. « Duke Of Dynamite » est un mid-tempo avec un gros côté à T-Rex assez réjouissant. « Shitkickin' Now » est assez rapide avec un côté urgent, Brant utilise ici plusieurs voix qui se répondent. Avec sa basse bien présente, « Stardust & Diamond Eyes » est bien groovy mais aérien, les percus sont évidemment de sortie. On termine avec l'acoustique, juste du chant et de la gratte sèche, « Been So Long », acoustique mais bien dynamique et marquent.

 

Comme souvent, voire comme toujours, Brant Bjork se fait plaisir et nous fait plaisir avec une musique simple mais pas simpliste, qui s'apprivoise et au final s'installe durablement en tête.

 

Pour celles et ceux qui n'auraient pas leur dose, signalons que le même jour sortent les rééditions de Gods & Godesses et Punk Rock Guilt (avec de superbes nouvelles pochettes).

 

Cet album éponyme est disponible dans un package incluant un CD digipak, un vinyle noir dans rouge, un T-shirt, un patch, un poster et un sticker dans un totebag, ainsi qu'en CD digipak et en vinyle (noir, transparent avec splatter rouge, Face A/B rouge et blanc, mi-rouge mi-blanc et test-press).

photo de Papy Cyril
le 07/05/2020

1 COMMENTAIRE

Dams

Dams le 08/05/2020 à 21:38:51

Un très bon album, entraînant et entêtant, plus facile accès que d'habitude.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021