Crown - Interview du 14/04/2021

Crown (interview)
 

Comme c'est la première interview du groupe pour CoreandCo, pouvez-vous présenter Crown à nos lecteurs ?

Steph : Crown est un groupe qui existe depuis 2011, dans une mouvance rock metal industriel même si ces termes sont assez réducteurs. Duo homme-machines pour le live et une seul homme pour la création de tous les albums jusqu’à ce nouvel album qui sort dans quelques jours.

David : Et depuis ce nouvel album c’est carrément différent !!! Avant ILS étaient 2. Et maintenant ON est 2... T'as vu la différence ou pas ???

 

Par quels groupes vous vous sentez influencés ?

Steph:  Je dirais NIN, Killing Joke, Swans, Ministry, Depeche Mode, Boards Of Canada, Neurosis, Kraftwerk, Einsturzende Neubauten et bien d’autres.

David : Moi j ai été inspiré par Stef , car c'est lui qui compose tout !!

 

The End of All Things va sortir au moment où j'écris mes questions, avez-vous déjà des réactions de la presse ?

Steph : Oui nous avons d’excellents retours, que ce soit des media metal ou non metal malgré que l’album soit très différent des précédents.

David : Je dois dire que nous avions évidemment imaginé que certains fans de le 1ere heure pourraient être désappointés… mais jusque aujourd’hui il n’en est rien, les réactions sont très surprenantes, à tel point que Stef et moi pensons à être canonisés ou peut-être juste qu'on se fera faire des statues respectives... Je plaisante bien sûr mais pour être sérieux les réactions sont plus qu'encourageantes !!

 

C'est votre 3ème album (si vous considérez bien One comme un EP), voyez-vous des différences entre la création de celui-ci et des 2 précédents, qu'est-ce qui est plus simple et qu'est-ce qui est plus compliqué ?

Steph : Pour TEOAT j’ai passé plus de temps sur l’écriture des morceaux et c’est aussi le premier album où David intervient dans le processus du début à la fin en tant que producteur. C’est de loin l’album le plus abouti et celui qui a demandé le plus de travail, notamment au niveau du chant clair et le premier aussi avec un batteur (Nicolas Uhlen qui joue aussi avec David et moi en live). Concernant le chant, moi qui étais plus dans du scream dans les précédents albums il m’a fallu travailler d’arrache-pied pour donner l’intention et l’émotion nécessaire dans ce chant clair, ce fut un réel un challenge.

Le plus simple est souvent l’écriture des morceaux, le gros du job venant lorsqu’on attaque la partie production, construction-déconstruction dont David s’est occupé. Je dirais que le côté fun c’est aussi l’expérimentation, et il y en a énormément sur cet album tant aux niveau des guitares, des synths, des différentes textures de sons.

 

Comment un morceau de Crown est créé ? D'abord les guitares ou la partie électronique ? Qu'est-ce qui vient en premier la musique ou les paroles?

Steph : Je pars généralement d’un boucle de guitare, de synths, de drums, c’est très aléatoire en fait et en même temps très instinctif. Les lyrics viennent quand les démos sont finalisées en général.

David : Et après le boulot difficile commence, trouver la formule et révéler l'idée du titre dans une forme limpide et efficace

Ceci dit composer n'est pas simple non plus, si tu essayes de pousser tes propres limites et de ne pas te répéter en permanence… Tu sais on dit que chaque musicien compose encore et toujours les 2 même morceaux, juste sous des formes un peu différentes… Alors sortir de ça…

 

À propos des paroles, d'où vient l'inspiration (vie, expériences mystiques, préoccupation politique ou/et écologiques, Histoire, livres, films...), et comme vous êtes plusieurs à chanter est-ce que vous discutez entre vous des paroles en amont ?

Steph : L’inspiration vient de ce qui m’entoure, du monde environnant, ce sont souvent des fresques, des tableaux qui m’apparaissent, tout est très abstrait, je dirais même des visions. Je suis le seul à chanter sur cet album contrairement aux précédents. Excepté sur le dernier morceau de l’album où Karin Park d’Arabrot chante intégralement sur "Utopia".

 

Sur Natron, votre précédent album, il y avait des invités au chant (dont Neige), est-ce le cas cette fois-ci ?

Steph : Oui sur les dernier morceau, Karin Park d’Arabrot, sur le morceau "Utopia".

David : il y a aussi Josef le garagiste de St Ouen (alias Ilmar Uibo de Skald/Chaos Echoes) qui joue du tympanon et qui porte une touche «  world dépravé » à 2 titres.

 

Où et avec qui avez-vous enregistré The End of All Things. Est-ce que l'album sonne exactement comme vous le vouliez ?

Steph : L’album a été enregistré, mixé, produit par David Husser (qui joue avec moi dans le groupe aussi , en espérant que tu as bien eu le sheet de Pelagic concernant l’album--> Ndpapy : Nope!). Le son de l’album dépasse toutes mes espérances et David est un génie de la production et du mix. Il suffit de jeter un œil sur les gens avec lesquels il a bossé pour te faire une idées (aussi dans le sheet pelagic ).

David : Ça m’a l'air d’ un mec cool, mais il pourrait s’appliquer un peu quand même, il y a du laisser aller par moments, non ??? ( je le pense !)

Encore une fois, je vais être sérieux, bien sûr que je suis pas entièrement satisfait quand je l'écoute je vois maintenant exactement comment j'aurais dû l'enregistrer et le mixer

Mais ça c'est assez fréquent quand tu bosses sur un projet qui change tellement de l'album précédent... c’est la raison pour laquelle certains groupes passent un an en studio.

 

L'album sort chez Pelagic, comment êtes-vous entrés en contact avec ce label qui donne l'impression d'avoir un côté « familial » ?

Steph : Je connais Robin, le boss de The Ocean / Pelagic, depuis quelques années, il avait déjà un œil sur nous depuis Natron. J’ai décidé de partir de chez Candlelight n’étant pas satisfait de leur travail et des relations humaines qui étaient des plus médiocres. Je suis ingénieur du son de métier et j’ai été leur FOH sur quelques tournées aussi, dès qu’on a eu les pré-prods du nouvel album je les lui ai envoyées et il nous a directement signés dans la foulée. On est super contents et satisfaits de leur travail sur le nouvel album et humainement c’est le jour et la nuit par rapport aux lunatiques insupportables de Candlelight ;). Et effectivement c’est un peu comme une grande famille !

David : Candlelight sont habillés pour l’hiver…

 

Qui a eu l'idée de la pochette, que représente cette pièce d'échec qui explose et qui l'a réalisée?

Steph : C’est Maks Loriot qui a réalisé la pochette ainsi que le clip d’"Illumination". On travaille ensemble depuis Psychurgy. Le concept de l’artwork est inspiré du film d’Ingmar Bergman « Le septième sceau » je te laisse donc deviner ce que représente la pièce d’échec. C’est en rapport avec le titre de l’album en tout cas.

 

En 2012 vous avez sorti un split avec STValley, avez-vous envie de retenter ce genre d'expérience et si oui avec quel groupe et avec quel groupe ça vous ferez fantasmer (possible ou non) ?

Steph : STValley est un projet que j’avais à côté de Crown, si je devais donner un groupe je dirais nos collègues d’Arabrot pour un split. et Gojira évidemment pour le live. Il y a une 20 aine d’années nous avions fait une petite tournée ensemble avec un de mes anciens groupes, on a même enregistré un album dans leurs studios, à l’époque de The Link, ils sont venus plusieurs fois à Colmar avant que le succès les propulse sur la stratosphère et nous avions tissé une forte amitié. J’ai un profond respect et une immense admiration pour ce qu’ils font, ils sont à part dans le monde du « metal », leur démarche est atypique et n’ont pas peur de prendre des risques à chaque album, j’attends leur nouvel opus avec impatience !

David : Moi j'ai envie de citer Gojira je suis archi fan de la voix de Joe… Et j ai l'impression que nous partageons beaucoup d’influences communes… Je trouve d ailleurs sa voix très Killing Joke… Et leur dernier titre "Amazonia" me rappelle "Exorcism" de Killing Joke… Je suis sûr que Joe le sait… Et j ai une histoire avec eux qui remonte à leur débuts, où j'avais refusé de mixer un de leurs albums après avoir écouté les mise à plat (leur 1er ou 2ème album ). C’était tellement énorme que j'aurais trouvé ça malhonnête de ma part d'y mettre mon nom au vu de l'aboutissement déjà présent… Je me demande parfois si Gojira se souvient de cet épisode.

 

Y a-t-il des groupes de votre région (l'Alsace) ou des groupes amis que tu voudrais nous présenter ?

Steph : Le groupe Or Taxes. Je n’en dirai pas plus :)

David : Stef ! On avait pas dit qu on arrêtait ça ??

 

Les concerts n'ont pas l'air d'être pour tout de suite, êtes-vous tentés par proposer des prestations en ligne comme en présentent déjà certains groupes ?

Steph : Nous avons une tournée européennes d’un mois avec Enslaved qui est reportée à l’année prochaine. Nous venons d’enregistrer un livestream pour le Roadburn, 4 titres issus du nouvel album, qui ont été diffusés entre le 16 et le 18 avril 2021 lors du Roadburn Redux.

 

Je vous laisse le dernier mot!

Steph : Merci à toi pour l’interview et on espère qu’un maximum de gens écoutera l’album et qu’on réussira à les faire vibrer à travers notre univers !

David : Moi j'espère franchement qu'on aura un bel été. J'aimerai pouvoir profiter de l'endroit génial dans lequel je vis !!!

 

photo de Papy Cyril
le 21/04/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021