Black Bomb A + L'Esprit Du Clan le 26/11/2009, Le Trabendo, Paris (75)

Black Bomb A + L'Esprit Du Clan (report)
Ce jeudi 26 novembre, rendez-vous à 20h au Trabendo pour une soirée très Hardcore. Il y a deux grande premières pour moi ce soir : c'est la première fois que je viens au Trabendo et c'est la première fois que j'entend la musique de L'Esprit Du Clan ! Ce sont ces derniers qui vont ouvrir le bal et seront suivis de Black Bomb A, que je vois pour la deuxième fois depuis la sortie de "From Chaos".

L'ouverture des porte se fait à 20h et le début du concert est prévu à 20h15, l'organisation sera parfaitement ponctuelle. Si j'en crois la chronique de leur dernier album sur notre webzine, L'Esprit Du Clan est avant tout un groupe à voir sur scène... Moi qui découvre ce combo, je suis donc à priori dans de bonnes conditions. Et c'est totalement vrai : c'est une bonne claque qu'ils ont mis à la salle ce soir ! Premièrement, leur musique est écrasante, bourrée de breakdown qui ont fait trembler les murs avec un style entre la puissance du Hardcore et la brutalité du Metal. En plus de ça, ces mecs ont un jeu de scène totalement rodé et incroyablement dynamique ! Une très bonne proximité avec le public, une bonne utilisation de l'espace malgré la présence de deux chanteurs (qui ne se gênent jamais). D'ailleurs ces deux hurleurs envoient le bois comme il se doit, tous deux ont une voix bien rauque typée metal et un chant toujours en français (ce qui m'a permis de retenir quelques titres). Les parisiens étaient là pour présenter leur dernier album "L'enfer c'est le nôtre", la majorité du set était donc composé des morceaux de ce dernier dont je retiendrais : "Violente Mélancolie", "La Théorie des armures" et "L'enfer c'est le nôtre". Ils ont également ressorti leurs anciens titres comme "Révérence", dont le public se souvenait parfaitement des paroles. On aura également eu droit au premier circle pit de la soirée ; le chanteur n'a d'ailleurs pas hésité à dire "tout cet espace, la fosse, la scène : c'est le votre !". Bien qu'au premier abord j'ai trouvé leur musique plutôt monotone, c'est tout de même terriblement efficace.

Les lumières se rallument, il y a alors trente minutes de battement entre les deux concerts. Black Bomb A arrivera sur scène vers 21h45 et y restera un peu plus d'une heure. Le concert que j'ai vu ce soir est à peu de choses près celui que nous avons pu voir à La Maroquinerie à la fin du mois de mars. Lorsque le groupe demanda aux personnes présentes de lever la mains, on s'aperçoit qu'il y a quand même pas mal de monde qui les suivent ! C'est toujours bon de voir Black Bomb A sur scène car ils sont toujours très énergiques et ont envie de communiquer avec le public... Bien que la majorité des phrases qu'ils sortent sont des répliques toutes faites. La set list me parait identique à celle du mois de mars, une bonne partie du nouvel album ("Uncivilization", "Emergency", " Get The Fuck Out", "Fucking Hate"...), quelques tubes des anciens albums ("Human Circus", "Mary") qui font toujours plaisir à entendre sur scène, ainsi que "Born To Die" issu du premier EP. Cependant, j'ai un peu moins apprécié ce concert au Trabendo, j'ai ressenti une fatigue de leur tournée et Poun me paraissait un peu moins en forme ; mais ça ne l'a pas empêché de hurler comme un goret... Un autre aspect m'a gêné, je leur ai trouvé des airs presque "pop" sur scène ! Cela est dû au jeu de lumière blanche en arrière scène et à la reverb' énorme sur la voix de Poun, mais je m'y suis plutôt bien fait au fil du concert. Après avoir joué deux ou trois morceaux en rappels, le combo quitte la scène un peu avant 23h.

Ce fut une soirée plutôt sympa sous le signe du metal-Hardcore, une bonne découverte avec L'Esprit Du Clan et un goût de déjà vu avec Black Bomb A... Si certaines personnes présentes, connaissant mieux l'EDC que moi, souhaitent apporter d'avantage de précisions, vous êtes les bienvenues !
photo de Domain-of-death
le 01/12/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements