7th Nemesis + Zubrowska + Klone - Reader's Choice

7th Nemesis + Zubrowska + Klone - "Reader's Choice"
chronique 7th Nemesis + Zubrowska + Klone - Reader's Choice

Ce n’est pas souvent que l'on retrouve sur un split-CD des groupes français officiant dans des styles assez variés. De plus, les trois combos viennent d’un peu partout en France: Klone vient de Poitiers, 7th Nemesis d’Ile-de-France et Zubrowska de Toulouse ! Début 2009, le label VS-webzine Records (oui, venant du webzine du même nom !) rallie ces groupes pour nous sortir un disque de 14 titres, avec 5 titres de Klone et Zubrowska, et 4 de 7th Nemesis. C’est donc Zubrowska qui ouvre les hostilités avec son metalcore barré et frôlant le mathcore. Chez les toulousains, ça part dans tous les sens, tout en restant carré. La polyrythmie est de mise, on va des blasts aux passages lourds, en passant par des plans plus groovy et technique. Je crois d’ailleurs que la technique est le maître mot de leur musique : une batterie qu’on ne tient pas en place, des grattes aux milles harmoniques et au son criard, appuyées par une voix entre hurlements stridents, growls et voix plus douces (aux sonorités parfois éléctro). Avec une très grande maitrise de leur style, Zubrowska nous montre que le metal technique français a de belles heures devant lui. Cependant cela peut lasser assez vite, nous en avons juste assez. 7th Nemesis enchaîne avec son Death metal qui lui a toujours valu une bonne réputation dans l’underground français. Ici, on mise beaucoup plus sur l’efficacité, et la musique est moins alambiquée. Les grattes disposent d’un son très Thrash, et nous livrent des riffs dans la même veine ; les nombreux solos ainsi que leur jeu technique nous prouve que 7th Nemesis est toujours dans l’expérimentation en surfant sur le progressif, et c’est tant mieux ! Malgré quelques problèmes de batteur, le groupe a fini par trouver celui qui leur fallait. Son jeu reste très carré et laisse peu de place à la fantaisie ; peut-être que plus de groove ou un jeu plus progressif n’auraient pas fait de mal ! Quand à la voix, on reste dans le standard du style, entre growls et voix criarde orientée Thrash. De bon morceaux, un bon feeling et de bonnes mélodies, on est dans la "moyenne haute" de ce qu’il se fait en ce moment. Ce split se conclue en beauté avec Klone, dont tout le monde a déjà entendu parler avec la fameuse "klonosphère". Pour ma part, je n’avais jamais eu la chance de pouvoir écouter ce groupe avant ! Et c’est une très bonne surprise pour moi, d’autant plus que les charentais ont choisi 5 titres live d’un concert à Poitiers pour remplir ce CD. Le son est vraiment impeccable, et incroyablement puissant. Le groupe donne dans un genre de "groove metal" surpuissant, mélodique et parfois même planant. La voix m'a choqué tout de suite, très proche de celle de Phil Anselmo ; pour le reste, la musique de Klone vascille entre la brutalité technique et polyrythmique de Messhuggah et les moment plus aériens à la Neurosis, voir même à la Isis. On dispose donc de 5 morceaux diversifiés, entrainants pour leurs punch, passionnants de technique et envoutants de par la voix "Panterienne" qui fait toujours son effet. Un split plutôt éclectique entre Death/mathcore, Death mélodique et progressif, et groove-metal puissant ! En ce qui me concerne je garde un petit faible pour la partie de Klone… Les deux autres étant bons également, mais je trouve leur originalité moindre.

photo de Domain-of-death
le 15/07/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements