Metallica - Through the Never, The Movie

Metallica - "Through the Never, The Movie"
chronique Metallica - Through the Never, The Movie

Les voyages en avion ça permet de faire plein de choses, surtout si on va loin. Et c’est le cas aujourd’hui. De nos jours quand on est passager, le système vidéo est super et l’on peut jouer, regarder des reportages, des films, des séries, du sport et des concerts. Et va t’y pas que je tombe justement sur Metallica: Through the Never; je me sens donc obligé de le regarder car j’en n’avait pas entendu du bien du tout et je préfère me faire mon propre avis plutôt que d'être dans l’ignorance. Bon force est de constater que, en fait, les gens avaient plus ou moins raison... et voici pourquoi.

Metallica a voulu avec ce film montrer que le groupe était toujours dans la place malgré les années qui passent (bah oui il sont tous quinquagénaire) et même peut-être, sur ce concert justement, dans une super forme. C’est vrai que le début de siècle n’avait pas été clément avec les lascars de SFO, mais le groupe a laissé passer la tempête et est donc toujours présent, plus scéniquement que musicalement (le dernier LP remontant quand même à six ans).

 

Et c’est vrai que sur ce concert les mecs envoient du lourd, à leur manière certes, mais du lourd quand même. Lars Ulrich sans fausse note, Hammett tout de soli vêtu, Trujillo qui fait 250 fois le crabe et Hetfield qui pète un câble en live car son micro se coupe... Bref un vrai concert metallique! Le set est lui aussi très bien choisi, quoi que les enchainements sont un peu hasardeux mais on va dire que ça passe. Ce concert, est un bon cru avec de petites mises en scène comme le décor qui se casse la gueule à la fin du concert et tout le monde qui fait semblant d’avoir peur. Mais pourquoi donc tout ça ?
Parce que en  parallèle  il y a une histoire: celle d’un jeune homme qui doit récuperer un sac au bout de la ville mais qui se retrouve pourchassé par plein de mecs, suite à un accident de van. Vous me suivez ? Non ? Bah même moi j’avais du mal a comprendre en le regardant.
Car en fait l’histoire ne sert strictement à rien, d’une, ce n’est pas super intéressant (même en 3D je pense que c’était à chier), et de deux, à la fin on se demande pourquoi le mec qui a failli crever pendu, immolé et battu a mort, doit livrer un sac pourri, et que tous les méchants veulent sa peau... Et surtout qu’y a-t-il dans ce putain de sac? Car la réponse on ne l’aura jamais.

En gros les morceaux sont sympas à regarder, mais un concert de Metallica sur Youtube c’est tout aussi bien, et même mieux si on considère que l’on peut trouver le Monsters of Rock à Moscou en 1992.

 

Bon ok je l’avoue, cela n’a pas grand intérêt en fait, d'où ma note: 3,5 = 7 pour le concert, et 0 pour le flim.

photo de Jull
le 07/08/2014

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019