Solefald - Norrønasongen, Kosmopolis Nord

Solefald - "Norrønasongen, Kosmopolis Nord"
chronique Solefald - Norrønasongen, Kosmopolis Nord

Souvent, les E.-P. dans le discographie d'un groupe marque une sorte de pause et permette d'explorer des voies qui ne cadrent pas avec l'orientation musicale habituelle. Ce Norrønasongen en est un nouvel exemple. Car même Solefald ressent le besoin d'expérimenter. Après le magistral Norrøn Livskunst, il livre ce format court (38 minutes quand même), deuxième volet de sa trilogie, mais également premier volet de la suite Kosmopolis.



Consacré au Nord, Norrønasongen s'ouvre sur sa pièce maîtresse, le titre éponyme, et ses près de douze minutes. Sobre et sombre balade folk aux arrangements dépouillés, le morceau se déploie sur un tempo lent, autour de quelques riffs, accompagné un violon et de la frappe de Baard Kolstad, ainsi que d’intervention vocales de Einar Kvitrafn Selvik (Wardruna). Pas ce que Solefald a pondu de plus inspiré mais intéressant en terme d'émotions. Le titre est remixé par Sturmgeist And The Fall Of Rome sur la face B avec des "orchestrations" dark noise pour une relecture qui n'apporte pas grand chose. Avec ces deux pistes, on tient le plus gros de cet E.-P..



On retrouve en sus un titre purement trip-hop ("Det Siste Landskap") avec un Cornelius déclamant son texte de sa voix grave et dérangeante. Un peu trop long et linéaire pour être complètement passionnant. "Norskdom" est une relecture essentiellement au violon d'un thème du premier titre, bref et rappelant Kveldssanger d'Ulver. Norrønasongen se termine sur une nouvelle variation sur le thème de la pièce centrale, hypnotique, mon moment favori de l'E.-P..



J'avoue avoir été refroidi (et je le suis toujours) à l'écoute de cette livraison de Solefald. Je la trouve brouillonne, décousue, malgré son gros feeling 70’s, avec des bonnes idées éparses, qui auraient méritées d'être plus fouillées. Tout cela n'augurait pas forcément du meilleur pour la seconde partie de Kosmopolis. Heureusement la suite me détrompa rapidement.



 


photo de Xuaterc
le 29/05/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements