Solefald - Black for Death: An Icelandic Odyssey Part II

Solefald - "Black for Death: An Icelandic Odyssey Part II"
chronique Solefald - Black for Death: An Icelandic Odyssey Part II

Deuxième et dernière partie de la saga islandaise de Solefald (même si l'éventualité d'une troisième partie a été évoquée*), Black For Death se place dans le prolongement de son aîné. Publié un an après Red For Fire, et composé et enregistré dans l'intervalle, il apporte une conclusion à la quête du scalde Bragi dont l'aventure avec une reine déplut tant aux dieux nordiques.



Dans l'ensemble plus cohérent, plus fluide dans son tracklisting que son prédécesseur, il lui est aussi légèrement supérieur en termes de songwriting. Également plus sombre, dès le premier titre le ton est donné avec un brûlot typiquement BM, court et radical, pour du Solefald, qui implique quand même une forte présence du violon et du chant clair. Par la suite, le groupe nous propose des titres dans le prolongement de Red For Fire ("Allfather" ou l'intermède jazz psyché "Underworld"), ou bien des morceaux qui n'auraient pas dépareillés sur In Harmonia Universali ("Queen In The Bay Of Smoke" suivi de "Silver Dwarf" avec parmi les vocaux les plus tordus qui soient sortis du gosier de Cornelius et avec ses claviers dignes de La Masquerade Infernale d'Arcturus.



À mi-parcours, vient se placer un ré-enregistrement de "Loki Trickster God" toujours avec Sareeta au violon, mais surtout illuminé par la présence de Trickster G. lui-même, aka Kristoffer Rygg (Ulver, est-il besoin de le préciser?). Cette version dépasse de la tête et des épaules la première. Loin de moi l'idée de dire que Lazare avait fait du mauvais boulot précédemment, mais Rygg s'empare tellement du titre qu'il éclipse tout. Au rang des invités on retrouve également Jörmundur Ingi, déjà présent sur la première partie, qui termine la déclamation de Lokeasenna en deux temps. le saxo est une nouvelle fois bien présent, apportant une touche non négligeable rock prog 70's.



Cornelius se fend une nouvelle fois d'un poème avant que la saga de Bragi n'arrive à sa conclusion avec "Sagateller". Méconnu et sous- estimé, il s'agit pour moi de l'un des meilleurs titres composés par les norvégiens. Montée en puissance progressive, il résume tout ce qu'ils ont proposé tout au long des deux opus de leur Icelandic Odyssey. Mêlant riffs épiques, lignes de chant mélodiques et une classe folle. "In the Midgard of men, they call you sagateller; in the Asgard of Gods, they call you dragonkiller".







* "WHITE FOR POWER - AN ICELANDIC ODYSSEY PART 3



For a long time we have fooled our listeners into believing that our Icelandic Odyssey was NOT meant to be a trilogy: Finally the answer is here, and that is YES! The third and final album of the trilogy will be entitled "White for Power: An Icelandic Odyssey 3" and appear at No Colour Records in August this Fall. As a comment to our Euronymus-friendly song "Red for Fire + Black for Death", we have asked our old Kapo Varg Vikernes to write a song for us about that fatal night in '93. Not only has Varg penned the lyric "23 Stabs 21 Years" for us, he will also sing the part himself!



We are madly excited about this new and unexpected guest appearence by Burzum, his first Black Metal performance since his imprisonment. Solefald are hereafter to be known - solemnly, if I so may ask - as the True Kings of Norwegian Black Metal.



"White for Power" is to be recorded in a bunker in Berlin, in order to ensure a fitting sound for our new NSBM madness. The collaboration with No Colours looks most promising, especially given the fact that the guys at Nuclear Blax have promised to market and distribute the album for us world wide. The fact that we have signed a traditional eight-album contract with both companies (No Colours takes care of artistic matters, whereas Nuclear Blax h.a.m.m.e.r.s the message into the heads of you people) guarantees a lot of exciting new Solefald material in the future.



We are sure that this new unholy alliance will take the German metal media with storm! Or should I say Sturm? ; )

Your Satanic commander,



Cornelius"







 


photo de Xuaterc
le 29/05/2016

5 COMMENTAIRES

Xuaterc

Xuaterc le 03/09/2016 à 13:33:42

Pas de réactions sur la fin de la chronique, je suis surpris :-)

cglaume

cglaume le 03/09/2016 à 14:17:50

J'ai dû utiliser une seringue hypodermique pour calmer Crom. Quant à moi j'ai descendu 2 bonnes bouteilles de vin et je me suis auto-hypnotisé en me disant que la provoque fait partie de l'esprit avant-gardiste... ** d'ailleurs c'est quoi comme style le "Aantgarde viking metal" :P **

Xuaterc

Xuaterc le 03/09/2016 à 14:32:23

C'est le poisson d'avril de Cornelius de 2008 ou 2009 sur Myspace...

cglaume

cglaume le 03/09/2016 à 15:26:13

L'humour pince sans rire norvégien explose l'humour british...

Xuaterc

Xuaterc le 03/09/2016 à 15:36:29

Et au niveau de la pluie aussi. En fait, les britanniques sont de petits norvégiens. Et l'histoire des invasions médiévales le confirment.
C'est aussi pour ça que j'adore ce groupe, je suis en phase avec leur humour permanent

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements