Igorrr - Interview du 26/12/2012

Igorrr (interview)
 

Tout juste 6 mois après 4247 Snare Drums, tu reviens avec Hallelujah. Vu le boulot qu’a dû demander ce petit dernier, on peut imaginer que, pendant un certain temps au moins, tu as bossé sur les 2 albums en parallèle… Est-ce ce qui explique que les univers de Whourkr et d'Igorrr convergent aussi doucement mais sûrement ? Et qu’est-ce qui t’a décidé à finaliser le dernier Whourkr avant le dernier Igorrr ? Le souci de l’alternance ? Toujours pas de difficulté à gérer la schizophrénie nécessaire au travail sur ces 2 projets distincts-mais-pas-non-plus-diamétralement-opposés ? Et est-ce que ce n’est pas un peu indécent tous ces points d’interrogation au sein de la toute première question de l’interview ?

Oui c'est très indécent, surtout que c'est effectivement censé être la première question de l'interview, et qu'en fait il y en a 5 en 1 ! 

J'ai travaillé sur ces 2 albums en même temps pendant un long moment oui. En fait, j'ai commencé Hallelujah juste après la sortie de Nostril, il y a 2 ans à peu près. En fait, pour être tout à fait précis, j'ai travaillé sur 3 albums pendant cette période: Hallelujah, 4247 Snare Drums et un autre album, avec Laure - qui chante notamment sur "Tout Petit Moineau". Ensemble on a monté un projet Trip Hop, plus calme, qui s'appelle Corpo-Mente, et pendant cette période on a donc également travaillé sur notre premier opus. Sinon oui, tu as raison: je crois qu'Igorrr et Whourkr se fondent ensemble petit à petit. J'ai toujours besoin de faire du métal dans mes projets, mais vu que je suis beaucoup plus libre dans ce que je fais avec Igorrr à ce niveau là, je crois qu'instinctivement j'ai tendance à tout regrouper en une seule entité !

Le dernier Whourkr s'est finalisé avant parce que Hallelujah me demandait un travail beaucoup plus long. Ce n'était pas dans un souci d'alternance, mais je crois qu'inconsciemment je voulais finir 4247 Snare Drums pour me consacrer entièrement à Hallelujah. Et sinon je n'ai pas plus de souci de schizophrénie qu'avant: je suis toujours 55329 à l'intérieur de moi même... C'est juste qu'il y a une nouvelle personne, Patrick. Bonjour Monsieur, ça va ?

 

On remarque l’arrivée de 4 contributeurs nouveaux – et prestigieux – sur Hallelujah. Pour Adam Stacey, on imagine que tu es rentré en contact avec lui via Vladimir Bozar, pas vrai ? Teloch, c’est sans doute ta « proximité » avec Season of Mist (merci Black Mass et l’album de remix du dernier Morbid Angel ?) qui t’a ouvert sa porte, gagné ? Par contre d’où connais-tu Benjamin Violet (Tryo) et Niveau Zero ?

Pour Adam Stacey - qui apparait sur "Vegetable Soup" -, oui, c'est exactement ça: j'ai demandé à Pedrou de Vladimir Bozar s'il ne connaissait pas un accordéoniste qui serait chaud pour faire un enregistrement sur ce titre, et il m'a parlé d'Adam - que je connaissais déjà bien via l'album Palace of Mirrors de son groupe Estradasphere. Celui-ci a 'de suite répondu présent, et a fait des trucs de malade: je suis vraiment content ! Ça s'est fait assez facilement en fait, Adam et Pedrou sont des gars vraiment cools et on s'est bien marré.

Pour Teloch, non ce n'est pas Black Mousse qui m'a mis en contact avec lui, c'est Teloch lui même qui m'a contacté, il y a assez longtemps d'ailleurs, à la sortie de Nostril, et depuis on a souvent évoqué l'éventualité d'une participation sur Hallelujah. Finalement, avec le temps, ça a fini par se faire sur 2 titres, et ça va certainement recommencer sur le prochain album... Si il y en a un !

Benjamin Violet, lui, je le connais depuis un petit moment. Il jouait sur Nostril déjà: il faisait les parties de violon, notamment sur le titre "Tendon". Je l'ai connu à l'époque où on a fait une tournée avec City Weezle: il était alors leur guitariste, et on est toujours resté en contact depuis.

Et pour Niveau Zero, Fred est un bon ami. On a joué pas mal de concerts ensemble, et il est aussi signé sur mon label Ad Noiseam, donc les choses se sont faites naturellement: "Allo Fred ? Je suis trop nul avec les basses, et toi tu déchires là-dedans... Tu pourrais m'en faire un peu s'il te plaît ? J’en ai besoin sur "Scarlatti 2.0" et "Vegetable Soup" !"

 

Au vu du titre de l’album et de certaines des ambiances développées, il semble que tu continues d’affirmer cet attrait pour le sacré – que tu nous confiais dans l’interview précédente. Pourtant l’artwork comme le début de « Absolut Palm » – très typé « Jésus revient, Jésus re-vient… » – ne font pas montre d’un grand respect pour la chose religieuse. Il se situe où donc, M. Serre, dans tout ça ? Tu admires la hauteur de plafond des cathédrales, mais ça te fait toujours marrer de lâcher un étron dans le bénitier avant de quitter les lieux, c’est bien ça ?

C'est vrai que cet album a une consonance très religieuse, oui, avec le gros prêtre obèse sur la pochette et ses bagues en or, le début de "Absolute Psalm" et le titre "Corpus Tristis". En fait je ne suis absolument pas croyant, mais tout cet univers m'inspire beaucoup. Je crois que c'est le côté un peu ridicule de la religion qui me parle, la soit disant "vérité", toutes ces guerres au nom de l'amour, toutes ces institutions religieuses qui font des bénéfices financiers absolument énormes au nom du "bien", le pape avec des bijoux en or qui pourraient nourrir des centaines de personnes... Tout ça est tellement absurde pour moi que c'est devenu un sujet très riche en inspiration :)

Mais pour en revenir aux cathédrales, tu avoueras quand même que la reverb' dans certaines d'entre elles est un truc de malade: tu joues n'importe quel morceau à l'intérieur (sauf du breakcore ou du death bien sûr) et tout ça prend immédiatement une ampleur de malade !

 

« Cicadidae », c’est ton hommage à la musique andalouse, ou bien un morceau qui t’es venu lors de l’un de ces week-ends dans l’arrière pays niçois, autour de la piscine des Vlads (cf. les cigales) ?

Hahaha, merde, tu connais trop nos vies privées: il faut que j'arrête d'être honnête dans tes interviews ! C'est entre autres un clin d'œil aux cigales de l'arrière pays de Nice oui :) Mais c'est surtout un morceau que j'avais en tête depuis des années, et que j'ai enfin pu faire "sortir" grâce au guitariste Cyro Torres, de Vladimir Bozar, qui est un excellent guitariste flamenco. Chez Pedrou, on a enregistré des thèmes traditionnels que j'ai ensuite retravaillés et restructurés chez moi pour en faire ce morceau. Avec bien sûr en bonus quelques cigales qui font du breakcore au milieu ! Le sud ne serait pas le sud si les cigales n'y faisaient pas du breakcore.

 

As-tu bien fait administrer tous les vaccins adéquats à ta poule avant de la lâcher ainsi en studio pour enregistrer « Vegetable Soup » ? Tiens d’ailleurs : ce titre de morceau, cela ne serait pas une ode à la gloire du végétarisme – et au passage un cri d’amour à ta gallinacée préférée ?

Ce morceau est clairement une déclaration d'amour à ma poule, mais la raison pour laquelle j'ai appelé ce morceau "Vegetable Soup", c'est juste parce qu'à 2min42, j'ai mis un sample d'une nana qui dit "Soupe de Légumes" en Arabe. Ce sample n'a absolument aucun rapport avec le reste de la musique, et c'est justement pour ça que j'ai décidé d'appeler le morceau ainsi.

 

Dernier petit focus sur un titre en particulier : « Toothpaste », c’est un peu le morceau « Craies et ongles qui crissent de concert sur le tableau noir », non ? D’ailleurs les « Arrê-teuuuuh ! » lancés en fin de morceau, ils sont bien censés provenir de l’auditeur, non ?

Exactement, c'est un titre légèrement flippant, qui devient un peu insupportable vers la fin. C'est pour ça que j'ai voulu exprimer ce que les auditeurs pourraient penser à ce stade du morceau. Ça leur évite la frustration de ne pas pouvoir dire ce qu'ils ressentent: je le dis à leur place.

 

Après 2 monstres comme Nostril et Hallelujah, comment envisages-tu la suite ? Tu pourras toujours trouver de l’inspiration auprès d’une muse inépuisable ? As-tu des envies particulières que tu n’as pas encore eu l’occasion d’assouvir sur les 4 premiers albums ?

Je n'ai pas vraiment prévu de suite pour Igorrr. Là, je suis tout sec, j'ai poussé les choses au maximum de ce que je pouvais faire sur cet album, donc je suis dans l'incapacité de faire autre chose pour le moment pour ce projet. Il y a par contre le premier album de Corpo-Mente qui arrive bientôt, mais je ne sais pas exactement quand - l'album n'est toujours pas fini pour le moment. Le premier titre sort en début d'année au sein d'une compil éditée par Jarring Effects, mais je n'ai aucune idée de la suite. Je vais peut-être faire une sieste aussi, ou alors faire des puzzles de paysages avec des cascades et des rochers.

 

Dis-voir: comment en es-tu arrivé à débaucher ta mère pour faire la promo de ce nouvel opus ?

Je lui ai simplement demandé si elle voulait faire le trailer de mon nouvel album, et ça l'a fait marrer ! Elle a un peu le trac sur la vidéo, et on a oublié d'enlever l'étiquette "Carrefour" de son thé, mais elle a bien assuré, et je suis très content qu'elle ait accepté de le faire ! Maman, je te fais plein de bisous si tu lis cette interview !

 

Petit détour par Whourkr : après –i Snor, c’est Mulk qui lâche l’affaire. Serait-il difficile de travailler avec toi ? Restes-tu en bons rapports avec tes ex-collègues ? On dirait que c’est plus facile avec Laurent, Laure et les Vlad’s, non ?

Ces dernières années, j'ai travaillé avec beaucoup de gens différents, surtout sur Hallelujah d'ailleurs, mais aussi sur mes anciens albums et mes projets parallèles comme Whourkr ou Corpo-Mente. J'ai aussi intensément participé aux aventures Vladimir Bozar, Öxxö Xööx et autres... Au final je pense que, bien sûr, ce doit être un peu relou de travailler avec moi, mais je suis toujours en excellents termes avec tout le monde, y compris -i snor d'ailleurs. S'il est parti de Whourkr, c'est surtout qu'il n'avait pas autant de temps à y consacrer que ce que j'aurais voulu. C'est différent pour Mulk: je ne souhaite plus travailler avec lui, mais c'est la seule personne parmi toutes les autres avec laquelle ça s'est passé comme ça. Avec Laurent, Laure, ou Vladimir Bozar et les autres, oui ça se passe toujours très très bien, et après toutes ces années on continue à travailler ensemble avec autant de plaisir.

 

J’ai l’impression que tu as de très bons retours de la sphère électro. Qu’en est-il des scènes metal (CoreAndCo exclu !) et classico-baroque ? Y es-tu également connu et apprécié ?

Les premiers retours que j'ai eus de Hallelujah sont excellents, je suis vraiment très content ! J'ai limite envie de dire "merci tout le monde" avec des violons, comme dans les films et tout - mais si je fais ça on va se moquer de moi. Je ne sais pas, par contre, si ces retours-là viennent spécialement de la scène électro. Je crois que pas mal de métalleux aussi ont apprécié le disque, et c'est vraiment cool parce que ça veut dire qu'il y a vraiment une ouverture des 2 styles de l'un vers l'autre.

 

Connais-tu Rémi Gallego et son groupe The Algorithm ? Si oui, est-ce que ça te botte cette musique électro-djent ? Dans le genre « projet français qui mixe metal et électro avec bonheur », vous feriez une affiche super cohérente et carrément sexy si vous décidiez de partager quelques dates...

Oui je connais bien Rémi: on a même déjà joué ensemble sur Marseille, il y a un an. J'aime bien ce qu'il fait avec The Algorithm: il a poussé le truc assez loin dans l'électro-djent. Je suis bien content que ça marche pour lui: il le mérite. Je ne suis pas trop attentif à cette scène par contre, il y a beaucoup de choses que je n'aime pas du tout dedans.

 

C’est le moment tant redouté de l’au revoir de fin d’interview… On se fait un bisou (mais on ne met pas la langue hein, pas la première fois – oh et puis merde : c’est déjà la 2e interview…) ?

J'ai une idée: on n'a qu’à se faire un bisou sur le front ? Ça fait genre on se connaît bien, mais en même temps on ne prend pas de risque au niveau de la dégueulassitude.


Sur le front ? T'as vu la surface que fait le tien ? J'aurais jamais les lèvres assez larges !!!
photo de Cglaume
le 11/02/2013

2 COMMENTAIRES

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 12/02/2013 à 18:40:17

C'est tellement poilant, que la musique pourrait être basé sur des samples de cure-dents-qui-tapotent-les-gencives... que ce serait génial ^^

cglaume

cglaume le 12/02/2013 à 18:56:47

:)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019