S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Uncommonmenfrommars - Interview du 04/06/2018

Uncommonmenfrommars - Interview du 04/06/2018 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Ed (chant-guitare)

Les interviews Uncommonmenfrommars
Uncommonmenfrommars

On ne les voyait plus les gaillards, mais ils n'étaient en fait et pourtant jamais très loin. Pour les biens rangés, de toute façon, à part Unsane, Ultra Vomit et Unlogistic, il n'y a rien d'autre dans la case « U » (allez, Ufomammut je l'accorde). Alors, avec un Noise Pollution en 2004 à la couv' bien jaune que l'on voit de loin, les Uncommonmenfrommars restent toujours près des yeux. Et donc, près du cœur. Voilà, il fallait que ça se sache.

C'est qu'ils nous font écrire n'importe quoi ces francs rigolards qui ont retourné la France, ses caves, ses squats, ses cafés-concerts, ses bars, ses salles, ses festivals, tout, pendant de longues années. Bien sûr il y a d'autres darons français dans le punk-rock, on pense forcément aux Burning Heads (dont le père de Bordeaux, le lu G.Gwardeath, écrit, en ce moment où je vous parle, sauf si je me trompes, l'histoire). Mais question punk-rock mélodique, j'ai toujours répondu Unco. Si en fait il n'y a pas compétition, j'ai toujours adoré leurs refrains, leurs mélodies, leurs compositions, leurs TUBES. À l'américaine, mais pas que. Eux aussi, comme les autres darons qui viennent d'être évoqués, ils ont leur « trademark ». Non pas des pâles copies d'autre chose. Et puis leurs concerts étaient terribles, terriblement bons. Alors, un zeste de nostalgie ajouté à des compos qui tiennent les années, tout comme leur musiciens - dont certains continuent de quadriller le territoire - nous rend heureux de les voir passer par le Hellfest pour une sorte de « reformation », pour un concert dont on sait par avance qu'il sera excellent. En attendant le pit c'est le Ed, le chanteur-guitariste de retour de tournée avec son groupe Not Scientists, qui a accepté de répondre à nos quelques questions. Vous avez donc compris que cette interview est exclusive, et donc exceptionnelle, presque du jamais-vu, dont les prime-time de l'audiovisuel n'ont pas eu l'accréditation, enfin, c'est juste que l'on avait pas entendu parlé d'eux sous Uncommonmenfrommars depuis longtemps, alors voilà les news dans le cadre de notre sélection des groupes à, donc, ne surtout pas rater.

 

Je me permets, vous avez un peu disparu des radars pendant quelques temps, avez-vous fait une pause alors nécessaire ?

 

Oui, au bout de presque 15 ans dans le même camion, ça peut commencer un peu à sentir le renfermé, il fallait qu’on prenne l’air avant de s’étouffer !

 

Avez-vous imaginé ne plus jouer en tant que Uncommonmenfrommars ? Ne plus jamais jouer "You Fail Me" ?

 

Bah oui, on l’a fait pendant 5 ans !  Ça n’a pas été facile mais au final ça a fait du bien à tout le monde de partir sur d’autres projets, musicaux ou non. L’histoire d’UMFM est incroyable et a dépassé tout ce qu’on aurait pu imaginer et nous nous sentons très chanceux d’avoir pu vivre tout ça. Mais on évolue tous en tant que musiciens et aussi en tant qu’individus donc il y a un moment où il faut savoir avancer pour s’accomplir pleinement. Mais ça va être très fun de pouvoir rejouer ces morceaux après tout ce temps sans la pression des tournées, des sorties d’album… qui peuvent parfois entrainer des tensions et tuer le fun.

 

D'ailleurs, pas de mauvaise surprise, je suis cardiaque, vous allez bien la jouer ?

 

« Écoutez, laissez la police faire son travail, dès que j’aurai de plus amples informations croyez bien que vous serez les premiers informés. »

 

Vous avez joué dans différents environnements, différents types de lieux (hey qui était là à l'Algodon à Nantes ? Ndr.), là vous déboulez au Hellfest, avec l'expérience des années, et beaucoup de monde à l'écoute. L' « environnement » joue-t-il sur l'approche du concert que vous allez donner ?

 

Pas vraiment, on a toujours joué le mieux possible, que ce soit dans une cave ou sur un festival. En fait, sur les festivals devant parfois plusieurs milliers de personnes on jouait comme si on était dans une cave. En gros pour nous un concert a toujours été un concert, il n’y en a pas de plus important qu’un autre. Ce qui peut changer c’est un peu de pression quand on joue devant beaucoup de monde, mais pour ça il y a la Vodka ! (rire)

 

 

Savez-vous que vous avez écrit de véritables tubes ?

 

Tout dépend de ta définition de « tube ». D’après celle de ma mère oui, d’après celle des radios non.

 

Est-ce que ces tubes justement vous ont permis de gagner de quoi vivre correctement ou étiez-vous déjà fortunés aux débuts du groupe ?! Dans les deux cas, est-ce qu'avec votre « money and success, you don't give a fuck about the rest » ?

 

Nous n’avons jamais été fortunés, par contre on a été intermittents du spectacle au smic en jouant la musique qu’on aimait et ça c’est assez incroyable. Non je déconne, on faisais des courses de yacht à Dubaï entre les tournées juste grâce au morceau "You Can Be Evil".

 

Avez-vous déjà envisagé, la chose impensable, un concert sans la jouer,  et ne serait-ce pas un peu votre "Enter Sandman", ou votre "Smoke On The Water" ?

 

Je crois effectivement qu’on a joué ce morceau à presque tous nos concerts. On avait l’impression que pas mal de gens appréciaient de l’entendre et on aimait bien la jouer donc ça paraissait évident.

 

Pas de mauvaise surprise, je suis quelqu'un de sensible, vous allez bien la jouer ?

 

« Écoutez, laissez la police faire son travail, dès que j’aurai de plus amples informations croyez bien que vous serez les premiers informés. »

 

Jouer lors de festivals vous permet-il de retrouver des amis d'autres groupes ? Et de boire des coups jusqu'à la déraison ?

 

J’ai rencontré beaucoup de mes meilleurs amis en concert, des organisateurs, des membres de groupes, des gens du public aussi. Bizarrement un pourcentage élevé de tous ces gens là aiment boire beaucoup et tard, donc je dirais oui.

 

Et avez-vous prévu de voir des concerts ? Des groupes à nous recommander ?

 

On joue en même temps que Europe je crois, donc je recommande de ne pas aller les voir (rire) ! Plus sérieusement je vais rester sur la scène Warzone tout le vendredi, le line-up est incroyable. Bunkum, Spermbirds, Hard-Ons, Seven Hate, Burning Heads, Svinkels, Bad Religion.

 

Avez-vous le souvenir d'un concert mémorable et à l'inverse du pire concert que vous ayez jamais vécu ?

 

Je n’ai pas vraiment de mauvais souvenirs, mais une fois mon frère Daff (batterie-chant des Unco. Ndr.) s’est pété la clavicule quelques jours avant la finale des championnats du monde de surf à Hossegor où l'on devait jouer. On a appelé Seb de Seven Hate qui a rappliqué en urgence, et après quelques heures de répète dans une grange on est monté sur scène et il a sauvé la soirée. Sinon nos plus beaux souvenirs de tournées viennent de celles qu’on a partagé avec d’autres groupes. Burning Heads, Spermbirds, Lagwagon, The Shell Corporation… J’en oublie mais ce sont en général les tournées les plus fun, plus on est de monde plus on rit comme on dit !

 

 

Il était bien ce Live On Earth, en gardez vous un bon souvenir de ce concert filmé ? L'opportunité d'un autre live officiel ne s'est jamais présentée ?

 

Non l’occasion ne s’est jamais représentée, mais depuis youtube les albums live ont un peu perdu de leur intérêt je pense, on a très facilement accès à de bons lives maintenant. Sinon pour Live On Earth je me souviens que c’était super stressant surtout ! Il a été enregistré en tout début de tournée et en un seul soir, pas les conditions idéales ! Mais il y avait la Vodka pour se détendre.

 

Votre playlist est-elle déjà préparée pour le Hellfest ? Et est-ce que ça se voit que depuis le début j'essaie de placer les morceaux que j'adorerais entendre ?

 

« Écoutez, laissez la police faire son travail, dès que j’aurai de plus amples informations croyez bien que vous serez les premiers informés. »

 

Quelle sera la suite pour le groupe après ce Hellfest ? Peut-on attendre un nouvel album ?

 

Non on n’a pas l’intention de repartir en tournée ou écrire de nouveaux morceaux, juste de prendre du bon temps en compagnie de ceux à qui ça fera plaisir.

 

R.Savary : Merci !
Ed : Merci à toi ! On se verra dans le pit !

photo de R.Savary
le 13/06/2018

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

3 CDs de CLOUD NOTHINGS à gagner !

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Arkanan - Circle

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019