Boris + Sunn o))) - Altar

Boris + Sunn o))) - "Altar"
chronique Boris + Sunn o))) - Altar

Les très hype SunnO))) (que je n'ai même pas envie de présenter) que je suis le seul à apprécier au sein du zine (merci O))) d'avoir changer ma vie) frappent encore cette année après le splendide Black1 sortit l'an passé. Cette fois ci ils s'associent avec les jap' de Boris (dont tout le monde au sein du zine se marre vis a vis de leur nom) pour pondre non pas un split/cd, mais bel et bien une collaboration ! Et quelle collaboration crénom ! Les deux enfants prodiges issue de l'experimental, du drone, "stoner machin bruitisto nihilistico cafetière" pondent une galette à tomber par terre. Si cette fois les deux comparses de SunnO))) ne réduisent pas leurs compos à un tunnel de distortion monolithique, ils prennent en revanche le mot DOOM très à coeur (merci le travail d'O'Malley dans KHANATE) Alliant ambiances nihilistes stridents, glaciales comme a leur habitude avec le sens de la composition plus "standard" des japonais de Boris, ces 6titres de ce Altar ne se ressemblent pas, varient même et surtout explorent des horizons que le grand Sunn n'avait pas encore atteint. Peut être plus proche des travaux effectués sur la série des "White" que sur leurs prestations scéniques rituelles qui vident les salles de concerts avant même de commencer à jouer (cf. Fury Fest05 :)) ce Altar est bien la preuve que SunnO))) peut se renouveller contrairement à ce que pense leurs détraqueurs. Cette collaboration pourra en surprendre plus d'un, y compris ceux qui d'ordinaire n'apprécient guère les plages ambiantes (ici réduitent a un format plus écoutable c.a.d. entre 7 et 15minutes) Le côté plus "rock & bidouillage electroniques" de Boris se ressent également dans ce disque avec l'apport de chant féminin, de piano (sur le titre "The singing bell") de vocoder et de synthé sur "Akuma No Kuma" et sur toutes les pistes ou presque d'une batterie (!) qui rapprocherai encore un peu plus le boulot des deux O))) de son maitre: EARTH. Sortant d'une période avouée black metal (cf: Black1) dont les diverses collaborations avec l'inimitable Attila Csihar ou encore Leviathan (sur scène comme sur album) ont ancré le groupe dans une base de plus en plus sombre; cette collaboration avec Boris lui permet de sortir la tête de l'eau une petite heure en accédant a un territoire nouveau (batterie, chant, piano) qui pourra ravir les amateurs d'ambiant. Evidemment on ne sort pas indemne d'un tel voyage a travers l'univers riche torturé et malsain de SunnO))), mais Boris semble etre son garde fou a present et peut etre ouvre-t-il la voie au maitre du drone vers un chemin moins sinueux, n'excluant en rien une perfection et une richesse rare dans la musique dite minimaliste.

photo de Viking Jazz
le 07/12/2006

5 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 07/12/2006 à 15:09:37

BORIS a p'tet un nom de merde, mais leur zique est vraiment excellente !

sepulturastaman

sepulturastaman le 07/12/2006 à 15:19:00

Euh en live ça à rien a voir avec du black. Sinon pour les normes sismiques c' est adéquate.

Jyb

Jyb le 12/12/2006 à 15:57:31

Ben, espece de groupie.

((( viking jazz )))

((( viking jazz ))) le 14/12/2006 à 20:57:08

Ah Jyb ne dévoiles pas ma vraie identité ! en tout vcas maintenant tout le monde sais d'ou viennent les parenthèses dans mon pseudo)))

bernard

bernard le 03/01/2011 à 13:45:07

SUNN O)) se renouvelle ???!!!
Je trouve ce disque particulièrement chiant.
Le premier morceau avec la batterie est pas mal mais après ... rien de rien.
Ah si j'oubliais le morceau particulierement pleurnichard et inutile.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements