S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Boris : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Boris

Boris en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Boris : Japon Japon

Tags musicaux :

#dronerock #rock #multiformes #heavyrock #metal #rockgarage #drone #doom #stoner

Line-up

# Takeshi
# Wata
# Atsuo

Discographie

  • - "Absolutego" (1996)
  • - "Amplifier Worship" -1998)
  • - "Flood" (2001)
  • - "Heavy rocks" (2002)
  • - "Megatone" split avec Merzbow" (2002)
  • - "Akuma no uta" (2003)
  • - "Feedbackers" (2004)
  • - "Mabuta no ura" (2005)
  • - "Pink" (2006)
  • - "Altar" avec Sunn O))) (2006)
  • - "Smile" (2008)
  • - "BXI" avec Ian Atsbury (2010)
  • - "Heavy rocks" (2011)
  • - "Attention please" (2011)
  • - "Präparat" (2013)
  • - "Noise" (2014)
  • - "Urban dance" (2015)
  • - "Warpath" (2015)
  • - "Asia" (2015)
  • - "Dear" (2017)

Boris

Biographie

Boris est un groupe ou artiste japonais, qui a été chroniqué 7 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : dronerock, rock, multiformes, heavyrock, metal, rockgarage, drone, doom, stoner

Chroniques du groupe / artiste

Boris - Dear (2017)

Boris - Dear (2017)

25ans de carrière, de cassage de tympans en bonne et due forme, de sorties aussi fabuleuses que parfois de mauvais goûts. L'héritage discographique de Boris est tel qu'on s'y perd, entre chefs d’œuvres, collaborations, splits, explorations soniques et californias au thon, il y en a pour tous les goûts, si tant est qu'on aime le wasabi et le saké à des doses invraisemblables. Car la démesure et l'abus font parties intégrantes de la recette Boris et c'est pour ça qu'on les aime tant.

Où se situe donc ce Dear dans ce marasme d'albums, lui qui semblait annoncer un adieu à la scène des nippons et qui finalement -selon ce qu'en dit le label- aurait plutôt redonné un peu de peps au groupe pour continuer l'aventure ?

Et bien un gros Fukushima sonore comme ils savent le faire. Un condensé maitrisé de leur penchants les plus gogols pour le fuzz et les voix duveteuses haut-perchées. Avec une préférence pour leur période ultra heavy-drone qui nous ramène à leur trilogie monumentale […]

> Lire la chronique

Boris - Attention please (2011)

Boris - Attention please (2011)

Trio japonais, Boris compte déjà de nombreuses années d'existence, et de nombreuses sorties discographiques, à son actif.   Ici, il poursuit son brassage des genres et si le résultat peut paraitre déroutant, ses nombreuses tentatives d'innovation, sans révolutionner quoi que ce soit, s'avèrent souvent réussies. On a ainsi droit à une trame electro-psyché relevée par des guitares dans la retenue ("Attention please") digne de la plus grande attention, d'autant que cette fois, tous les morceaux sont chantés par Wata, la guitariste. Aussi plurielle que l'album, elle parfait celui-ci et s'illustre ensuite le temps d'un "Hope" au shoegaze parfait, remonté et cadencé. Puis l'electro heavy de "Party boy", à la fois épaisse et nuageuse, confirme le bon début d'album.   Individuellement, les morceaux sont donc convaincants et même l'ensemble ne sonne pas trop décousu ; "See you next week" et son atmosphère planante et dérangeante, assez dream-pop, précède ainsi le presque […]

> Lire la chronique

Boris - Heavy rocks (2011)

Boris - Heavy rocks (2011)

Troisième album sorti cette année avec Attention please et New album , le Heavy rocks de Boris se démarque de ceux-ci, et de son homonyme de 2002, par son côté métal éclaté mais de qualité, qui démontre d'emblée sa diversité, et sa qualité, en partant d'un "Riot sugar" pesant, magnifié par le chant de Ian Astbury (The Cult ), pour enchainer avec "Leak - Truth, yesnotesnoyes" - plus poppy bien qu'heavy également, pour aboutir à ce "GALAXIANS" cadencé, furieux dans le chant, arrosé par des guitares massives. Des voix songeuses se frottent à cette trame métallique et créent un bel effet de contraste et si le tout demande un effort d'adaptation, la qualité est au rendez-vous.   L'opus doit beaucoup aux 70's, mais aussi aux Melvins , mais crée sa propre identité, et envoie l'instant d'après un "Jackson Head" lui aussi puissant, aux voix entrecroisées. Rythmé et bien breaké, ce morceau s'ajoute à une amorce sans failles criardes, avant "Missing pieces" et ses dix minutes […]

> Lire la chronique

Boris - BXI (collaboration avec Ian Astbury) (2010)

Boris - BXI (collaboration avec Ian Astbury) (2010)

Oui, mais non. Voilà comment j'introduirai ce disque. Boris , toujours attendu au tournant par le doomster que je suis à son flot de disque me faisant tourner chèvre: Heavy Rocks , Absolutego , Amplifier Worship , Flood , la trilogie des The Things That Salomon Overlooked entre autres et ces multiples collaborations avec Sunn O))) et Merzbow qui feraient bander un âne mort. Cependant, la propension qu'à le trio nippon à faire un peu tout et n'importe quoi, (mais rarement avec n'importe qui), en passant de la j-rock à du garage sur-vitaminé en faisant une overdose de fuzz et tout un tas de salmigondices sonores et bruitistes laisse parfois pantois.   Ici, ce nouvel EP, sobrement intitulé BXI dont le sens m'échappe totalement, fait état d'une collaboration avec le non moins sobre anglais Ian Astbury, chanteur de The Cult , ce qui m'échappe également au plus haut point. Je l'avoue je ne connais en RIEN la musique du groupe sus-nommé (comme un peu tout le post-punk des 80's), et […]

> Lire la chronique

Boris - Altar (2006)

Boris - Altar (2006)

Les très hype SunnO))) (que je n'ai même pas envie de présenter) que je suis le seul à apprécier au sein du zine (merci O))) d'avoir changer ma vie) frappent encore cette année après le splendide Black1 sortit l'an passé. Cette fois ci ils s'associent avec les jap' de Boris (dont tout le monde au sein du zine se marre vis a vis de leur nom) pour pondre non pas un split/cd, mais bel et bien une collaboration ! Et quelle collaboration crénom ! Les deux enfants prodiges issue de l'experimental, du drone, "stoner machin bruitisto nihilistico cafetière" pondent une galette à tomber par terre. Si cette fois les deux comparses de SunnO))) ne réduisent pas leurs compos à un tunnel de distortion monolithique, ils prennent en revanche le mot DOOM très à coeur (merci le travail d'O'Malley dans KHANATE) Alliant ambiances nihilistes stridents, glaciales comme a leur habitude avec le sens de la composition plus "standard" des japonais de Boris, ces 6titres de ce Altar ne se ressemblent pas, […]

> Lire la chronique

Boris - Pink (2006)

Boris - Pink (2006)

Oh la pochette toute rose ! Et le nom d'album qui va avec : "pink" ! On peut dire que BORIS ne s'est pas foulé sur ce coup là, même si finalement, en y regardant de plus près, l'artwork de cet album est plutôt bien foutu (réalisé par Stephen O'Malley). Bref, voici donc le tout dernier bébé des Japonais, sorti il y a peu chez Southern Lord. Alors allons-y : BORIS ne fait jamais les choses comme tout le monde, et démarre son album avec un titre ("Farewell") qui aurait été pour d'autres groupes un titre de fin ; mais le trio a décidé de démarrer comme ça, avec un titre lent, mélodique, long de 7 minutes. Au niveau de la voix, je ne sais pas pourquoi mais elle me fait penser à Chino Moreno (DEFTONES), à être mélodique comme cela. Bref, un très bon titre, mais étrangement placé en début de liste ! Donc continuons avec "Pink", le titre éponyme : nos gaillards se réveillent et nous balancent un rock-noise puissant et barré. Titre relativement rapide, avec des riffs acrcocheurs ; […]

> Lire la chronique

Boris - Heavy rocks (2002)

Boris - Heavy rocks (2002)

Alors là les gars accrochez vous à vos slips ça va laisser des traces.  

Let's FUZZ ! BORIS, c'est la coqueluche des amplis Orange, et on peut dire qu'ils le méritent amplement, amplificationnellement dirais-je ! Par contre, tous leurs albums ne sont pas forcément aussi intéressant que celui dont on va parler, le bien nommé : Heavy rocks. Alors là les gars vous allez en bouffer du Rock avec un tel album !
 
Cet album puissant vous met direct dans le bain avec un Heavy friends, le genre de titre que quand tu connais pas, tu viens dans une soirée avec des potes tous un peu bizarres avec leurs cheveux longs, leurs pantalons pates d'eph, l'air un peu vague, et là y'en a un qui se lève paresseusement pour mettre une pareille purée.
Du FUZZ de dieu ! Boris , c'est la coqueluche des amplis Orange, et on peut dire qu'ils le méritent amplement. Du amplifier worship à ce point que c'en est pas humain. Et, pourtant, le reste de la discographie étant très différent, et
[…]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Growing + Boris - L'Olympic / Nantes (44) - le 22/05/2008

Les 8 dernières News en relation avec Boris

Boris with Merzbow de retour en 2016 (24 septembre 2015)

Les Japonais de Boris with Merzbow viennent d'annoncer que leur prochain Lp, Gensho , devrait […] (lire l'actualité)

Boris met de l'espoir en ligne (01 mars 2011)

"Hope" est le nouveau morceau que Boris a mis en ligne .

(lire l'actualité)

Le DVD live de Boris en janvier 2011 dans les bacs (09 décembre 2010)

Boris sortira son premier DVD live chez Southern Lord le 18 janvier 2011. Il sera sobrement […] (lire l'actualité)

Chapter Ahead Being Fake : Split entre Torche et Boris (24 avril 2010)

Chapter Ahead Being Fake est le nom choisi par Boris et Torche pour intituler leur split 10" […] (lire l'actualité)

Boris - H.M.A. en clip vidéo (26 octobre 2009)

Boris a mis à disposition son nouveau clip vidéo pour le titre "H.M.A. " sur cette page . […] (lire l'actualité)

Da ! (28 juin 2008)

Récemment passé (inaperçu ?) en France, Boris a mis en ligne le clip de "Statement" ici […] (lire l'actualité)

Nouveau report : concert de BORIS + GROWING à l'Olympic de Nantes le 22 mai dernier (21 juin 2008)

(((Viking jazz))) était à l'Olympic de Nantes le 22 mai dernier pour assister à la performance […] (lire l'actualité)

Souris, Boris revient ! (03 décembre 2007)

"Smile", le nouvel album des japs de Boris sortira en avril 2008 chez Southern Lord. Stephen […] (lire l'actualité)