Rorcal - Monochrome

Chronique CD album (35 minutes)

chronique Rorcal - Monochrome
Monochrome n'est pas Rorcal, mais sans Rorcal, Monochrome n'existerait pas.
Monochrome est une histoire. Une histoire noire selon les auditeurs, une histoire pour chacun qui s'imagine mais qui peut également se regarder. Mais comme toute histoire, elle a un début, un milieu et une fin qu'une seule piste longue de 35 minutes exprime.

Tout commence par une longue introduction ambiante : ce sera lourd, pesant...
Il faut attendre 5 min 40 pour entendre une première note de guitare et 7 minutes pour entendre une voix, lointaine, presque plaintive de femme.
Alors qu'une guitare ne joue que lentement deux notes, un saxophone se charge de poser l'ambiance tortueuse de cette unique chanson.
9 minutes : un cri monte. Une voix doom : celle du chanteur de Rorcal.
On ne l'entendra plus avant 11 minutes 35. Les guitares entre temps auront eu le temps de s'alourdir, assombrir l'ambiance. La chute est lancée.

Tortueuse et torturée la route qui se profile devient alors malsaine.
Tout se superpose. Les deux voix offre un clash entre douceur et violence.
Les pauses s'enchainent, laissant soin aux guitares de nous achever, ou de nous laisser porter vers d'autres horizons.

L'avancée est rude, mais les minutes défilent presque tristement. Le bonheur est intense, et tout nos sens sont mis à contribution. Car au delà de la musique, le groupe propose un film qui se calque à la musique. Une œuvre comme le doom en propose couramment, mais que l'on découvre avec plaisir. Un plaisir que seuls les possesseurs de l'objet original pourront profiter.
De toute façon, chaque instrument prend ici une dimension dantesque pour offrir un résultat qui l'est tout autant.

Le saxophone crie, les guitares creusent pour nous enfoncer plus bas que terre, aidés d'une voix d'outre tombe à laquelle tente de résister, durant un temps, celle de Sydney Pham. Au fil des minutes elle est tout aussi complice de la noirceur de cet album...qui à 2 minutes 30 de la fin se calme.

La tâche est achevée, tout est dévasté.
photo de Tookie
le 16/04/2009

5 COMMENTAIRES

Carcinos

Carcinos le 17/04/2009 à 15:25:59

Ah, et tu ne parles pas du film?

Tookie

Tookie le 17/04/2009 à 16:15:58

Je parle qu'il y en a un, mais je ne peux pas le décrire, ne l'ayant pas vu...

((( viking jazz )))

((( viking jazz ))) le 18/04/2009 à 01:00:15

selon Carci justement, il est naze ^^

Carcinos

Carcinos le 21/04/2009 à 11:20:21

Oui il est naze, il casse complètement la musique. Non parce que la musique hein, y'a rien à dire. Si le site imm3moria n'était pas actuellement hacké, j'aurais bien mit ici le lien vers la chronique que j'ai faite.

Tookie

Tookie le 21/04/2009 à 12:09:03

je l'ai lu ta chro Carci, et on est du mm avis ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021