Sepultura - Roorback

Chronique CD album

chronique Sepultura - Roorback

Je dédicace cette chronique à d426, oui, c'est grâce à lui et à son commentaire sur la chronique du dernier Fear Factory, que je vais vous parler du Roorback de Sepultura.

 

C'est donc après avoir été lâché par la roadrunner (le début de la fin est déjà largement amorcé à cette époque pour le label) que la bande d'Andréas Kisser signe avec SPV, non sans avoir réalisé une démo/ep pour démarcher les labels. Ça, ça fait mal à mon p'tit cœur de fan. Mais que d426 ne s'inquiète pas, j'y reviendrais plus tard.

 

Pour l'instant occupons-nous du Roorback ou Mouback.

 

Que c'est lent, que c'est mou, que ça pédale dans le tapioca, à de rares exceptions comme pour les morceaux "leech", "the rift", le solo de "Bottomed Out" et peut être "Corrupted" (je le rajoute dans ma grande bonté), l'ennui s'installe. et on a l'impréssion qu'il se sent bien le saligot tellement les morceaux cités plus haut on du mal à le déloger.

 

Sepultura joue en roue libre, le seul bon côté des choses c'est qu'ils reviennent à une musique metal, Nation restera donc (pour l'instant) la seule incursion de Sepultura dans la filière hardcore. Et le mauvais côté des choses, c'est qu'on se rend compte qu'il manque une guitare rythmique au groupe, défaut déjà souligné sur d'autres chroniques de Sepultura.

Je suppose que vous avez déjà compris que la roue s'enraye avec des compositions mouais bof sans plus...

Sauce : "y aurait pas écrit Sepultura sur la pochette ça n'aurait pas intéressé beaucoup moins de monde". Car j'ai beau être un poil fan de Sepultura (nan sans dec !!), il faut bien admettre que cet album n'est pas terrible terrible.

Andréas cherche son thrash, Paulo (voilà quoi...), Igor n'arrive même pas à relever le niveau, et Predator prend doucement ses marques derrière le micro, et le bonhomme a du mal à faire oublier son background hardcore ; cependant gros point positif pour le groupe, Dereck Green ose une espèce de chant parlé plutôt clair, vraiment réussi et hypnotisant. Mais bon ça n'empêche pas l'ennui.

Un autre gros point noir c'est ce son pas terrible : je le trouve trop gros, j'ai l'impression qu'ils ont voulu le faire sonner comme le Roots seulement avec une guitare en moins et des compositions moins touffues ainsi que des arrangements moins travaillés, ça donne un marasme grave, une voix sur saturée ; en gros ça fait une bonne décennie que n'importe quel groupe de noise ne commet plus de tel impairs.

 

Achat ou pas achat : Bah vu qu'il y a écrit Sepultura, oui. Mais en vrai non, ce disque ne peut servir qu'à combler un trou dans la discographie du groupe.

photo de Sepulturastaman
le 19/05/2013

11 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 19/05/2013 à 14:42:24

Je l'avais bien aimé perso, même s'il ne m'avait non plus fait grimper aux rideaux

sepulturastaman

sepulturastaman le 19/05/2013 à 15:55:47

T'en parles au passé y a peut être une raison nan ???

cglaume

cglaume le 19/05/2013 à 18:34:39

Parce que la dernière fois que je l'ai écouté je n'étais pas encore père...

Tookie

Tookie le 21/05/2013 à 11:06:00

Acheté, pas mal écouté à l'époque, histoire de rentabiliser l'achat...puis c'est vrai : il n'en est rien resté.

SLYCORE

SLYCORE le 14/12/2017 à 22:56:53

Bon! je vais en choquer quelques-uns mais tant pis. Je trouve que ROORBACK est un monument. J'adore cet album. Plein de fureur, de maitrise, d'une grande justesse de tous les musiciens, y compris Dereck Green qui insuffle ce côté hardcore qui manquait à SEPULTURA. Leur meilleur album depuis le néo-métal, mais néanmoins, excellent album Roots. Avec Dereck, Sepultura ne perd pas au change, c'est le moins qu'on puisse dire. Un 9/10 pour moi.

cglaume

cglaume le 14/12/2017 à 23:02:50

C'est une position qui se défend ;)

sepulturastaman

sepulturastaman le 15/12/2017 à 03:53:34

@ Slycore : Ici on à l'avantage de ne pas être choqué par le goût des gens, globalement on est coolos ; et tout les avis sont bon à être partagé.

Margoth

Margoth le 18/12/2017 à 17:27:31

C'est bien de trouver des gens qui défendent les opprimés, avec arguments et respect. Je partage un peu l'avis plus modéré des autres : ça restait un album sympa même si on n'y revient pas spécialement régulièrement. Je pousserai même le bouchon à dire que je préfère très largement me réécouter RoorBack plutôt que le dernier Cavalera Conspiracy...

Paf le chien

Paf le chien le 26/12/2017 à 11:43:24

Salut Sepulturastaman,
C'est juste une formule d'introduction. Inutile d'en prendre ombrage. J'imagine bien qu'il en faut plus pour choquer les gens. Après quand tu dis que globalement on est coolos, le "globalement" est effectivement important. C'est comme partout ailleurs, y'a des coolos et d'autres qui le sont moins. Pour Margoth, défendre ses opinions, mème quand ils ne sont pas partagés par la majorité, ce n'est pas défendre les opprimés. Je pense d'ailleurs que Sepultura n'a pas besoin d'être défendu, au regard du nombre d'inconditionnels du groupe et de la carrière exceptionnelle qui est la leur.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 26/12/2017 à 12:11:38

Tout à fait d'accord y'a des coolos et des pas coolos. Par exemple, moi suis anti-coolos 4 ever et perso je trouve cet album vraiment pourrave. Peu importe le nombre de fans d'un truc... les fofos metal deviennent de plus en plus un ramassis de pucelles effarouchées, c'est triste
.

Margoth

Margoth le 27/12/2017 à 12:14:04

Paf le chien : il ne fallait pas prendre "défendre les opprimés" au sens strict, c'était une figure de style mêlant exagération et personnification. Par "opprimés", je parlais de ces albums décriés (voire parfois mésestimé), pas le groupement de gens les défendant . Après, j'ai tout à fait le droit de défendre Sepultura comme sepulturastaman a le droit de les descendre. Ce n'est pas une question de jouer les justiciers, juste mon opinion que Sepultura propose des albums qui m'emmerdent moins (même s'ils ne sont pas tous à mettre en haut du panier) que ce que proposent les Cavalera depuis quelques années (que ce soit avec Conspiracy qu'avec Soulfly). Après, évidemment, mon opinion n'a pas plus de valeur que les autres...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements