Sepultura - Arise

Sepultura - "Arise"
chronique Sepultura - Arise
Ah les années 1990, souvenez-vous, c'était le bon temps, vous étiez au lycée ou au collège ; vous portiez encore ce perfecto tant adoré, prendre une cuite ne vous faisait pas peur... Scott Burn ne cessait de squatter le studio des frangins Morris (le morris-sound Studio), Temple du Death Metal floridien ; les sorties Death metal et thrash s'enchainnaient à bon rythme, le death Suedois prenait son envol des "Sunlight"... Et nouvelle donne : Chuck Schuldiner est sorti du circuit du "tape-trading" avec son groupe beaucoup plus brutal et plus dur que ses petits copains : Death.
Trêve de nostalgie, cette page est consacrée à ce qui est (pour moi) sans doute le meilleur album de Sepultura, "Arise", qui a comme tâche de succéder au "Beneath the Remains".

Tâche qu'il remplit aisément. Avec cet album, Sepultura fait un grand bon en avant et sort enfin de la case thrash "simple suiveur de Slayer", tout d'abord en arrétant à tout prix la course à la vitesse (Napalm death ayant tout moulu de ce côté de toutes façons...), pour alourdir la musique.
Les rythmiques galopent ("Arise" est au moins aussi rapide que le "Beneath The Remains") encore, mais les sabots sont plus lourd et le terrain est plus sombre, faisant un peu s'éloigner le groupe peu des basiques du thrash, pour quelque chose de plus personnel.
Cette album n'abandonne évidemment pas les riffs thrash, mais fait une part belle aux sonorités plus Death-Metal, notamment en ralentissant le tempos à certains moments, assurant ainsi une lourdeur plus profonde que sur le "Beneath The Remains", et mettant du coup mieux en valeur les passages Thrash. Le groupe accentue cette fois-ci plus les riffs (qui sont trés trés bon) que l'éfficacité des rythmiques ; ainsi que la construction des morceaux, qui sont beaucoup plus évolués qu'avant. On sent que Sepultura abandonne les carcans typiquement thrash pour s'aventurer vers quelque chose de plus construit, et leurs compositions plus évoluées gagnent en maturité.
Les solos continuent de s'éloigner des clichés thrash et gagnent aussi en personnalité : on commence véritablement à entendre la patte d'Andreas Kisser interprétant des solos qui pour ce coup là font plus que flirter avec le Death-Metal.
Je trouve que la batterie n a pas le "raffinement" - on va plutôt dire "traitement" - thrash d'antan ; soit ça vient de l'ensemble production/mixage mettant différament en valeur le jeu d'Igor Cavalera, soit la métamorphose vers quelque chose de plus tribal est amorcée. Cela ne veut pas dire que les parties de batterie sont mauvaises, loin de là d'ailleurs ; elles sont juste différentes.

Nous avons même un essai à un debut de mélodie prenant le dessus sur le tout rythmique dans "Meaningless Movements", notamment sur le cinquième couplet où même Max arréte d'eructer syllabe par syllabe ou d'appuyer chaque paire de mots pour fluidifier son chant ; malheureusement ce couplet est trés bancal, on sent très bien que cette façon de chanter n'est pas naturelle, et que Max se force sans arriver à un résultat concluant. Alors que bizarrement, Max Cavalera abandonne pratiquement ses habitudes sur un morceau comme "Orgamastron" (reprise de MotorHead) qui est certes plus lente et moins exigeante pour le chant.

A mon avis, si l'on se doit de posséder un album de Sepultura, c'est bien celui-là.
photo de Sepulturastaman
le 26/04/2009

5 COMMENTAIRES

Sam

Sam le 26/04/2009 à 11:10:15

le meilleur, sans conteste...

sepulturastaman

sepulturastaman le 26/04/2009 à 19:30:32

Bizarrement c'est pas mon préféré, et pourtant je suis sur que c'est leur meilleur disque.

Jull

Jull le 15/05/2010 à 16:02:14

Le meilleur de Sepultura version old school.

Fan de Max Cavalera

Fan de Max Cavalera le 25/06/2011 à 13:38:31

Le bon temps de Sepultura est bien l'ancien le nouveau c'est que de la merde

pandanlédan

pandanlédan le 05/09/2014 à 12:21:08

Arise... LA bombe de Sepultura rien à jeter ça s'écoute en boucle. Et... putain mais Igor Cavalera.... je suis toujours sur le cul quand je l'entend taper sur son engin. Exceptionnel, tout bonnement!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Zao - juin 2009
Interview

Zao - juin 2009

Le 30/06/2009

Heaven & Hell - The Devil You Know