Burn the hexagon (Aborted + Benighted + Primal Age) le 12/04/2009, Le Glazart, Paris (75)

Aborted + Benighted + Primal Age (report)
Ce dimanche soir est placé sous le signe de la brutalité avec une affiche qui en ferait douiller plus d’un : Primal Age, Benighted et Aborted ! Le concert se passe au Glazart (au nord de Paris) qui est une salle où je ne suis jamais allé, c’est assez petit mais plutôt chaleureux. A vue de nez je dirais qu’on peut y caser 500 personnes, ce qui ne sera pas le cas de se soir car à ma grande surprise, la salle sera à peine remplie de moitié (dimanche de pâque oblige…).

C’est Primal Age qui ouvre le bal. Ce jeune combo nous vient de Rouen et je ne connaissais pas du tout, je ne savais donc pas vraiment à quoi m’attendre. Personnellement (et je ne pense pas être le seul), j’ai vraiment bien accroché à leur prestation, le groupe nous a livré un metalcore misant beaucoup sur la lourdeur des moshparts avec une musique restant globalement dans le mid-tempo. Les puristes crieront au blasphème mais une grande partie du public se sont laissé séduire par ce metalcore plutôt entrainent ! En plus de ça le son était vraiment très bon, ce qui ne laisse présager que des bonnes choses pour la suite…

Après quelques 10 minutes d’intervalle, c’est au tour des Benighted de prendre place sur scène. Depuis le temps que je m’intéresse à ce groupe j’avais vraiment hâte de les voir sur scène. Autant vous dire que je n’ai pas été déçu, quelle claque ! La furie que le groupe donne sur CD est intégralement retranscrite et amplifiée en live (samples compris), même les vocaux de Julien n’ont pas faibli pendant la bonne heure qu’a duré ce concert. Avec la récente réédition d’« ICP » et « Identistik », le groupe ne s’est pas gêné pour piocher abondamment dans ces albums, ainsi que dans « Icon », bien entendu. Nous auront même le droit à l’intervention de Sven d’Aborted sur un titre, celui-ci se fera d’ailleurs accidentellement ouvrir l’arcade par le bassiste… En tout cas, le combo nous aura offert un set d’une brutalité rare et aura prouvé que Benighted est définitivement un groupe de scène !

A peine le temps de se remettre de ses émotion que les premières note des belges d’Aborted retentissent dans la salle. Voici un autre groupe que j’attendais de pied ferme, inutile de préciser que j’ai une fois de plus fini sur le cul… Comme pour les deux groupes précédents, le son sera de qualité, ce qui n’est pas forcément chose aisée lorsqu’il s’agit de Brutal Death. A la demande du public, le combo nous fera le plaisir de rejouer de nombreux titres de leurs anciens Cds, et notamment du superbe « Gormageddon » qui a gardé toute sa qualité après 6ans ! Pendant plus d’une heure les belges enchainent les morceaux, provocant à chaque fois un enthousiasme incommensurable dans la fosse. Mention spéciale pour le batteur qui ne faiblira pas d’un pouce, et assurera des parties de double démentielles du début à la fin.

Tout le monde sortira de cet événement sur les rotules, et bien que le public ne fût pas aussi nombreux que ces trois groupes l’auraient mérité, cela aura suffit à foutre le bordel au Glazart ! Bonne chance à eux pour le restant de la tournée et demain c’est à vous Limoges !
photo de Domain-of-death
le 20/04/2009

1 COMMENTAIRE

Finisterra

Finisterra le 20/04/2009 à 21:49:29

Yeah la bonne grosse claque comme on l'espéré.
Vraiment surpris par le son ce soir là. Le glaz'art paye pas une mine de dehors mais c'est réellement une petite salle conviviale.

Une très bonne soirée brutale! Bravo aux 3 groupes.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements