French Metal - Retour de flammes

French Metal - "Retour de flammes"
chronique French Metal - Retour de flammes
French metal poursuit sa route vers la mise en valeur de la scène nationale.
Encore une fois le principe est le même, quelques groupes aux noms déjà largement connus de tous se mêlent aux espoirs.
En tout cas ça part sur les chapeaux de roue avec les excellents No return dont la dernière livraison ravivait la flamme thrash française.
Toujours dans les gros groupes populaires, on trouve Dagoba dont l'album aura sans doute était la plus grande déception nationale 2008.
SUP est fidèle a lui même et retrouvera évidemment ses fans avec ce titre aussi malsain qu'entrainant.

Puis, doucement, on s'enfonce dans les groupes qui montent...Kalysia propose un extrait de son album à la plage unique d'une heure. Les amoureux de métal scandinave seront comblés avec ce groupe mais aussi avec Lyzanxia dont le thrash nordique a pu ravir l'hexagone ces dernières années.
Quant à Hypnosis, les lecteurs assidus de Coreandco connaissent notre sentiment sur ce groupe. Il en va de même pour les Taf qui proposent ici leur titre le plus accrocheur.
Octavion débarque depuis peu sur la scène avec un premier album et c'est fort logiquement qu'à l'écoute de "Words like violence", il soit intégré dans ce premier disque d'espoir montant...

The ourtburst (aux relents Dagobiens bonne période), Insane, Addicted et Jarell feront souffrir des cervicales déjà endolories par les titres et compilations précédentes, sans être de véritables révolutions musicales.
On notera que les femmes ont toujours autant leur place dans le métal, dans des chants mélodiques (Kalisia), hargneux (Witches dont la qualité par contre discutable).

la suite du cd devient alors très inégale, seul le groupe Dee'n'dee semble tirer son épingle du jeu avec une brutalité sonore oppressante. On retrouvera du Manson dans Cigüe, sans en tirer le plaisir qu'on aurait avec l'américain.
Quant aux multirégionaux de Mechanical Seed, le potentiel est là!

Et puisque French Metal continue à faire les choses bien, on peut mettre le cd 2. Celui où les bonne surprises alternent avec les découvertes qu'on aurait parfois voulu éviter. Mais les deux premiers groupes cassent avec cette idée : Cliché boys et Deathaborn sont deux énormes groupes dont qu'il faut suivre à la trace! Brutaux, techniques, lourds : passionnants!
Dans d'autres genres, Lyr Drowning ravira les amoureux de métal progressif, No name rappellera Otep et trouvera de nombreux fans tant que l'on supporte ce genre de chant.
Quant à Bone shaker ça sent la bière et la sueur et c'est toujours bon! (Bien que le chant ne soit pas complètement au point, il mériterait d'être plus gras).

Le reste est par contre plus décevant sans être toujours mauvais (nous ne sommes pas là pour donner des noms gratuitement), mais certains verront malheureusement leur piste sauter après une première écoute.

Bref, French Métal avance, et nous fait avancer un peu plus. De découvertes en découvertes, leurs doubles compilations pour seulement 8E sont un bonheur toujours intact malgré certains choix parfois discutables qui pourraient trouver néanmoins leur public tant l'équipe de notre collègue de la toile propose un panel large de la scène métallique.
Un retour de flammes qui devrait compléter une collection de compilations en marche...
photo de Tookie
le 06/03/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements