Gorod - Interview du 21/03/2012

Gorod (interview)
 

Salut Mathieu. Pour cette première question, je te propose d'entrer dans le confessionnal. Dis-moi tout: Gorod sort en moins d'un an deux disques parlant de "Transcendence" et d'"Absolution"... Ce champ lexical religieux - et le fait que pour le 3e album consécutif, un titre comporte le mot "God" - signifie-t-il que, à l'image de Dave Mustaine de Megadeth, vous puisez dorénavant votre inspiration auprès du Grand Barbu qui-vit-tout-là-haut-dans-les-nuages? :)

Les gros barbus ça nous connait, tu sais! Sérieusement, c'est vrai que c'est difficile de ne jamais faire d'allusion à la spiritualité en général, quand on doit parler de mort, ou de pouvoir. C'est un peu le thème qui fait le style Death Metal, entre autres... Le tout c'est de toujours trouver des leviers pour ne pas sombrer dans le grand-guignol, mais au contraire pour vraiment apporter une dimension et une force supplémentaires à la musique. Dieu est par exemple le symbole ultime du pouvoir, il peut tout faire, créer ou détruire, engendrer ou tuer, et on sait que symboliquement c'est quelque chose dont on a tous rêvé un jour! Après, même si ces sujets m'intéressent culturellement ou historiquement parlant, je n'ai pas de pratiques religieuses ou quoi que ce soit. Cependant je sais que ça peut être très important chez certains, comme Paul Masdival, qui base ses textes et même sa musique là-dessus. Chez nous, c'est surtout les textes qui y font souvent référence, mais tout ça n'a aucune influence sur la musique.

 

Sur l'album, "Birds of Sulfur" - premier titre que vous avez "récemment" (question posée le 22/02) décidé de dévoiler - commence par une introduction très "Nature & Découverte", avec petits oiseaux et ambiance bucolique, avant d'envoyer méchamment la purée. Ce titre est l'ouverture idéale pour votre nouvel album... Et j'ai le sentiment qu'il pourrait bien également ouvrir vos sets à venir... "Dans le mille", "à côté de la plaque" ou "tu verras bien !" ?

Oui, à la base je l'avais faite pour ça! On a su assez vite que ce serait "Birds of Sulphur" qui ouvrirait nos prochains sets, ça doit être le plus efficace des titres du nouvel album, très speed et en même temps très simple. Normal aussi pour nous que ce soit celui qui ouvre l'album. Le morceau parle, dans les textes, d'une des manières qu'a eues la reine Olga de se venger du peuple qui avait assassiné son mari: elle a demandé, pas rancunière, à ce peuple - les Drevliannes - que chaque habitant lui donne un oiseau (une espèce de pigeon voyageur) en cadeau. Elle a ensuite fait attacher une mèche de soufre aux pattes de chaque oiseau, l’a enflammée et a fait renvoyer tous les oiseaux chez les Drevliannes, mettant le village à feu!

 

J'ai l'impression que sur A Perfect Absolution, sans lâcher du terrain côté technique, tu as laissé plus de place au feeling, aux atmosphères. Je ne me rappelle pas avoir entendu des soli aussi "bluesy" que celui vers 2:00 sur "The Axe Of God", ou même que celui à 2:55 sur "Birds of Sulfur". Et sur l'intro de "5000 At The Funeral", avec ce couple piano / guitare (et un "pseudo" violon?), tu pousses la délicatesse plus loin que jamais auparavant. Est-ce une orientation que le nouveau Gorod est destiné à emprunter de plus en plus ?

Zut! Et moi qui pensais être tout le temps délicat et raffiné... Non, il faut forcément des moments "bourrins" pour mettre en valeur ces passages plus fins. Sur "The Axe of God", par exemple, tout est très brutal, jusqu'à ce qu'on tombe sur la partie centrale où tout s'ouvre et où "ça pleure". Sur "Birds of Sulfur" aussi, le solo se termine sur une note tenue presque paisible, et tout d'un coup la violence reprend le dessus à grands coups de blast beats. C'est plutôt le jeu de contraste dans ces moments-là que je trouve intéressant, et que j'ai essayé de mettre en pratique sur cet album. Je ne pense pas qu'on fera des titres entièrement doux, ça ne nous ressemble pas, ou alors ce sera dans un cadre particulier, comme un Ep. Même sur les morceaux brutaux, j'ai toujours essayé, via la mélodie, d'alléger le son, de rendre le tout un petit peu plus classieux... Peut-être que c'est mieux réussi sur cet album - cool! - et évidemment que je vais encore essayer d'améliorer le procédé!

 

En plus de cette place plus importante accordée au feeling, ce qui est flagrant sur A Perfect Absolution, c'est que tu assouvis ta soif d'"expérimenter". Cela aboutit d'ailleurs à ce qui, pour moi, sont les 2 meilleurs morceaux de l'album (même si "Birds of Sulfur", "Elements And Spirit" et "5000 At The Funeral" ne sont pas loin du haut du podium): "Carved In The Wind" - qui comporte un passage rock funky excellent - et "Varangian Paradise" - qui commence sur un gros effet de pédale très 80s, et qui finit dans la samba la plus ensoleillée. Tu as encore beaucoup d'expériences aussi génialement improbables dans ta besace pour le futur ?

Ouais, il y a encore pas mal de choses que j'ai envie d'expérimenter. Par exemple inclure des instruments traditionnels, ou vintage comme le piano Rhodes que j'aime beaucoup mais que je n'ai jamais pu caser nulle part. Peut-être aussi essayer des mélanges avec d'autres musiques du monde: j'en ai pas encore fait le tour je pense, et il y a tant à faire! Maintenant j'ai moins peur de faire ces mélanges de manière franche et assumée. On a eu tellement de bons retours sur les versions acoustiques de Transcendence que je pense que les fans suivraient. Tant que c'est fait avec goût et intelligemment, c'est toujours bien je pense de colorer notre Death Metal avec ces choses, ça ne peut que l'enrichir et le rendre original.

 

Tiens, puisque j'évoque mes morceaux préférés de l'album, qu'en est-il du groupe ? Et toi, en particulier: où va ta préférence ?

"Varangian Paradise", comme toi, et "Elements and Spirit". Ce sont les deux dont je suis le plus fier. Ces deux-là sont peut-être les plus prog' sur cet album. Pas forcément longs, mais avec plein de choses dedans. J'ai toujours l'impression de regarder un film quand je les écoute... Ils font peut-être aussi moins "chanson" que les autres...

 

Sur la feuille promo livrée avec l'album, l'accent est mis sur la participation de tes alter egos de chez Obscura et The Faceless, point barre. Pourtant, si l'on en croit les studio reports vidéos, il semblerait que ce ne soit pas les seuls guests, vu qu'on aperçoit Xavier Bertrand (on a vu homonymie plus facile à endosser!) de Jenx, ainsi que l'ami Guillaume. Alors: quels autres guests secrets croise-t-on au gré des 8 morceaux de A Perfect Absolution? Et sinon, Guillaume n'avait pas trop une grosse boule en travers de la gorge de retrouver ainsi le studio l'espace d'une courte apparition?

Non, ça lui a fait vraiment plaisir de participer. C'est toujours un bon pote, et les quelques heures passées au studio avec lui ont été les plus amusantes de l'enregistrement! On sait qu'il sera toujours dispo pour nous. L'année dernière, on a fait une date à Bordeaux sur la tournée Kronos/Benighted et c'est tout naturellement qu'il est monté sur scène donner la réplique à Nutz. C'était vraiment très brutal du coup, je pense que la scène lui manque beaucoup.

Sinon il n'y a pas d'autres guests je crois, c'est déjà pas mal! J'ai pas trop pu dégager des endroits pour en rajouter d'autres, même si j'en avais parfois envie. Par exemple, sur "Carved in the Wind", le passage du solo de Christian Muenzner devait à la base servir de moment pour remercier les gens, les groupes et l'orga durant les shows, donc c'était un endroit où de toutes façons il n'y aurait rien de plus, donc autant inviter l'ami Christian! Pareil sur "The Axe Of God", le riff derrière le solo de Keene se suffit à lui même, et il n'y aura pas besoin de le rejouer pour de vrai, chose de toutes façons impossible: on ne va pas s'amuser à repiquer les solos des invités quand même!!

 

 

La fin de "Tribute Of Blood" est abrupte, étonnante et quelque peu "mécanique", pour ne pas dire technoïde. J'imagine que cela sert l'histoire racontée? Et pour rebondir sur cette remarque, est-ce que, à l'image de Iwrestledabearonce, Morbid Angel ou Korn qui ont récemment fait amis-amis avec les DJs et le monde de l'électro, c'est quelque-chose qui vous tenterait pour Gorod ?

Oulala mais alors pas du tout!! Mon idée était de faire un truc comme sur la fin de Grin de Coroner, je ne sais pas si tu te rappelles, ça coupe brutalement sur des samples d'agrafeuse pneumatique. J'aime bien, c'est très choc. Là, sur ce morceau qui avance tout le temps je trouvais ça bien de le couper brutalement par ce procédé. Mais non, définitivement je ne suis pas du tout dans la mouvance électro dubstep: j'ai déjà du mal à supporter les synthés dans la musique metal alors...

 

Si je me souviens bien, tu m'avais parlé d'une envie: celle de confectionner un album qui continuerait l'idée des 2 reprises acoustiques figurant sur Transcendence, sur lequel tu livrerais des versions réarrangées et décalées de "classiques", comme des hymnes du metal version acoustique ou des classiques du rock (ou autre) version "metal qui tâche". Premièrement: est-ce que ma mémoire ne me joue pas des tours ? Et dans cette éventualité: as-tu réussi à faire avancer ce projet ?

Tu te rappelles bien en effet. C'est toujours en projet dans ma tête, j'espère réussir à me dégager du temps pour faire ça, parallèlement au groupe, ou pourquoi pas pour le groupe, ça pourrait être fun...Là j'essaie seulement de me confectionner une collection de titres intéressants, qui me semblent adaptables, avec des bonnes mélodies et des progressions d'accords originales. J'en suis vraiment au tout début du process, je n'ai encore rien maquetté, peut-être cet été si je ne le passe pas dans un camion!

 

Tu étais au Hellfest 2011. La reformation de Coroner t'as-t-elle comblée à la hauteur de tes espérances ? Qu'as-tu entendu d'autre qui t'ait botté lors de cette édition ? Est-ce qu'on te croisera lors de l'édition 2012 ?

Oh mon ami c'était tout simplement magique, j'en avais les poils dressés et presque la larme à l'œil. Je crois qu'aucun autre groupe n'a eu autant d'influence sur ma musique: j'écoute régulièrement leurs albums depuis presque 15 ans... Les voir en vrai, je ne l'espérais même pas... C'était un grand moment, le son était bon, les zicos aussi, je regrette qu'ils n'aient pas fait plus de morceaux de No More Color et Mental Vortex mais bon, il leur aurait fallu un set de deux heures! Cette année je ne sais pas trop si je viendrai au Hellfest, on verra... L'affiche est bien mais il y a des trucs plus alléchants coté Brutal Assault... Je sais que l'autre groupe de Nico, Arcania, devrait jouer au Metal Corner, alors je viendrai peut-être supporter les potes!

 

Ça bouge pour Gorod côté label puisque c'est à présent Unique Leader qui va s'occuper de votre distribution aux US. Willowtip n'était pas intéressé pour continuer de collaborer avec vous ou bien c'est que Unique Leader est bien mieux implanté sur le territoire américain ?

Les deux mon capitaine. Willowtip n'a apparemment pas aimé la nouvelle direction musicale du groupe, ou pas bien compris - on n'a tout de même pas fait un gros virage il me semble, mais bon, tant pis pour lui. Il a fait un trés bon boulot jusqu'ici pour nos trois premiers albums, du moins aux US, on serait bien repartis pour le nouveau avec lui. Mais on est très contents de la signature avec Unique Leader. On a un peu discuté avec les Spawn of Possession avec qui on tourne en ce moment, et ils nous ont vraiment rassurés sur ce label: ça a l'air d'être un label qui se bouge pour ses groupes, et contrairement à Willowtip, il s'occupe de les faire tourner, chose qui est très importante pour nous. On espère vraiment pouvoir faire une vraie tournée aux US cette année, c'est quelque chose qu’on n’a pas encore fait et qui pourrait bien marcher je pense. Partout où on a été aux US les métalleux connaissaient et aimaient le groupe, pareil pour les groupes américains qu'on a pu rencontrer ici. Mais organiser une tournée aux US c'est vraiment pas simple, ça marche pas vraiment comme en Europe où il y a des boîtes spécialisées - comme notre booker Avocado Booking - qui prennent tout en charge. Du coup ça demande beaucoup plus de préparation. Mais on le fera, c'est évident et logique pour nous.

 

Bon, je ne vais pas t'embêter avec des questions sur la définitive intégration de Nico et Julien, sur votre tournée à venir ou sur le nouveau récit abordé sur l'album, mes collègues de la presse papier et web allant certainement le faire. Je te laisse donc conclure à ta guise (comme dis l'autre!) ;)

Eh bien merci Cyril, j'espère qu'on se captera à Paris le 29 Mars, pour approfondir un peu plus l'effet du Pepsi sur le comportement des extraterrestres, et boire un coup ensemble! Pour info on sera aussi le 27 à Toulouse, le 28 à Nantes, le 30 à Dunkerque et le 31 à Rouen, donc amis lecteurs venez en masse!!

photo de Cglaume
le 29/03/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements