Ministry - Houses of the Molé

Ministry - "Houses of the Molé"
chronique Ministry - Houses of the Molé
Bon, j'ai jamais trop accroché MINISTRY à part quelques titres... Donc ne comptez pas sur moi pour dire si cet album ressemble à tel ou tel autres stuffs. J'avais jeté une oreille vite fait sur ce Cd, et j'ai été carrément scotché! Rarement un Cd m'a paru aussi hargneux et violent au bout d'une seule petite écoute! MINISTRY déboule avec un Cyber Thrash ultra violent teinté de touches Indus et même Death! Imaginez SLAYER version cyborg! Bref, ça me rappelle des groupes comme VOIVOD (époque Negatron / Phobos), DIE KRUPPS en 100 fois plus "méchant" et Metal. 9 titres (en fait 69 pistes) bâtis sur des riffs en plomb, du blast et une voix un peu nasillarde mais braillarde qui rappellera le bon vieux WHITE ZOMBIE! Cette voix renforce le coté sarcastique et ironique des textes (ça, on en parlera plus tard).

Parlons musique! Un album intéressant qui est susceptible de plaire à toutes les branches de la famille Metal! Les sonorités Indus mêlées aux riffs Thrash entrecoupés de samples créent une ambiance post-Apocalyptique! La structure des titres est "simple" mais les riffs se répètent en boucle et on entre peu à peu en transe! Magnifique! Un album de Metal dans ce qu'il a de plus pur: sincère, puissant, hargneux! Certains titres vous feront mosher à vous en faire craquer les cervicales! En plus, cet album flattera vos plus bas instincts anti-américains! Hahaha! Et oui, "Houses of the Molé" est un pamphlet contre l'Amérique arriérée de George W. Bu$h. D'ailleurs tous les titres de ce stuffs commencent par "W" et expriment le mépris sans borne de MINISTRY à l'égard de cet "intellectuel"... Les titres de cet album sont même ponctués d'extrait de discours de Mr. Le Président... affligeant..."Abstinence for young people is the key" Si vous aimez le gros Metal, allez-y les yeux fermés!
photo de Bob
le 25/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019