Ministry - Rio Grande Blood

Chronique CD album (51mn10)

chronique Ministry - Rio Grande Blood

Un nouvel album de Ministry est toujours un événement depuis le gigantesque "Psalm69". Suite a quelques déceptions, le groupe d´Al Jourgensen s´est remis sur pieds avec "Animositisomnia" et "House of the Molé" depuis l´élection de Bush fils. Pour ceux qui ne connaissent pas l´oeuvre du génial guitariste chanteur, sachez que ce monsieur est un fervent militant anti-Bush, piochant ainsi son inspiration dans la connerie de son président.

 

Cette nouvelle galette commence donc par quelques samples trafiqués du président américain disant qu´il est un dangereux dictateur et un trou du cul. Le ton est donné. S´enchaîneront pendant 50minutes des titres agressifs plus dénonciateurs et engagés les uns que les autres ( "LiesLiesLies"; "Fear (is big business)" ,"Palestina"; etc.)

Si la verve politique du groupe ne démord pas, musicalement Ministry a également la patate, grâce notamment à une production parfaitement adaptée à son style si particulier. Alternant titres bourrins, avec mid-tempos super massifs, ce disque varié et cohérent vous remontera le moral en rien de temps par sa puissance de frappe et son envie irrésistible d`en découdre.

Les titres rapides et abrasifs, à la frontières du thrash (riffs et solos de rigueurs à faire pâlir Kerry King) sur le monstrueux « Senor Peligro » ou encore, couplets limites HxC et bien lourds, il y en a pour tout les goûts dans ce nouvel opus. Et la rage du grand gourou est toujours aussi palpable, donnant l´impression de sortir d´un haut parleur de mirador. La session rythmique de son coté martèle toujours comme un marteau pilon, le son de guitare caractéristique de Jourgensen est également au rendez vous.

 

Le Ministry version 2006 est donc (très) méchant et son coté metal renforcé n´est pas là pour faire jolie, mais bien pour montrer l´indignation de son mentor face a l´administration Bush. S´étant entouré de Paul Raven (Killing Joke) et de Tommy Victor (Prong) sur ce disque, le coté purement indus de sa musique n´as donc pas foutu le camps pour autant, avec de bons samples assez malsains sur « Yellow Cake » par exemple.

Toujours malsain, le titre qui clôture le disque de 6minutes30 avec des lignes de chant arabisantes, et des plans assez lents, apporte beaucoup de finesse sur un disque qui bat son plein tout du long.

Quelques guest sont également de la partie, avec Jello Biafra ( sur l´hymne « Ass Clown ») et Sergent Major histoire de diversifier les parties de chant.

 

Le pari est donc gagné haut la main pour le père Jourgensen qui signe avec ce nouveau brûlot une des surprises de cette année. A la fois riche et agressif, sans pour autant tomber dans la surenchère de synthés et de machineries (comme la plupart des groupes d´indus actuels) il envoie toujours autant, et on ne s´en plaint pas. Selon les dires de son géniteur, il se pourrai que ça soit le dernier album du grand Ministry, donc ne les manquez pas sur leur future tournée accompagné de Joey Jordisson derrière les fûts, et jetez vous sur ce disque qui saura réveiller l´anarchiste qui est en vous.

photo de Viking Jazz
le 11/06/2006

3 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/11/2011 à 18:15:44

Le plus bourrin pas au niveau de PSALM 69 qui mérite un 75 sur 10 !!

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 20/10/2013 à 17:44:12

grosse plaque et probablement le meilleur line up souhaité par Tonton Al

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 20/10/2013 à 18:09:16

Je pull de laine !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019

HASARDandCO

Pendejo - Atacames
Menace - Impact velocity