Neurosis - A sun that never sets

Neurosis - "A sun that never sets"
chronique Neurosis - A sun that never sets
San Francisco est reconnue pour être la ville la plus atypique des Etats-Unis de notre cher ami deubeuliou de par son côté ouvert, libre d´esprit et profondément mixe dans tous les sens du terme : héritage du « flower power » dont elle fût le berceau. C´est donc tout naturellement qu´elle donne naissance à des groupes comme NEUROSIS : sorte d´extra-terrestre complètement indéfinissable dans le milieu H*C (si on peut appeler ça du hardcore).

Dès les premières sonorités (le mot « notes » mes semblerait inapproprié) on se demande dans quel espèce d´esprit tordu on vient d´arriver : il est vrai que l´intro fait plus penser à une B.O de film d´horreur qu´autre chose.... Mais la suite risque de vous surprendre : de H*C on peut ne garder qu´une voix certes assez rauque et des guitares parfois lourdes ; mais ce serait très (mais alors très très) réducteur de parler de simple « hardcore » pour définir cet album. Les rythmes sont extrêmement lents et volontairement répétitifs ainsi que certains riffs ou samples (les chansons durent rarement moins de 8 mins) et confèrent au groupe ce côté atmosphérique. Mais attention ! Tout est mis au service de la mélodie pour créer une sorte d´hypnose qui accompagne la montée en puissance des morceaux (Falling Unknown) les rendant quasiment épiques et redoutablement efficaces. Et au moment où l´on pense avoir saisi le style, l´esprit ou même la structure de NEUROSIS alors ils nous embarquent vers des chemins détournés ; et ici du piano et là rythme tribal et encore ici des samples envoûtants ou gratte et violon... Tout à la fois obscure, triste et magnifiquement puissante la musique de NEUROSIS reste unique tant elle peut vous prendre aux tripes et vous entraîner au tréfonds de l´âme humaine.
A sun that never sets est tout bonnement un album magnifique pour peu qu´on se donne la peine de se laisser bercer par l´imagination de Steve von Till et sa bande. Alors à vous qui avez choisi NEUROSIS AirLines nous vous souhaitons un agréable voyage en apesanteur presque sans turbulences....
photo de Mat(taw)
le 26/12/2004

9 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 24/04/2007 à 17:28:19

Sûrement mon album préféré de NEUROSIS !

mat(taw)

mat(taw) le 14/05/2007 à 16:53:53

bah je le mettais à égalité avec Time of Grace mais depuis la sortie de Given to the Rising je crains que sa première place ne soit menacée

Y Thiên

Y Thiên le 18/12/2007 à 12:26:47

je ne sais pas ce qu'est la perfection,mais cet opus la frôle de tout près en tout cas!

Jull

Jull le 04/04/2008 à 11:11:37

Mat, j'ai pleuré en lisant cette chronique...

frolll

frolll le 20/01/2011 à 02:27:54

FALLING THROUGH A WORLD UNKNOWN
FALLING THROUGH A WORLD UNKNOWN

'nuff said

Pidji

Pidji le 06/07/2011 à 22:21:49

Vraiment mon préféré, y a rien à dire.

Sam

Sam le 07/07/2011 à 07:00:27

Tiens, pas du tout mon préféré pour ma part. Je suis resté sur la trilogie Enemy of the Sun - Through Silver in Blood - Times of Grace et à partir de ce dernier ça va decrescendo jusqu'à présent....
Mention tout de même au titre "The Tide".

mat(taw)

mat(taw) le 07/07/2011 à 09:14:55

Sam ptet que si tu vois Stones From The Sky en live tu changeras ptet légèrement d'avis...

swarm

swarm le 07/07/2011 à 13:33:33

Même avis que Sam malgré Stones from the sky en live (qui m'a quand même bien pété les rotules)

ADOPI (fallait bien le relever celui là)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019