S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les dossiers Hellfest 2018 : le mini-guide ultime - Les incontournables du samedi (Tookie)

Hellfest 2018 : le mini-guide ultime - Les incontournables du samedi (Tookie) | COREandCO

Tu auras intérêt à avoir pris plein de forces pour ce samedi qui s'annonce particulièrement dense et épuisant ! On va quand même se concentrer sur 5 groupes, mais mate bien le running, t'as intérêt à t'échauffer les épaules pour en jouer toute la journée !

 

 

INCENDIARY

 

Incendiary : Coreandco était, à la base, voué à parler hardcore. Or, en 2017, les metalleux ayant pris possession du zine, nous n'avons pas chroniqué LE meilleur album de NYHxC. Incendiary a le feu et le met sur scène (ok, elles étaient faciles) par des titres simplissimes mais si directs qu'on les ressent comme une agression. Cette violence met en relief un message : Incendiary est un peu bavard mais parce qu'il a des choses à dire. Le propos musical est aussi passionnant que celui des paroles. Autant dire que nous brûlons d'impatience de voir Incendiary en live. (Déso, pas déso pour celle-là). Si tu ne prends pas de cours de Kung-Fu dancing pour ce concert, tu rateras ton Hellfest (parce que tu finiras à l'infirmerie).

 

Nos articles d'INCENDIARY : Y'en a pas, on est vraiment trop cons. Mais j'te laisse un titre. Mets ton protège-dents.

 

 

TURNSTILE

 

 

Avec Turnstile, tu ne sais pas quelle orientation va prendre le prochain morceau mais tu sais que ce sera bien. Loin de tourner en rond comme son patronyme pourrait le laisser penser, on s'est pris une petite tarte avec Time and space sorti il y a quelques mois. Un album que viendra défendre le groupe, mais auquel tu adhéreras si tu ne le connais pas. On le sait déjà : rater Turnstile, c'est louper son Hellfest.

Notre article sur Turnstile : La chronique de Nonstop feeling

 

 

Modern life is war

 

Je ne vais même pas en parler, R.Savary en bonne groupie te vendra mieux ce concert que moi et il va le faire avec une interview (que t'as qu'à lire ici). Mais je sais que si je venais à louper Modern Life is war, je peux tout de suite reprendre la route, direction la maison, j'aurais raté mon Hellfest.

 

Body Count

 

En 2015, le groupe avait complètement retourné la Warzone. Et moi, pendant ce temps là, j'sais pas ce que je foutais mais je profitais d'un groupe dans la Valley qui m'a laissé un souvenir aussi périssable que des sushis au soleil. Résultat je revois les sourires béats de gens qui s'étaient fait gueuler dessus par un Ice-T encore bien frais (blague !) alors qu'à son âge la plupart des gens partent en cure thermale soigner de l'arthrose. Rater Body Count, surtout après un album aussi énorme que le dernier (qui était le number one du TOP 2017 du zine j'te rappelle), c'est rater son Hellfest, et un peu sa vie.

J'te mets une vidéo du Pinkpop 2015, quelques jours avant le Hellfest 2015. Ne soit pas comme le triste public batave ce samedi là sur la Main.

 

Nos chroniques de Body Count

Bloodlust (2017)

Manslaughter (2014)

 

 

DEFTONES

 

Faut vraiment que je te fasse un dessin mec ? Ok, Gore était moyen, mais rater Deftones, c'est faire une connerie monumentale, irréversible, comme faire un enfant tu vois. Allez, j'arrête là, tu sais déjà que t'iras. (Bon, j'te cache pas qu'on a toujours les boules que Chino soit dans un mauvais jour avec sa voix...ce qui lui arrive en moyenne un jour sur deux...)

 

Nos articles sur Deftones

Around the fur (1997)

White Pony (2000)

Deftones (2003)

Saturday night wrist (2006)

Diamond eyes (2009)

Koi no Yokan (2012)

Gore (2016)

 

Deftones - Zenith / Paris - le 06/09/2013

Deftones - Le Splendid / Lille - le 14/12/2010

Le Cabaret Vert - Square Bayard / Charleville-Mezières - le 28/08/2009

 

 

 

 

Le dilemme du jour 

 

Psykup ou Rise of the northstar

Perso, je pense que j'irai voir Psykup. Parce que c'est Psykup et que je fais ce que je veux depuis mes 18 ans (et lorsque je ne suis pas à la maison). Mais quand on a jamais vu Rise of the Northstar, c'est aussi un peu con de les louper parce que c'est la fête aux coreux. Deux bons moments de toute façon, ça j'te l'affirme.

 

Bonus "on sait pas encore si ce sera drôle, nul, génial ou gênant" : Jonathan Davis tout seul.

 

Fais ton running ici ! 

photo de Tookie
le 13/06/2018

Commentaires

pidji

pidji le 13/06/2018 à 07:50:39

Ce samedi va juste être énormissime. ça faisait longtemps que j'avais pas eu aussi hâte d'y être.

cglaume

cglaume le 13/06/2018 à 08:10:26

Psykuuuuuuuup !

Tookie

Tookie le 13/06/2018 à 09:35:31

Le samedi est fat en effet, parce que là c'est un échantillon de ce que je compte voir. Misère...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

3 CDs de CLOUD NOTHINGS à gagner !

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Dead Season  - Dusting the rust

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019