HELLFEST Festival - Compilation Hellfest 2012

HELLFEST Festival - "Compilation Hellfest 2012"
chronique HELLFEST Festival - Compilation Hellfest 2012

Vous connaissez tous le Hellfest ?

Question débile. Bon bah c'est la compilation du festival que vous connaissez tous.

On pourrait débattre pendant des heures de l'utilité de cette compilation.
Mais il y aura toujours du monde pour se la procurer faute d'y aller, pour se rappeler un bon souvenir, pour le plaisir de collectionner, voire de faire quelques découvertes. Puis merde, chacun fait ce qu'il veut de ses thunes...(Même si personnellement je trouve que c'est un peu du gros foutage de gueule)
 
Y'en a bien certains qui ont acheté Lulu
D'autant plus qu'il y a de bien bonnes choses sur cette compilation du Hellfest
Pour les incontournables : Cannibal Corpse qui revient en grande forme, Napalm Death qui tient peut-être son meilleur album en 2012 (si si !), Dimmu Borgir : classique. Within Temptation qui tient ses arguments musicaux dans le corset de la chanteuse sympathique.
 
Inutile de s'attarder sur Solstafir, encensé par les critiques, suivi par pas mal de monde (y compris ici). Exodus ne bouge pas d'un thrash et fait du bien, Nasum ne mérite pas d'adjectif, ce nom se suffisant à lui même.
Amon Amarth pose ses très gros pieds dans le plat qu'encrasseront un peu plus les ex-grassouilleurs reconvertis d'Aborted.
 
La pression monte lorsque les coreux de Biohazard et Madball déboulent et donnent l'envie d'en découdre, même si l'on est tout seul.
 
On retrouve certains groupes qui devraient pourraient prendre leur retraite : Megadeth avec son titre contenant des mots dans un français qui donne envie de payer le voyage en charter à Mustaine, lui qui doit "partrir". Finalement ce titre qui devait rester dans les tiroirs aurait mieux fait de connaître son destin primaire.
King Diamond avec son éternelle voix déburnée, les Gotthard, Molly Hatchet, Uriah Heep, Lizzy Borden et les inusables hard-rockers de Blue Öyster Cult sont présents pour rappeler à certains novices que le métal et le Hellfest c'est aussi ça. Puis faut bien que les groupes tournent, le viagra n'étant pas remboursé par la sécu.
A noter qu'il y a la touche heavy avec Edguy...
 
Les français peuvent être difficilement ignorés vu qu'ils jouent à domicile, c'est pour cela qu'on retrouve Benighted, Black Bomb A, Trepalium. Bref, que du gros.
 
On croisera d'autres noms qui nous resteront obscurs ou au contraire qu'on sera ravi de croiser, l'ennui est que cette compilation ne comporte pas d'exclusivité, d'inédit, de prestation live issue un Hellfest précédent... Et dans la plupart des cas les morceaux ne sont pas récents mais ressortis d'un album précédent, qui symbolise sans doute bien le groupe.
 
Son utilité en prend un coup tout de même. Enfin ça, c'est à vous d'en juger.
photo de Tookie
le 06/06/2012

6 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 06/06/2012 à 09:51:16

Bouep, difficile de ne pas penser à un objectif mercantile. ça nous empêchera pas de s'éclater au festival cette année encore !

mat(taw)

mat(taw) le 06/06/2012 à 11:55:52

Encore un DVD live d'un fest ça clairement de l'intérêt mais là j'avoue ça laisse perplexe

cglaume

cglaume le 06/06/2012 à 16:58:18

Vas-y comment il parle de Megadeth l'ôt' hé !!! :))

Tookie

Tookie le 06/06/2012 à 17:30:44

Haha ! Non mais ce titre là, moi j'peux pas ! :p

sepulturastaman

sepulturastaman le 06/06/2012 à 18:13:39

C'est donc ça ! il suffit de rayer certains passages pour ne pas être ennuyer. Il suffit de rayer et les gens comprennent l'ironie et le second degré.

sepulturastaman

sepulturastaman le 06/06/2012 à 18:15:37

ennuyé (matin, commentaire au lever, pas encore réveillé, tous ça quoi)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Skindred - Volume
The Rotted - Anarchogram