TOP albums 2020 metal, hardcore, rock

TOP albums 2020 metal, hardcore, rock  (dossier)
 

 

Haaa 2020, quelle belle année ! Non, non, sans ironie !

Cette année a dégueulé de belles sorties musicales dans cette atmosphère d'apocalypse.

 

Et si...et si ce n'était finalement que le début d'une nouvelle ère, d'un nouveau cycle pour nos musiciens qui mettraient à profit tout ce temps passé confiné pour repousser les limites de leur créativité ?

Les sorties 2020 ne portent pas les stigmates de la COVID-19 mais elles nous ont remonté le moral, ou au contraire enfoncé un peu plus dans la déprime que nous entretenons avec nos musiques lugubres.

 

Si cela ne remplace pas complétement le sevrage forcé de concerts et festivals, les albums de ce TOP 2020, encore une fois très hétéroclite, ont été une bouffée d'oxygene dans cette période anxiogène.

Alors, soyons positifs, pour une fois.


Souhaitons nous une bonne année 2021 au moins aussi riche en albums de haute volée, que, peut être (rêvons) en concerts.

 

Ont participé à la réalisation ce dossier : Cglaume, 8oris, Tookie, Pidji

 

Vous pouvez retrouver les TOPs et FLOPs individuels des membres de la rédaction en cliquant sur ces liens :

 

- Les TOPs et FLOPs individuels de la rédaction, première partie

- Les TOPs et FLOPs individuels de la rédaction, seconde partie

 

 

 

 


 

Notre sélection des meilleurs albums metal, hardcore, rock de 2020 :

 

  1. The Ocean - Phanerozoic II: Mesozoic | Cenozoic

      The Ocean - Phanerozoic II: Mesozoic | Cenozoic

     
  2. A Shape - Iron Pourpre

      A Shape - Iron Pourpre

     
  3. Calligram - The Eye Is The First Circle

      Calligram - The Eye Is The First Circle

     
  4. Exocrine - Maelstrom

      Exocrine - Maelstrom

     
  5. Loathe - I Let It In And It Took Everything

      Loathe - I Let It In And It Took Everything

     
  6. Psychonaut 4 - Beautyfall / სულდაცემა

      Psychonaut 4 - Beautyfall / სულდაცემა

     
  7. Naedr - Past is Prologue

      Naedr - Past is Prologue

     
  8. Necrowretch - The Ones From Hell

      Necrowretch - The Ones From Hell

     
  9. Adx - Bestial

      Adx - Bestial

     
  10. code orange - underneath

      code orange - underneath

     
  11. Sepultura - Quadra

      Sepultura - Quadra

     
  12. Tar Pond - Protocol of Constant Sadness

      Tar Pond - Protocol of Constant Sadness

     
  13. vous autres - sel de pierre

      vous autres - sel de pierre

     
  14. Griffon - ὸ θεὀς ὸ βασιλεὐς

      Griffon - ὸ θεὀς ὸ βασιλεὐς

     
  15. Abduction - Jehanne

      Abduction - Jehanne

     
  16. Witches - The Fates

      Witches - The Fates

     
  17. Borgne - Y

      Borgne - Y

     
  18. Igorrr - Spirituality and Distortion

      Igorrr - Spirituality and Distortion

     
  19. Dust Lovers - Fangs

      Dust Lovers - Fangs

     
  20. The Sonic Dawn - Enter the Mirage

      The Sonic Dawn - Enter the Mirage

     
  21. Dirty Loops - Phoenix

      Dirty Loops - Phoenix

     
  22. turia - degen van licht

      turia - degen van licht

     
  23. clipping - visions of bodies being burned

      clipping - visions of bodies being burned

     
  24. Today Is The Day - No good to anyone

      Today Is The Day - No good to anyone

     
  25. Demonical - World Domination

      Demonical - World Domination

     
  26. Master Boot Record - FLOPPY DISK OVERDRIVE

      Master Boot Record - FLOPPY DISK OVERDRIVE

     
  27. Puscifer - Existential Reckoning

      Puscifer - Existential Reckoning

     
  28. Atavist - III - Absolution

      Atavist - III - Absolution

     
  29. Mr. Bungle - The Raging Wrath Of The Easter Bunny Demo

      Mr. Bungle - The Raging Wrath Of The Easter Bunny Demo

     
  30. Black Rainbows - Cosmic Ritual Supertrip

      Black Rainbows - Cosmic Ritual Supertrip

     
  31. Artús - Cerc

      Artús - Cerc

     
  32.   Aodon - 11069

    Aodon - 11069

    Album BM français de l'année !  Aodon dégage avec son 11069 un très haut degré de sophistication : l’ardeur incisive et expressive du Black, l’épaisseur des paroles, les écorchures vocales, tout est maîtrisé. Aussi fort qu’inattendu…

     

  33.   Human Impact - Self-Titled

    Human Impact - Self-Titled

    Lorsque des membres de groupes cultes (Swans, Unsane, Cop Shoot Cop) se réunissent pour en former un autre, on a 2 options : Le four lamentable ou le Supergroupe ultime. Human Impact est clairement un modèle du genre dans la seconde catégorie.

     

  34. crippled black phoenix - ellengaest

      Crippled black phoenix - ellengaest
    Tout simplement le meilleur album du groupe. De Pink Floyd à Wear Your Wounds en passant par Black Mountain, toujours ce mélange de mélodie et de gros son avec les touches d’originalité typiquement Crippled Black Phœnix. La fusion de la « old-wave » avec la « new-wave » pour la livraison prog-post-pop de l’année.

     

  35.   Winterfylleth - The Reckoning Dawn

    Winterfylleth - The Reckoning Dawn

    Pendue tout en haut d'un arbre tel Óðinn apprenant les runes, cette année, la concurrence Black Atmo regarde Winterfylleth, avec crainte et déférence.

     

  36.   Krav Boca - City Hackers

    Krav Boca - City Hackers

    City Hackers est une tornade Punk/Rap Metal multiculturelle qui touche en plein cœur, et ce dans les 2 sens du terme – parce que gros coups de brutasse dans le thorax, mais aussi parce que sensibilité qui fait mouche. Des punks, des vrais, des bons, qui dépassent tous les clivages et savent convaincre même en dehors de leur chapelle.

     

  37.   End - Splinters From An Ever-Changing Face

    End - Splinters From An Ever-Changing Face

    De la musique puissante, sans détours, sans temps morts, du hardcore/deathcore cathartique et expiatoire; End est de retour plus lourd que jamais, porté par la frappe de Billy Rimer (The Dillinger Escape Plan), le chant monstrueux de Brendan Murphy (Counterparts), les riffs ravageurs de Will Putney (Fit For An Autopsy). Un casting de rêve pour un album qu'on a rêvé et qui est devenu réalité.

     

  38.   Odraza - Rzeczom

    Odraza - Rzeczom

    Le Black Metal d’Odraza dans Rzeczom ? Un nectar fielleux, crasseux, brutal, directement extrait des bouges de Cracovie !

     

  39.   Les Marquises - La Battue

    Les Marquises - La Battue

    Cet album a beau parler de pertes et d'abandons, il est surtout synonyme d'une liberté artistique, franche et assumée qui magnifie le terme de musiques actuelles.

     

  40.   The Hawkins - Silence is a Bomb

    The Hawkins - Silence is a Bomb

    Après un sympathique mais classique premier album d'action rock, The Hawkins revient en gardant son (high) énergie mais en la combinant avec l'inventivité de Queen, gardant le meilleur de ces 2 mondes pour démolir le silence avec cette bombe musicale qui explose autant qu'elle réjouit les oreilles... à écouter et soutenir avec urgence !

     

  41.   Azusa - Loop Of Yesterdays

    Azusa - Loop Of Yesterdays

    Deuxième album en moins de deux ans, c'est qu'Azusa prend des vraies allures de groupe et non de simple projet artistique réunissant des membres d'Extol, l'ex-bassiste de The Dillinger Escape Plan et la chanteuse du groupe pop Sea+Air. Et on ne boude pas son plaisir, le mélange totalement improbable entre metal extrême à dimension prog' destructurée et atmosphérique et pop fonctionne toujours aussi bien. Bien qu'il se montre moins sauvage (donc plus facile d'accès) que son prédécesseur Heavy Yoke, les atmosphères psychés rendent le propos autrement plus viscéral. Bref, on en veut encore !

     

  42.   Zeal And Ardor - Wake of a Nation (EP)

    Zeal And Ardor - Wake of a Nation (EP)

    Wake Of A Nation est l'exemple type de l'impact bénéfique que des événements malheureux peuvent avoir sur la muse de nos artistes préférés. Révolté par ce qui s'est passé cette année encore sous la présidence Trump (avec un focus particulier sur l'épisode George Floyd), Manuel Gagneux nous montre sur cet exceptionnel EP que la rage est également un combustible dont peut se nourrir son moteur créatif pour rugir tout aussi brillamment qu'à son habitude.

     

  43.   Fange - Pudeur

    Fange - Pudeur

    Fange n'a pas attendu bien longtemps pour être de retour et quel retour. Pudeur  est une nouvelle pièce du puzzle évolutif complexe et torturé du trio breton qui intègre à son sludge/death malsain des éléments électroniques avec une facilité déconcertante et sans jamais délaisser la froideur de son propos originel.

     

  44.   Toehider - I LIKE IT!

    Toehider - I LIKE IT!

    Quatre albums déjà (bon, en fait c'est un plus compliqué, mais passons...), et quatre merveilles. Toehider peut-il composer un album simplement moyen, ou juste bon? Rien n'est moins sûr. Sur I Like It! les nouveaux tubes de Mike Mills se conjuguent à tous les temps, Prog, Heavy Metal, Synthwave, Nawak Disco Rock... Il ne manque aucune couleur à l'arc-en-ciel australien!

     

  45.   Deftones - Ohms

    Deftones - Ohms

    Le retour de Terry Date est synonyme du retour de Deftones. Le seul, l'unique, l'original, le grand, celui qu'on a aimé aussi souvent que l'on a détesté parfois. Créatif, intense, puissant, variés, surprenant, 25 ans après Adrenaline, le groupe n'a perdu ni son énergie, ni ses qualités d'écritures et signe là un disque de grande qualité.

     

  46.   Wailin Storms - Rattle

    Wailin Storms - RattleOrganique et habité, Rattle est sans aucun doute, l'un des albums de rock-stoner/psyché-rock de l'année dans lequel Wailin Storms nous fait voyager dans des contrées sablonneuses, marécageuses dans lesquelles on se perd comme on s'embourbe: le sourire jusqu'aux oreilles bien ouvertes.
     

  47.   Xibalba - Años en Infierno

    Xibalba - Años en Infierno

    Suite à ses 2 précédentes sorties, on avait pris l'habitude que Xibalba nous refasse le dentier avec de gros pavés Hardcore/Death/Doom Metal. Mais sur leur dernier album, alors qu'ils laissent toujours plus de côté leur facette Hardcore, les Californiens atteignent des sommets de lourdeur et de puissance qui ont rendu Crom-Cruach tout chose - un peu comme s'il revivait son premier concert de Bolt Thrower.

     

  48.   Black Curse - Endless Wound

    Black Curse - Endless Wound

    Du bon gros war-metal crasseux qui défouraille par des musiciens rodés au style et qui ne prennent pas de raccourcis pour présenter, plus qu'un album, une véritable arme musicale de destruction massive.

     

  49.   Ulcerate - Stare Into Death And Be Still

    Ulcerate - Stare Into Death And Be Still

    Stare into Death and Be Still est ni plus ni moins que l'un des tous meilleurs albums de Death Metal de l’année 2020. Là. Continuant dans la voie d'une musique à l'extrême densité (paie tes riffs tortueux à déchiffrer pierre de Rosette en main), Ulcerate réussit à se fondre dans son nouvel environnement Black (il est à présent signé chez Debemur Morti Productions) tout en proposant des titres à la fois techniques, profonds et variés. Seisachtheion en est resté comme deux ronds de flan.

     

  50.   Melted Bodies - Enjoy Yourself

    Melted Bodies - Enjoy Yourself

    Il suffit de quelques écoutes de Enjoy Yourself pour que celui-ci s’impose (aux yeux d'une faune bigarrée d'auditeurs avertis) comme l’un des tous meilleurs albums de Nawak Metal de la décennie écoulée. Il n'en fallait pas plus pour que notre lapin jaune se retrouve transformé en une enthousiaste fontaine de bave...

     

  51.   Ikarass - Relapse into Desolation

    Ikarass - Relapse into Desolation

    Technicité, lourdeur, efficacité, maturité d'écriture saisissante et une production exemplaire pour ce premier album des basques d'Ikarass qui mérite complètement sa place ici et plaira sans aucun doute aux fans d'Amen Ra et à ceux qui ont envie de s'en prendre plein la tronche.

     

  52.   Thou + Emma Ruth Rundle - May Our Chambers Be Full

    Thou + Emma Ruth Rundle - May Our Chambers Be Full

    Certaines associations ne sont pas heureuses, mais pas celle entre Thou et Emma Ruth Rundle qui a l'occasion de ce May Our Chambers Be Full fusionnent dans un maelstrom musical tourbillonnant de la lourdeur de l'un et de l'aura de l'autre. Une synthèse antithétique aussi parfaite que surprenante.

     

  53.   Ulver - Flowers of Evil

    Ulver - Flowers of Evil

    Plus du tout Black, plus vraiment expérimental, sur Flowers Of Evil Ulver donne carrément plutôt dans la Synth-Pop / New Wave. Mais si une chose ne change pas, c'est bien cette classe et cette capacité qu'à le groupe norvégien à composer des titres au fort pouvoir addictif.

     

  54.   Touché Amoré - Lament

    Touché Amoré - Lament

    Pour faire un très bon album, la recette est simple, il suffit d'écrire de très bons morceaux. Peu importe la technique, peu importe le son (c'est quand même Ross Robinson qui s'y colle), Touché Amoré a compris que ce qui prime, c'est l'émotion et la manière de la traduire musicalement et à cet exercice, ils excellent. "Lament" est une nouvelle preuve de cette capacité sans failles.

     

  55.   Napalm Death - Throes of Joy in the Jaws of Defeatism

    Napalm Death - Throes of Joy in the Jaws of Defeatism

    Et ça continue encore et encore, Napalm reste le boss d'accord d'accord. Tout autant capable de ratatiner l'auditeur avec la vigueur d'un grindeux de 20 balais que de bluffer son public lors de décélérations terrassantes ou d'expérimentations bienvenues, Napalm Death en est quand même à son seizième album référentiel! Putain ça conserve le militantisme hargneux couplé au Metal extrême!

     

  56.   Eyes - Underperformer

    Eyes - Underperformer

    Eyes ou le renouveau du hardcore qui débarque du Danemark. Bousculant les codes tout en s'en nourrissant, puisant dans des influences diverses sans jamais perdre ni en originel, ni en original, Underperformer est sans contexte l'un des disques hardcore de l'année, sinon le plus surprenant et inventif.

     

  57.   Oranssi Pazuzu - Mestarin kynsi

    Oranssi Pazuzu - Mestarin kynsi

    Psychédélique, shamanique, ce n'est pas leur récente signature sur un gros label (Nuclear Blast) qui a changé la donne pour Oranssi Pazuzu. Leur black-metal shamanique continue de nous "transe-porter" avec ce Mestarin Kynsi qui s'agrémente pour l'occasion de nappes synthétiques et d'ambiances qui en font la bande-son idéale de vos prochains trips.

     

  58.   Wayfarer - A Romance With Violence

    Wayfarer - A Romance With Violence

    Wayfarer affirme ce que peu avant lui avaient osé avancer: oui, Billy The Kid portait peut-être des corpse paints. Oui, Calamity Jane adorait sans doute Satan. Oui, il est probable que Rantanplan aimait à se scarifier la truffe. Quoi qu'il en soit A Romance With Violence a donné envie à beaucoup des membres de la team de refaire un tour dans la volière où sévissent les noirs corbeaux du Black, mais cette fois avec un Stetson vissé sur le crâne..

     

  59.   Envy - Fallen Crimson

    Envy - Fallen Crimson

    Malgré les années et son histoire chaotique, Envy a encore des choses à dire et le screamo subtile, hétérogène, rageur et chaotique de ce Fallen Crimson a su trouver les mots pour le faire. Un retour rassurant avec un album inspirant (et donc une superbe chronique de Tookie).

     

  60.   Ormskrik - S/t

    Ormskrik - S/t

    Thrash, Black, Punk, HxC, Rock’n’roll, Melodeath: Ormskrik prend tout ce qu'il y a de bon là où il le trouve. Le mélange peut rappeler Rumpelstiltskin Grinder ou Skeletonwitch à leurs débuts... Mais Ormskrik est plus méchant, plus râblé, et plus fin confectionneur de cocktails encore. Pour le coup Crom-Cruach a eu le nez fin en dégotant cette petite pépite qui a mis d'accord une grande partie de la rédac' ! 

     
photo de Pidji
le 18/01/2021

33 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 18/01/2021 à 08:08:08

Comme chaque année, un top très éclectique !

Seisachtheion

Seisachtheion le 18/01/2021 à 08:36:12

Yep, et en même temps très Black ! Mouahahahahaha !

Fredddo

Fredddo le 18/01/2021 à 12:37:34

Et point de Tallah! Bon y a un truc que je capte pas...

cglaume

cglaume le 18/01/2021 à 13:33:57

A priori on n'a pas dû recevoir le promo. Et personne ne l'a acheté / ne s'y est intéressé. Il y a tellement de sorties, et tellement de goûts divers...

el gep

el gep le 18/01/2021 à 20:22:46

Yop, je voudrais pas casser l'ambiance comme un sagouin, mais lire ça:
"Et si...et si ce n'était finalement que le début d'une nouvelle ère, d'un nouveau cycle pour nos musiciens qui mettraient à profit tout ce temps passé confiné pour repousser les limites de leur créativité ?"
...me la casse sérieusement, mon ambiance.
Faut bien réaliser que GRAND NOMBRE de musiciens se retrouvent sans même pouvoir REPETER. Ce qui est la base de la créativité, à part pour les gars qui composent tout tout seul seul leurs logiciels, bien-sûr...
Tenez, de mon côté, j'ai juste trois groupes minimum qui sont plus ou moins en berne, dont un nouveau groupe qui venait de commencer de trouver son rythme de croisière... Après, tant mieux si des groupes (professionnels) arrivent à enregistrer des disques, hein, vous méprenez pas sur mon speach.
Mais j'en profite pour bien faire ressortir cette triste réalité. Car en plus, la culture Rock, chez nos dirigeants, collectivités, etc, personne n'en arien à carrer, y'a RIEN à attendre d'eux.
Sinon, bisous kikou LOL!

cglaume

cglaume le 18/01/2021 à 21:32:05

Je trouve ça vachement gonflé quand même que tu balances "kikou" comme ça, après toutes ces années passées dans l'équipe. Non vraiment c'est rude...

:D

nipalvek

nipalvek le 19/01/2021 à 01:52:44

Clipping. (surprise qui fait plaisir), Dirty loops (cglaume,merci d'avoir eu le courage de chroniquer cette perle), toehider ( une des meilleurs découverte faite ici),melted bodies( nawak de l'année,avec ailiph doepa) the hawkins(cool de les voir dans le top)
 blitzkrieg baby,the erkonauts, waltari .... Et beaucoup d'autres. 
Une bonne année à vous !


Crom-Cruach

Crom-Cruach le 19/01/2021 à 07:20:30

Ormskrik a dit: "Thank you !"

cglaume

cglaume le 19/01/2021 à 07:25:51

Merci Nipalvek ! Et comme il n'est pas (encore ?) chroniqué ici, tu conseillerais quel morceau de Clipping pour convaincre les non pratiquants ?

nipalvek

nipalvek le 19/01/2021 à 08:27:59

 Say the name pour clipping. .
C' est ce morceau qui m'a donné envie d'écouter l'album. 

cglaume

cglaume le 19/01/2021 à 12:00:14

Ah oui, bien daââârk !

Dams

Dams le 19/01/2021 à 20:43:44

End, Wailin Storms, Envy, Deftones... Il y a eu du vraiment bon.
Merci à l'équipe pour ce bon boulot en 2020 !

Jean Cachesexe

Jean Cachesexe le 20/01/2021 à 12:26:16

Pas de gros coup de coeur pour moi mais un bon kiffe made in chez nous avec "Ummon" de Slift, perle de Heavy psyché et le dernier Elder "Omen" qui a fini par se révéler avec les écoutes !

pidji

pidji le 20/01/2021 à 12:29:02

Oui le Slift je viens malheureusement de le découvrir, et il est très bon !

Jean Cachesexe

Jean Cachesexe le 20/01/2021 à 12:36:54

"Omens"...

Eric

Eric le 20/01/2021 à 15:11:15

Pas de spook the horses dans le top !!
Dommage car l'album est vraiment bon. 

Eric

Eric le 20/01/2021 à 15:50:36

Dommage qu'il n'y ait pas spook the horses. 
Leur dernier album est vraiment bon !

el gep

el gep le 20/01/2021 à 15:57:23

Dommage l'album de Spook The Horses n'est pas dans le bon, car il est vraiment top!

Xuaterc

Xuaterc le 21/01/2021 à 09:03:02

Un top  bien éclectique comme on les aime.
Ormskrik über alles!
Et bravo au rédacteur des textes

cglaume

cglaume le 21/01/2021 à 09:35:41

"Aux rédacteurs", avec un gros coup de patte de 8oris cette année !!

Imanol

Imanol le 21/01/2021 à 11:00:46

Ikarass top ten 🖤🖤🤘🏿🤘🏿🤘🏿

Vincent Bouvier

Vincent Bouvier le 21/01/2021 à 13:16:02

@lmanol:  Yep. Why are you surprised?

Freaks

Freaks le 21/01/2021 à 20:39:58

Ikarass a le triomphe modeste et ça rends le groupe encore plus sympatoche ;)
Ouaich bien les textes! et sans complaisances hein! Manque juste anarcho-Punk Friendly sur celui de Krav Boca :p

Freaks

Freaks le 21/01/2021 à 20:41:25

c'est ou qu'on s'inscrit pour la rédaction des textes du top 2021? :p

cglaume

cglaume le 21/01/2021 à 21:20:02

Envoie une photo de toi tout nu à pidji.lapoutre@oulala.org

Freaks

Freaks le 21/01/2021 à 22:09:25

Seulement si Pidji fait tourner à l'ensemble Mouaha! Putain j'me suis fais malsainisé par un lapin, ça devient vraiment infréquentable ce webzine Cis Aha :p

Freaks

Freaks le 21/01/2021 à 22:11:21

Bon j'essaye à cette adresse quand même...  :p

Freaks

Freaks le 21/01/2021 à 22:31:05

Plus sérieusement, l'absence de Audn dans ce classement me chagrine un peu. Après les Blackeux.ses sont largement servis.es cette année (ouai t'as vu c'est la modernité inclusive de la révolution scripturale) donc autant pour eux.elles ;)

Vincent Bouvier

Vincent Bouvier le 22/01/2021 à 18:43:50

Freaks, tu tournes au black?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 22/01/2021 à 20:51:58

BM... BM ? ND aplatit 54 formations du top. Xibalba écrase 36 autres groupes. Le BM appelle la Bête. Le Death EST la Bête, mouaaaah ah ah ah !!

Seisachtheion

Seisachtheion le 23/01/2021 à 08:09:39

Freaks, concernant Audn, je m'en explique dans ma chro.
Dans mon Top 25 ? Yes 
Dans mon Top 15, nope ! 😊

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 23/01/2021 à 09:47:35

Nice Job, les Guys !

Freaks

Freaks le 23/01/2021 à 11:35:45

Oui je tourne mal depuis quelques temps ;) Après c'est pour l'essentiel du Black Atmo donc piann piann... ;)
Audn est dans mon top 10, ouai j'me suis un peu enflammé pour ce groupe ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021