ETHS + WATCHA + HEADCHARGER le 03/11/2007, L'Olympic, Nantes (44)

ETHS + WATCHA + HEADCHARGER (report)
Ce soir se déroule la deuxième date de l'Assaut Coriace Tour réunissant les frenchies de Eths, Watcha et Headcharger (remplaçant Babylon Pression au pied levé). Je fais mon entrée a l'Olympic de Nantes et à peine le temps de passer au vestiaire que les premières notes du groupe ouvrant la soirée se font entendre.

Headcharger que je ne connaissais que de quelques titres avant sa prestation ne m'avait pas transporté plus que ca. Mais c'était sans compter la prestation furieusement rock'n'roll de ce soir !! Quelle fut ma surprise, les jeunes Caennais et leur Hardcore'n'roll vont mettre le feu aux poudres. Une première partie qui porte bien son rôle en motivant l'assemblée et en faisant monter la température dans la salle. Le chanteur saute partout et semble parfois en transe tandis que les zicos se bougent sur scène comme jamais. Le dynamisme du groupe entrainera même le public dans un circle-pit..et sur du rock'n'roll ! Côté son, on distingue parfaitement tout les instruments et le niveau sonore est tout a fait correct. Une bien bonne mise en bouche qui me donnera envie de redécouvrir le groupe sur album ! Tout benef' pour ce jeune combo donc, qui en une demie-heure a rempli son contrat en se faisant plaisir sur les planches.

Le temps pour moi de prendre un petit quart d'heure de pause culinaire et c'est Watcha qui investit la scène de l'Olympic. J'avoue ne pas connaitre plus que ca le combo dreadlocké mis a part le décevant "Phénix" et quelques titre du fameux "Mutant". Ce ne fut donc pas une surprise de ne pas reconnaitre les titres issus des autres albums du groupe. Seul le puissant titre "la Rumeur" et son groove presque Meshuggesque que j'affectionne particulierement trouvera son binome dans ma mémoire.. Tout le monde s'accorde a dire que le nouvel album de Watcha défendu ce soir est plus métal que ses prédecesseurs, et bien entendu cet echo est parvenu jusqu'a mes oreilles et ce n'est pas cette prestation qui nous prouvera le contraire ! En live ces morceaux envoient bien, comme "Sam5" entre autres et redynamise un peu le set du groupe; en effet seul Bob au chant semble donner du punch a l'ensemble (en braillant plus qu'a l'ordinaire, ce qui est appréciable). Car une heure de Watcha, on a beau aimer, ca fait un peu long comparé a une premiere partie nous laissant sur notre faim. Mais le public a l'air d'etre rfeceptif et offre une nouvelle fois au groupe présent sur scène un circle-pit ! (et dire qu'a Aborted le mois dernier il n'y en a pas eu l'ombre d'un seul..) ajouté a cela un wall of death emportant toute la salle sur son passage et la temperature ne descendra pas d'un cran avant d'accueillir la tête d'affiche !
Pour terminer sa prestation, le groupe reviendra sur scène, appareil photo et caméras a la main afin d'immortaliser ce moment avec le public.

De nouveau un quart d'heure de répis avant que Eths investisse l'Olympic. Les petits jeunes présents ce soir faisant une grande part de l'assistance, de peur de perdre leur places aux premiers rangs bouderont le bar. En effet la foule s'agglutine devant la scène et semble n'etre venue ce soir que pour ce groupe...ou pour sa chanteuse. Quand les projos s'eteignent ainsi que le AC/DC qui ponctuait notre attente le public se met a scander des "Candice" et trépigne d'impatience. Les premières notes retentissent et la petite (!) beugleuse entre en scène sur l'air de "Samantha". Pendant plus d'une heure, les morceaux les plus connus et les plus attendus sont débalés les uns après les autres: "Pourquoi ?" "Détruis moi", ou les nouveaux tubes du dernier album: "Boulimirexia", "NaOCl". Pour avoir déjà vu le groupe sur scène, candice à la voix plus rauque que jamais et semble ne jamais avoir été aussi bonne chanteuse en voix claire. Le son semble meilleur que lors de Watcha, bien que le chant ne soit pas mis particulirement en avant. -contrairement a l'album. Le show est très sympa, dynamique, et le nouveau line-up semble bien en place. Le jeu de lumière est particulierement travaillé et colle bien avec la musique du combo. Le public a l'air enjoué en reprenant toutes les paroles (halala ces jeunes...) et slam a tout va. Petit rappel de trois chansons pour conclure cette soirée avec notemment "VITRIOL" histoire d'enfoncer le clou et de montrer a tout le monde que le groupe a envie de marquer les esprit avec cette nouvelle galette.

Une bonne soirée dans une salle que je découvrais pour la premiere fois, qui me laissa une bien bonne impression, malgré le nombre de trve evil mineurs au metre carré...
le 01/12/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019

HASARDandCO

Conjurer - Mire
Chronique

Conjurer - Mire

Le 11/07/2019

Io Monade Stanca - Three Angles