Converge + Integrity + Coliseum + Black haven + Amen Ra le 21/07/2008, Le Trabendo, Paris (75)

Converge + Integrity + Coliseum + Black haven + Amen Ra (report)
Ca, pour en avoir motivé du monde elle en a déplacé du peuple cette affiche au combien alléchante, et le Trabendo affiche complet ce soir (enfin je ne vois pas comment on peut mettre plus de monde dans cette salle) pour cette étape parisienne de la tournée 2008 d'un des groupes les plus respecté de la scène et ce depuis longtemps, j'ai nommé: CONVERGE. Et on peut dire qu'ils auront fait les choses bien nos ricains: emmener dans leurs bagages COLISEUM et INTEGRITY, venir en France en juillet période à laquelle les agendas sont relativement vides et continuer à être tels qu'ils sont; ouverts, disponibles et des putain de bêtes de scène.
Pour cause de squattage intempestif sur le parking qui se situe devant la salle et de série de serrages de mains et de «salut, ça va?» je louperai AMEN RA, que j'ai de toute manière déjà vu à Pantin il a de ça quelques mois, donc pas de regret immense d'autant qu'en rentrant dans le trabendo je me rend compte que c'est déjà bien bien rempli (quand on connaît les habituels parterres vides devant lesquels jouent certaines premières parties, on peut s'en réjouir pour eux). Ce qui me dérange le plus c'est de louper une bonne partie du set de BLACK HAVEN dont je ne verrai que le dernier titre, je ne savais pas trop à quoi m'attendre à vrai dire, et d'après les quelques échos que j'en ai c'est difficile de se faire un avis. L'unique point qui me vient en tête c'est: bon son. Et d'ailleurs ce sera une constante durant toute cette soirée: très bon son en façade, pas très fort, parfait.

On en vient au premier set que je verrai en entier: celui de COLISEUM. Pas sûr que je me serais motivé pour être bien placé direct afin de bien profiter du set si on ne m'avait pas dit autant de bien de ce groupe de crust H*C. Et bien ils méritent leur réputation, complètement. Des riffs qui ne révolutionnent pas le genre, mais une voix assez crasseuse et un batteur... mais quel batteur. J'ai entendu qu'il a pu en agacer certains par toutes ces « singeries » à se lever toutes les 30 secondes, à arpenter la scène entre les chansons, mais quel technique ce mec putain! A n'en pas douter la patate de COLISEUM sur scène doit beaucoup à leur batteur, mais pas niveau visuel comme j'ai pu entendre dire les détracteurs, ce gars est juste une putain de brute comme Ben Koller, en encore plus énervé pour vous donner une idée, mais aussi précis et juste. Bref, pour le reste ça envoie bien sévère avec un p'tit air de DISFEAR par moments, et les discours entre les titres ne biaiseront pas mon plaisir pendant ce set. COLISEUM, ça pète.

Une bière plus tard (oui je prends l'unité temporelle que je veux, le temps n'est qu'une « notion » après tout) et après un turnover éclair, comme tous ceux de ce plateau d'ailleurs, on se place sur le côté pour assister au set d'un autre groupe mythique: INTEGRITY. Look de punks à chien tout droit sortis d'un squatt pour certains, les gars de Cleveland ne sont pas là pour rigoler: des riffs bien méchants et sombres servis par une rage toujours pas digérée depuis des années, c'est un peu ça INTEGRITY. Moi qui pensait avoir affaire avec un groupe de H*C à l'ancienne je me suis assez fait surprendre: quelques soli par-ci par-là qui font plus penser à du métal qu'à autre chose, mais le côté bien rageux et suintant nous ramène au crust, tout comme le jeu et la frappe bucheronesque du batteur: on est là pour faire mal, c'est tout. Et bah c'est fait messieurs, j'ai kiffé.

On passe aux maîtres de cérémonie. Et là pas de surprises pour ceux qui ont déjà vu CONVERGE sur scène: ça défonce, point, ça ne se discute pas. Une setlist quasi-parfaite si ce n'était ce petit manque des deux premiers albums, mais sinon beaucoup de « Jane Doe », qui reste leur chef d'oeuvre ('Concubine' – 'The Broken Vow' - le génialissime 'Bitter and then some' – 'Thaw' ...), du « You Fail Me » ('When Eagles become Vultures' – 'You Fail Me' – 'Black Cloud' – 'Hope Street') et du petit dernier « No Heroes » avec l'incontournable titre éponyme, 'No Plagues' qui termine le set là où il le commençait l'année dernière (avec Mr Ballou qui fait chanter son riff par la foule, assez drôle), 'To the Lions' et pour le reste je ne me souviens plus exactement... Mais, le groupe est toujours là où on l'attend et mêmes les défauts ne changent pas: jacob bannon gueule toujours avec l'élocution raffinée d'un pitbull mais, compte tenu de sa présence scènique on s'en fout à vrai dire. Car le reste est tellement bon: ces riffs énormes, ce Ben Koller avec sa frappe et ses breaks de malade, le son de gratte de Kurt Ballou (aidé par des samples pour certaines parties) est toujours très bon et crasseux à la fois et d'ailleurs l'ensemble est assez équilibré, on peut profiter de tout; merci le trabendo et l'ingé son. Et que dire du pit survolté comme d'habitude, ça saute pas mal, ça débroussaille et on peut même y croiser le batteur de COLISEUM (très sympa et loquace apparemment) ainsi que celui d'INTEGRITY - qui passe plus inaperçu. Mais vraiment bon esprit les gars, ça fait plaisir. On finit par l'interminable séance de serrage de mimines comme à chaque fois, et c'est fini. Quoi, déjà? Oui 40/45 minutes tout de même, avec une telle intensité tous les soirs, merde: faut le faire.

Nan, j'ai beau chercher avec toute la mauvaise foi qui me caractérise, mais je n'arrive toujours pas à trouver de point noir à leur set: CONVERGE restera CONVERGE sur scène et c'est ça qui est bon.
photo de Mat(taw)
le 24/07/2008

4 COMMENTAIRES

(((viking jazz)))

(((viking jazz))) le 24/07/2008 à 16:28:16

le lendemain a nantes, on a eu le droit a Jane Doe en version bien longue en rappel :) et pas tout a fait la même set-list... sinon même constat: CONVERGE monstre et COLISEUM excellent. Petite attention particuliere pour Tanen qui remplaçait Amenra en premiere partie le 22.

mat(taw)

mat(taw) le 25/07/2008 à 09:09:40

nan mais le truc c'est que c'est un des rares groupes pour lequel c'est une constante: converge défonce à chaque concert. respect. et aussi pour leur esprit.

eltchux

eltchux le 27/07/2008 à 17:05:41

Concert de psyko, pogo de psyko (attention aux courbatures le lendemain )
Un grand respect pour Converge :)
je ne connais pas beaucoup de groupe bourrin ou le leader remercie son public, et ensuite reste un bon moment aprés le set pour serrer la main à tout les fan qui le désirent :)

Jull

Jull le 27/07/2008 à 21:01:13

Converge, y a pas vraiment d'adjectif pour les decrire... ca fait du bien par ou ca passe en tous cas, et a chaque fois, c'est ca qui est fort avec eux...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019