Compilation - Ceci n'est Pas une Compilation

Compilation - "Ceci n'est Pas une Compilation"
chronique Compilation - Ceci n'est Pas une Compilation

Dans le petit monde assez confidentiel du Noisecore/Grindcore, le micro label belge Sick Phoque Records fait petit à petit son chemin avec à ses début une chaine youtube bien complète dans le genre où j'ai découvert plein de trucs sympa, puis des reissues tapes de références de la scène Noisecore belge (Mucus, Blood Suckers, Frankensperm - ce dernier plus connu chez nous pour ses membres de Gronibard -), ainsi que quelques sorties d'indispensables comme les Agathocles, Cum Sock et Sete Star Sete.

 

Bref beaucoup de choses pour plaire aux amateurs du genre, manque plus que la réédition de l'intégrale de Beer Vomit pour s'assurer ma totale faveur.

 

Cette compilation qui en est bien une est la première du label, avec un choix de cover (un alien coiffé d'un perso 8bit qui fume Nadine Morano, la fumée représentant Hitler?) qui au final qui reflète bien le contenu: cherche pas.

Au menu, des groupes sortis sur le label et en dehors, pour une compil représentant à peu près tous les genres du Noise au Powerviolence.

 

On va d'abord parler du genre que j'aime le moins: le Noisecore. Représenté sur cette compil par Grinder Bueno, Discarcer, VRV (plus Electro) et Indigestible Guts (plus Goregrind), il est surtout plombé par ce dernier qui n'arrive à proposer ni un bon Goregrind ni du Noisecore bien délirant comme arrivent à le faire transparaître les autres groupes et occupe une bonne partie de la face A à lui tout seul.

 

Voilà, maintenant on peut parler du reste qui n'est pas mal du tout en constitue la majorité de la compil: en Grindcore, Badass Farmer, Black Mostacho, Shitfun, Nihilistic Holiday et Reputdeath proposent du old school et du plus actuel efficace et/ou varié, mention spéciale aux pakistanais de Nihilistic Holiday avec leur mélange Crust pas dégueu du tout.

 

En Powerviolence les hostilités se limitent à Commit Arson qui est une découverte sympa pour ma part (bonne prod' pour le genre au passage!), tandis qu'en Noise Cum Sock, Pinatyanay (plus Black) et N°123NOISE contiennent une certaine dose de Dark Ambient (ce qui est assez inhabituel pour Cum Sock) qui en font des expérimentations intéressantes ou sont plus dans la veine de Merzbow (Extreme Hair Stench, Tape Monster). Donc que du bon, du pas frais laissé au soleil pour tous les goûts mais c'est ce qu'on demande.

 

A écouter dans la voiture avec mémé.

photo de Al Maazif
le 01/02/2017

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 01/02/2017 à 21:16:47

Ca va être dur de faire plus moche comme pochette cette année (... ha non tiens, c'est du 2016: record 2016 battu alors !)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019