S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Toehider - Interview du 08/05/2018

Toehider - Interview du 08/05/2018 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Mike & Salty

Les interviews Toehider
Toehider

"Nelson MonCore en direct du stade Toehider à Melbourne, pour CoreAndCo webzine. Eh bien oui Pidji, je suis effectivement près de la piste sur laquelle Mike & Salty sont actuellement en train de finir le 3e tour / mois du marathon "49 Songs You MUST Hear Before You Die". Les 2 athlètes ont l'air encore fringants malgré le long parcours déjà effectué. Je vais m'approcher du bord de la piste et tendre mon micro pour tenter de leur poser quelques questions alors qu'ils s'approchent de la tribune de la presse....

MIKE? SALTY? Coude you plizzz ansouheur some kwechtieunz for ze French web-press ? ..."

(English version available here)

 

Je pense que tous ceux qui participent à votre campagne Patreon seront d'accord avec moi sur le point suivant: rien que les 8 premiers titres livrés dans le cadre de votre marathon créatif suffiraient à sortir un album aussi bon que Good ! Au terme de ce premier trimestre, quel œil jetez-vous sur ce qui a déjà été accompli ? Vous avez déjà de quoi être drôlement fiers !

Mike: Je suis globalement très content de comment les choses se sont passées! Le plus dur en fait, c'est d'être capable de continuellement aller de l'avant, afin de rester sans cesse concentré sur le morceau d'après.

Salty: Oui, carrément! C'est génial d'être en situation de pouvoir régulièrement proposer du neuf et d'avoir à être productif. D'autant plus quand cela se fait dans le cadre d'un projet dans lequel IL FAUT sortir quelque chose, et que ce quelque chose au final s'avère aussi excellent!

 

Ça va être un véritable cauchemar pour les fans d'avoir à choisir lesquels des 49 titres promis seront dignes de figurer sur l'album 1 Album You MUST Hear Before You Die! Avez-vous envisagé la possibilité de sortir un double, voire un triple album ? Et quel sera le sort des morceaux laissés de côté ? Un CD bonus inclus sur la version spéciale "Die hard fan" de l'album peut-être?

Mike: On ne sait pas encore trop... Comme d'habitude, on s'est lancé dans l'aventure tête la première, sans vraiment trop planifier les choses à l'avance - ce qui est selon moi la meilleure façon de travailler. J'imagine qu'on mettra en place un sondage, et que les morceaux qui reviendront le plus souvent parmi les votes finiront sur l'album.

Salty: Ce qui est vraiment cool avec Patreon, c'est que les fans peuvent faire entendre leur voix tout le long. Du coup quand l'album sera prêt, on fera le point avec eux pour voir ce qu'ils en pensent, et je suis sûr que de grandes idées jailliront de cette consultation!

 

L'idée derrière ce projet Patreon est évidemment de vous assurer un revenu minimum régulier afin que vous puissiez stopper vos activités alimentaires et vous consacrer entièrement à l'art et la musique. Malheureusement l'objectif financier que vous vous étiez fixés n'a pas complètement été atteint... Je suppose qu'en conséquence vous avez gardé un job à côté ?

Mike: En effet. Je suis musicien freelance et dans ce cadre je fais tout un tas de trucs: j'écris des chansons pour Osher Günsberg, je produis / enregistre un album pour Jude Perl, j'ai chanté sur un album de Ostura, sans parler de Ayreon évidemment. Je fais aussi des concerts avec d'autres groupes en tant que musicien live. Je n'ai jamais bossé dans autre chose que la musique un seul jour de ma vie: je ne sais rien faire d'autre de toutes façons.

Salty: Personnellement j'ai toujours ce job de bureau plan-plan dont je ne tire absolument rien sur le plan créatif et qui, au jour le jour, est parfaitement démotivant. J'adorerais pouvoir vivre entièrement de mes illustrations mais c'est vraiment compliqué. Je dessine autant que je le peux, mais mon job régulier ne me laisse pas énormément de temps pour promouvoir mon travail artistique et trouver des commandes.

 

Le nom officiel du projet est "49 Songs You MUST Hear Before You Die", et il est a priori censé durer environ un an. Sachant qu'à la fin du premier trimestre on se retrouve avec 8 titres inédits et 3 reprises, j'en déduis que ces dernières doivent être comptées parmi les fameuses 49 chansons ?

MikeNon, on n'a jamais réellement fixé de limite temporelles à ce projet. Mais en effet, j'espère bien avoir 49 titres entièrement nouveaux finalisés pour le début 2019. Les reprises, c'est à part.

 

Tiens, puisqu'on parle des reprises: Noël dernier Mike a posté le commentaire suivant sur toehider.tumblr.com: "J'ai réalisé tant de reprises ces 2 dernières années... Je commence à en avoir marre. Au terme de l'exercice je n'apprécie plus la chanson originale. Faire des reprises c'est un peu comme disséquer des grenouilles: certes tu en sais plus sur comment une grenouille fonctionne, mais au final la grenouille est morte". Alors pourquoi continuer de s'infliger cette pratique dans le cadre du projet Patreon ?

MikeHaha, je me pose la même question... Il fallait que l'on trouve des choses en plus à offrir à nos mécènes les plus généreux, du coup on s'est dit que ça pourrait être fun que Salty pastiche la pochette d'un album connu, et que de mon côté j'adapte un titre de ce même album... "JE CROYAIS M'EN ETRE SORTI, MAIS QUELQUE-CHOSE M'Y RAMENE SANS CESSE"

Salty: En effet, j'ai réalisé quelques pochettes "clins d'œil" qui ont forcé Mike à se remettre à faire des covers haha.

 

En 2009 / 2010, vous vous étiez déjà lancés dans un projet comparable: "12 in 12". Si je me souviens bien à un certain moment Mike avait traversé une période un peu sombre lors de laquelle il devenait de plus en plus difficile pour lui de maintenir ce rythme infernal de composition. Je me rappelle avoir lu qu'à un moment donné, il a même envisagé d'abandonner avant que l'aventure n'arrive à son terme. Ne pensez-vous pas qu'il y ait un risque que cela se reproduise? D'ailleurs le 3 Mai Mike a posté un commentaire sur Patreon dans lequel il disait qu'il n'était pas évident pour lui de soutenir ce rythme effréné... 

MikeOui, c'est sûr! Mais les périodes les plus difficiles que j'ai eu à traverser étaient celles où je ne composais pas... De toutes façons je pense que quoi que je fasse je serai toujours hésitant et instable, haha.

Salty: je pense que pour certaines personnes composer, créer, c'est à la fois une bénédiction et une malédiction. C'est un don dont je suis conscient qu'il n'est pas donné à tout le monde, et que j'essaie de ne jamais considérer comme définitivement acquis. Des fois cela peut être vraiment difficile de donner vie à une idée, ou de retranscrire sur le papier ce que l'on a en tête... Dans ce cas cela peut devenir extrêmement frustrant. Mais en même temps je réalise que si je n'étais pas sans cesse en train d'essayer des trucs et de créer des choses nouvelles je serais encore bien plus frustré.

 

Bien que ce soit indubitablement une incroyable opportunité de soutenir Toehider sur la durée, j'ai des sentiments un peu mitigé quant au principe même de Patreon. D'abord parce que ça fait plus ou moins de nous (les fans) vos "boss" - enfin ceux qui versent régulièrement un "salaire" et qui se posent en "juges". Et je trouve cet aspect particulièrement inconfortable: dans la réalité, c'est vous les boss (C'est ça, comme Bruce Spingsteen)! Par ailleurs la logique de l'échange proposé par ce site crée fatalement une grosse pression sur vos épaules, puisque non seulement il vous faut proposer régulièrement du matériel nouveau, mais en plus s'assurer qu'il nous plaise. Tout ça a un côté un peu pervers... Comment le percevez-vous de votre côté de la lorgnette ?

Mike: En fait le concept de mécénat (NDLR: "patron" signifie "mécène" en anglais) existe dans le monde de l'art depuis extrêmement longtemps, dans des formes certes différentes de ce que l'on a pu voir ces dernières années. Comme de nos jours les fans ont pris l'habitude d'avoir un accès beaucoup plus facile et direct aux artistes, je suppose que c'est naturel qu'en échange du privilège consistant en un supplément d'interaction et de matériel il puisse leur être demandé une participation financière. Personnellement je n'ai pas le sentiment d'être devenu l'"employé" des fans: je pense plutôt que tous ces gens ont souscrit parce qu'ils apprécient tout particulièrement le côté imprévisible de ce que propose Toehider. Nos fans sont vraiment les meilleurs! Parfois certains nous font quelques suggestions, mais jamais ils n'exigent quoi que ce soit.

Salty: J'apprécie vraiment le site Patreon, c'est une bonne façon d'impliquer les gens dans le processus créatif, de leur faire sentir comme faisant partie du truc - et, c'est vrai, de presque leur donner l'impression que Toehider devient "leur chose". Mais nos fans sont vraiment géniaux car ils ne se comportent jamais comme s'ils étaient nos boss.

 

Est-ce que le jeune chauffard dont il est question sur "Go Full Bore" est un personnage de fiction... Ou bien le jeune "Mad Mike" écoutait-il vraiment Bathory en traçant à travers le désert comme un Mel Gibson sorti de l'Enfer ? :)

Mike: BORDEL OH OUI J'EN AI AVALE DU BITUME. Sauf que ma bagnole était quand même carrément moins cool.

Salty: Le jeune Salty en a tout autant à son actif haha

 

Dans le titre "The guy that no-one really knows" Mike prétend que l'histoire qui nous est contée est "quasiment vraie"... Dans quelle mesure ? 

Mike: Comme dans la plupart des histoires que j'écris, il y a une part de vérité et une part de fiction!

 

"Moon & Moron" sonne comme un pamphlet à l'intention des partisans de la Terre plate et de leurs collègues de tous poils, pas vrai?

MikeHaha en effet. Salty propose d'ailleurs un podcast called "The Hypothetical Institute" qui se moque des conspirationnistes.

SaltyAllez donc jeter une oreille à The Hypothetical Institute sur StitcherItunes et Spotify où vous trouverez tout un tas de discussions autour de ce genre de théories bidons haha.

 

Il est temps de mettre un terme à cette interview, vu que j'ai déjà pas mal pris de votre temps : pouvez-vous nous dire comment vous voyez la suite du projet Patreon au cours des 9 mois à venir ? Est-ce que vous avez déjà des idées de titres ou d'illustrations pour la suite ? Ou bien vous en remettez-vous entièrement à votre muse - qui souffre manifestement d'hyper-activité?

Mike: j'ai tout plein d'idées éparses, des projets d'histoires, tu vois le genre. J'adore cette sensation de me réveiller le matin en me demandant : "Qu'est-ce qui va bien pouvoir se passer cette semaine?"

Salty: en général je suis plutôt du genre à attendre qu'on commence à lancer des idées de chansons nouvelles, ou alors qu'une idée me tombe dessus toute crue avant de réellement me lancer dans une nouvelle création. Si j'essaie de trop planifier les choses à l'avance, en général ça finit vite par me sortir par les yeux, et j'ai un mal fou à y revenir pour la mener à son terme. Quoi qu'il en soit merci pour tes questions!

 

 

 

 

 

I'm sure all patrons will agree: the first 8 original tracks alone would be enough to release an album as good as Good ! At the end of the first quarter, when you look back on what has already been achieved, how do you feel ? You must be proud !

Mike: Pretty happy with how most of it has turned out! The hardest thing is to let it go, and get completely focused on the next one.

SaltyYeah definitely! It's great to be regularly putting out content and being held accountable for being productive. Especially when you go into a project knowing you HAVE to put something out and then the final product is actually really great!

 

It will be a nightmare for the fans to choose those among the 49 tracks that are worth ending up on "1 Album You MUST Hear Before You Die"! Do you consider releasing a double, or triple album ? And what about the leftovers ? Maybe a bonus CD included in a "Die hard fan" special edition?

MikeNot sure yet, as usual we just went head-first into it without planning to many things, which is the best way to work. I think we will set up a poll and whatever people choose most will end up on the album.

SaltyThe great thing about Patreon is that the fans get a say in what we do, so once the album is done, we can find out what the vibe of the fans is and maybe get some great ideas from there!

 

The idea behind this Patreon project is obviously to guarantee a minimum monthly income so that you can both stop your professional activities and focus on music / art. The thing is that the financial goal has not fully been reached... So do you still have jobs on the side ?

MikeYep, I'm a freelance musician so I do all sorts of things - I'm writing songs for Osher Günsberg, I'm producing/engineering an album for Jude Perl, I sang on an album by Ostura, and of course the Ayreon stuff as well. I also do gigs in other bands and stuff like that. I've never worked a non-musical day in my life, I'm completely rubbish at everything else.

Salty: I do still have a 9-5 office job that gives me no creative inspiration and sucks my motivation dry every single day haha. I'd love it if I could make a living entirely off of my artwork but it's really hard. I try and do as much art as I can, but with my day job I don't have a lot of opportunity to be marketing myself and actively finding more artwork.

 

The name of the project is "49 Songs You MUST Hear Before You Die", and it's suppose to last for about one year... Knowing that at the end of the first quarter we have 8 original songs and 3 covers, I guess that the covers must be counted as part of the 49 songs, right ?

MikeNo there was never a time limit, but I'm hoping to have all original 49 songs written in the early months of next year. The covers are seperate.

 

Talking about covers, last Christmas Mike posted the following comment on toehider.tumblr.com: "I recorded so many covers over the last 2 years or so. I don’t like doing covers anymore. It just makes me not like the song. Learning covers is like dissecting frogs, you learn more about how the frog works, but now that frog is dead". So why are you inflicting this upon yourself within the context of the Patreon project ?

MikeHaha I ask myself the same question... we had to come up with some more things to offer in the higher tiers, so we thought it'd be fun if Salty did a cover of an album cover, and then choose a song from that album to also cover... "I KEEP TRYING TO GET OUT, BUT SOMETHING KEEPS PULLING ME BACK IN"

SaltyYeah I decided to do some art covers which forced Mike to do more music covers haha.

 

Back in 2009 / 2010, you already threw yourselves in a similar project called "12 in 12". If I remember well Mike went through difficult times, when writing became more and more difficult. I have read somewhere that at one point, he was even on the edge of giving up. So do you think there's a risk that it happens again ? The post Mike wrote on the 3rd of May seems to tell that it's not easy for him to keep up with that exhausting pace... 

MikeOh sure! But I have had much more difficult times when I'm not writing... I think I'll be unsettled and unstable no matter what I'm doing haha.

SaltyI think for some people writing or doing art is like a blessing and a curse. It's a talent that I know not everyone has and I try to not take it for granted. And it can get hard sometimes to bring an idea to live or get what ideas live inside your head out onto paper which can be extremely frustrating. BUT at the same time I feel like if I wasn't to be always trying to do art or create something I'd end up feeling way more frustrated.

 

Despite the great opportunity for us to support Toehider on a regular basis, I have mixed feelings about all this Patreon thing. First it kind of makes us (the fans) your "boss" - I mean the ones that pay a wage and judge. And it's a weird, uncomfortable feeling: you're supposed to be the boss (Yes, like Bruce Spingsteen)! Then it puts a high pressure on you, as you have to regularly deliver art and make sure it pleases us. I feel like all this has a pernicious side... What are your feelings about it ?

MikeWell patronage in art is a much older system than how it's worked over the last 100 years or so. And fan entitlement is a much bigger thing now, so I figure if a fan feels like they deserve more interaction and input, then they should pay the price for that privilege. I don't feel "employed" by the fans, I think most people have signed on because they enjoy the unpredictability of what Toehider does. Toehider fans are the best! Sometimes people make suggestions, but they never make demands.

SaltyI like the Patron platform, I think it's a good way for people to feel involved in the creative process and have a feeling of involvement and almost of ownership, but I think Toehider fans are great because they don't act like our boss.

 

Is that young driver in "Go Full Bore" a fictional character... Or did young "Mad Mike" really listen to Bathory while driving through the desert like a Mel Gibson from Hell ? :)

MikeHECK YES I DID. My car looked considerably less cool though.

Salty: This also applies to young Salty too haha

 

Another bell rings when I listen to "The guy that no-one really knows": in what extent is this story "mostly true" ? 

MikeLike most of my stories, it's partly truth and partly fiction!

 

"Moon & Moron" sounds like you cunningly ridiculing flat earthers and the likes, right ?

MikeHaha yes, Salty does a podcast called "The Hypothetical Institute", which also makes fun of conspiracy theorists.

Salty: Be sure to check out The Hypothetical Institute on Stitcher, Itunes and Spotify for a lot of discussion of “cooked” ideas like that haha.

 

Let's end this interview now, as I have already taken a lot of your time : what are your feelings about the next 9 months ? Do you already have ideas about songs to be written, stories to be told and artworks to be drawn ? Or do you simply trust your hyperactive muse?

MikeI have scattered ideas, and some ideas for stories and stuff like that. I love the feeling of waking up and thinking "I wonder what will happen this week?"

Salty: Generally I like to wait until we start bouncing ideas around about songs or until an idea strikes me before I start planning artwork. If I start something or plan it too much I usually find that I get sick of the idea really quickly and find it hard to come back to it. Thanks for the questions!

photo de Cglaume
le 31/05/2018

Commentaires

Rouxbarbe

Rouxbarbe le 31/05/2018 à 20:19:03

IP : 2a01:e34:ef28:4d00:ec07:8741:1ab7:90c5

Merci une nouvelle fois pour cette interview :)

cglaume

cglaume le 31/05/2018 à 20:50:40

:)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Necroblaspheme - XXVI: The Deeper, The Better

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018