S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Melvins - "Electroretard"

Melvins - "Electroretard"
chronique Melvins - Electroretard
8,5/10 0
Acheter Melvins Electroretard sur Amazon

CD album CD album (45:22)

 

Style musical : 

Indus / Rock Psyché / Reprises

 

Année : 

2001

 

Tracklist :

1 Shit Storm
2 Youth Of America
3 Gluey Porch Treatments
4 Revolve
5 Missing
6 Lovely Butterflies
7 Tipping The Lion
8 Interstellar Overdrive

 

Label : 

Man

 

Lieu d'enregistrement : 

USA

groupe Melvins
Melvins

Chroniques :

Mangled Demos From 1983 (1983)
Gluey Porch Treatments (1987)
Ozma (1989)
Love Canal/Someday (1990)
Live Flexi Single (1990)
With Yo' Heart Not Yo' Hands (1990)
Bullhead (1991)
Your Choice Live Series (1991)
Eggnog EP (1991)
Tanx (1991)
Split 7'' (1991)
King Buzzo EP (1992)
Lysol (1992)
Dale Crover EP (1992)
Night Goat 7'' (1992)
Joe Preston EP (1992)
Melvana EP (1993)
Lizzy EP (1993)
Houdini (1993)
Stoner witch (1994)
Prick (1994)
Stag (1996)
Singles 1-12 (1996)
The Bit EP (1996)
Honky (1997)
Alive At The Fucker Club Australia (1998)
The maggot (1999)
The Bootlicker (1999)
The Crybaby (2000)
Electroretard (2001)
Colossus of destiny (2001)
Millennium Monsterwork (2002)
Hostile Ambient Takeover (2002)
26 Songs (réédition) (2003)
Pigs Of The Roman Empire (2004)
Never Breathe What You Can't See (2004)
Message Saved / Thank you! (2004)
Sieg Howdy (2005)
(A) senile animal (2006)
A Live History Of Glutony And Lust (Houdini Live 2005) (2006)
Pigskin / Starve Allready (2006)
Smash The State EP (2007)
Split Tour Double 7 (2007)
Nude with boots (2008)
Pick your battles (2009)
The Bride Screamed Murder (2010)
Hurray For Me Fuk You / Paraquat Plus (2010)
Black Betty Split 7'' (2011)
Freak Puke (2012)
Amphetamine Reptile Records Cage Match Tour Split 7 (2012)
The Bulls And The Bees (2012)
1983 (2012)
Tres Cabrones (2013)
Melvins 1983 - Gaylord (2013)
Live At Third Man Records (2013)
Everybody Loves Sausages (2013)
Hold It In (2014)
Basses Loaded (2016)
Three Men And A Baby (2016)
Dans le même style :
Ministry - Rio Grande Blood

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 7 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1...

Alors celui-là, il représente quelque chose de spécial pour moi. Ne vous moquez pas. C'est affectif. Bordel. Je n'ai pas perdu mon pucelage ni découvert la magie de la colle à solvants là-dessus, non. C'est tout bêtement le premier disque des Melvins que j'ai possédé/écouté. Nan-han, je ne les ai pas découverts en 1986, ça t'étonne? Bordel, j'avais 6 ans! Tout ce que je connaissais d'eux, c'était leur reprise de Pink Floyd ici incluse. Je l'avais acheté peu après sa sortie et quand je l'ai glissé dans la platine, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais vaguement entendu parler du groupe, sans que ça ne me renseigne pour autant sur leur musique. Et j'étais loin de me douter que ce disque allait changer ma vie. Ouah l'autre, carrément!

Je n'exagère rien quand j'écris « changer ma vie ». La découverte de ce groupe, progressivement approcher la globalité de sa discographie colossale, m'a littéralement fait changer mes idées, mes conceptions sur la musique et préparé à tout un tas d'horreurs bruyantes barrées-tripantes. J'avais trouvé un groupe dans lequel je me retrouvais vraiment, moi qui était attiré par le dérangeant, mais aussi le Blues, le Rock et le Metal « différents, tu voaaaaas », origines du mal.

Le plus drôle, c'est que c'est un disque de reprises.

Oui, des reprises, ces trucs immondes qui servent de passe-droit ou de bouche-trous à tout un tas de groupes pleutres! Mais le concept est ici baisé de la gueule car ils reprennent plusieurs morceaux... des Melvins. L'auto-reprise comme pied de nez de bouffon?

Pas seulement, puisque les nouvelles versions sont TRES éloignées des premières moutures. « Gluey Porch Treatments » (idem, [Alchemy Records/1987) part en Thrash-Jungle avant de sombrer dans la démence épurée basse slide/voix maniérée, sans plus rien du Punk originel mais affichant 47 secondes au compteur. « Revolve » (« Stoner Witch », [Atlantic/1994]), composition géniale, sonne très bien en version calme, où l'on remarquera à la fin les petits sons à la X Files très insolites. « Lovely Butterflies » (Honky, [AmRep/1997]), passée du singulier au pluriel, est carrément abrutissante, encore plus Indus et noisy que l'originale, plus extrême, idéale pour se faire jeter par ses potes. « Tipping The Lion » (« Stag », [Atlantic/1996]) est saturée d'effets, son groove pervers hanté par un sifflement du genre vieux poste de télé au son coupé. Vraiment dérangé, vos vieux amis ne vous comprendront décidément plus.

Sinon, « Shit Storm » est une plage d'introduction complètement bruitiste, mélange de certains de leurs morceaux passés à l'envers, avec quelques bruits ajoutés. Ce titre ne sert pas à grand-chose, alors je m'en servirai pour révéler un scoop. Le groupe, au travers de ses délires les plus extrêmes (ou les plus débiles) m'a initié à la Noise, la vraie, le bruit, quoi, et à sa contemplation. Merci les gars, vous m'avez bousillé.

Je vous avais bien dit que je n'étais plus le même.

Et les autres morceaux, alors? « Missing » est une reprise de la formation à Kevin Rutmanis le bassiste maboul, les Cows, une belle chanson basse-batterie-voix claire assez Pop redneck, qui plaît à la gent féminine, pour une fois. « Youth Of America », reprise des Wipers,  est fascinante. Long (9 minutes) titre Punk mélodique, énergique, au suspense qui ne faiblit jamais, conduit par un Dale Crover métronomique mais dynamique. Il déverse un déluge d'arrangements (déclinaisons et variations sur les thèmes, voix travaillées, nuances d'intensité, solos guitares, sons planants intermittents...) et ne devient ainsi jamais ennuyeux. Faudrait peut-être que j'écoute la version originale un jour...

Au fait, le disque est effectivement clos par une interprétation note-à-note du « Interstellar Overdrive » des Pink Floyd. Ils poussent le vice du mimétisme jusqu'à imiter les effets de stéréo originaux. Drôle d'idée mais exercice de style réussi.

Conclusion? Vous l'aviez déjà en introduction, ça servait à rien de lire cette diarrhée. Cela dit, j'ai dû le domestiquer, le machin, l'écouter bien des fois, avant qu'il ne me donne envie de me plonger dans leurs autres œuvres... Avant que ma vie ne soit transformée, pour le meilleur et pour le pire.

Nema Snivlem.

photo de El Gep
le 08/05/2011

Note des commentateurs : 9/10 (sur 3 votes)

Commentaires

el gep

el gep le 10/06/2011 à 02:36:04

IP : 84.102.94.244

Au fait, le label, c'est Man's Ruin, pas Man tout court, éhéhé.

cglaume

cglaume le 10/06/2011 à 11:03:43

IP : 90.80.1.65

Ca c'est Pidji qui fait rien qu'à laisser trainer des bugs dans ses IHMs d'admin ... :)

Zoliv

Sa note : 10/10

Zoliv le 01/07/2011 à 10:14:50

IP : 207.45.249.142

Youth of America par les Melvins, une des meilleures chansons du monde !

el gepeto

el gepeto le 01/07/2011 à 21:32:32

IP : 84.102.94.244

Ah oui, je n'ai pas tellement insisté dessus, mais c'est vraiment un beau morceau, ça c'est sûr, ma bonne dame. Faut vraiment que j'écoute l'originale, peut-être la compo est tout simplement mortelle à la base...

frolll

Sa note : 8/10

frolll le 02/08/2011 à 12:45:20

IP : 217.136.102.114

LOVELY BUTTERFLIES

el gep

Sa note : 9/10

el gep le 01/07/2015 à 17:54:13

Joie: vous n'aurez plus à dépenser une fortune pour acheter ce disque, il est réédité (CD) en forme de bonus au EP "The Bulls And The Bees", depuis peu.
Bon, vous n'aurez pas l'artwork nazi-fendard de Kozik, ceci dit...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Pitchouchoulex - Pitchoutchoulex

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016