Melvins - With Yo' Heart Not Yo' Hands

Melvins - "With Yo' Heart Not Yo' Hands"
chronique Melvins - With Yo' Heart Not Yo' Hands

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES

Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS - Chapitre 47 -

Suite des mini-chroniques autoritaires de sorties Melvinsiennes spéciales/formats courts, etc.

"Avec ton cœur, pas avec tes mains", bordel ! Ça c'est un morceau de Malfunkshun, un groupe né en 1980 et qui a grave influencé le Rock Alternatif, paraît-il, sauf qu'ils ont pas sorti de disque. Enfin, pas à l'époque, car ces cons se sont reformés depuis. Y'a même eu un film sur l'histoire du pauvre junkie en chef, comme si il suffisait d'être un pauvre loser qui fait de la zik pour avoir un destin tragique méritant un biopic ! Ah non, c'est un docu, ouais, bon, et alors ? Si c'est pour encore entendre parler d'un petit garçon efféminé qui a toujours été différent et créatif et que c'est pour ça qu'il a trop souffert et qu'il s'est mis à l'héro, je m'en passerai bien, merci, je déteste vomir.

En tous cas, les Melvins ont dû les écouter au moins deux fois, les fofolles en question, puisqu'ils les reprenaient en 1990. Le résultat en est une très bonne reprise, fidèle dans sa structure, mais moins Glam et avec moins de guitares dissonantes, ce qui est plutôt surprenant de la part de nos arsouilles. Notons que malgré la merde que je viens d'écrire, le morceau original est excellent et plutôt barré ! Ici, le tout sonne plus froid, beaucoup moins charnel, comme si Flipper et Black Sabbath s'était associés le temps d'une improbable séance de studio dans un hôpital psy abandonné. La voix frustrée et angoissée de King Buzzo fait des merveilles.

Suit en face B une compo complètement à l'Ouest et ce morceau inénarrable nommé "Anal Satan", qui convoque Indus huileux et faux Hip-Hop viandard débile. Ce qui avait commencé comme un 45 tours plutôt accessible, voire Grungy, s'avère, sur sa face cachée, être encore une saloperie de maniaquerie schizoïde dont on ne sait jamais si il faut en rire ou en avoir peur. L'un n'empêche pas l'autre, vous me direz.
Stylistiquement "Four Letter Woman" semble être à la parfaite croisée de Ozma et Bullhead. Ça tombe bien, niveau temporel c'est exactement ça : 1990.
"Anal Satan", lui c'est carrément la faille euh... anale dans l'espace : on croit à la parodie sur le leitmotiv principal alors que la distorsion à bande ralentie sur les breaks est plus impressionnante. En fait, ce truc improbable est pas loin d'être un tube. Un O.M.N.I., mais un tube. J'adore.

Faut vraiment que j'aille me faire soigner.

photo de El Gep
le 25/11/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Earthship - Iron Chest
Infestdead - JesuSatan