TOP ALBUMS 2023

TOP ALBUMS 2023  (dossier)
 

 

Mais quel bordel !

 

La construction de ce Top aura été aussi chaotique que les musiques qui traversent les pages du webzine. Jamais le pluralisme de la team n'aura été aussi remarquable et prononcé.

Les pessimistes verront donc ce "TOP TEAM" comme un malheureux consensus mou, fruit de choix aléatoires (quoiqu'en dira la personne en charge des calculs de points).

Les optimistes comprendront qu'il est un formidable révélateur de toute la richesse créative des musiques saturées (mais pas que) que chacun des membres tente, à sa façon, modestement et avec passion, de partager. Ce top, comme tous les tops, comporte son lot de surprises dans lequel on retrouvera "ce groupe que l'on croyait mort", "ce groupe dont on pensait les membres morts", les attendus, les inattendus et ceux qui brillent par leur absence.

 

Ce top, comme tous les tops n'est pas le vôtre, voilà pourquoi, si vous êtes motivés, nous serions heureux de lire votre classement perso.

 

Dans tous les cas nous nous retrouverons en 2024, année qui marquera le 20e anniversaire du webzine...

 

Bonne lecture ! 

 

Et pour continuer, découvrez les TOPs individuels de la rédaction de COREandCO :


- Les TOPs et FLOPs 2023 individuels de la rédaction, première partie

- Les TOPs et FLOPs 2023 individuels de la rédaction, seconde partie

 

 


 

Notre sélection des meilleurs albums metal, hardcore, rock de 2023 :

 

  1. Thy Catafalque - Alföld

      Thy Catafalque - Alföld

     
  2. Jason Bieler And The Baron Von Bielski Orchestra - Postcards From The Asylum

      Jason Bieler And The Baron Von Bielski Orchestra - Postcards From The Asylum

     
  3. Kadabra - Umbra

      Kadabra - Umbra

     
  4. loma prieta - last

      Loma Prieta - Last

     
  5. sanguisugabogg - homicidal ecstasy

      Sanguisugabogg - Homicidal Ecstasy

     
  6. neil young - chrome dreams

      Neil Young - Chrome Dreams

     
  7. ojne - sogno

      Ojne - Sogno

     
  8. Gravesend - Gowanus Death Stomp

      Gravesend - Gowanus Death Stomp
     

     
  9. Vulture Industries - Ghosts from the past

      Vulture Industries - Ghosts from the past

     
  10. Hypno5e - Sheol

      Hypno5e - Sheol

     
  11. Helleruin - Devils, Death and Dark Arts

      Helleruin - Devils, Death and Dark Arts

     
  12. king gizzard and the lizard wizard - petrodragonic apocalypse...

      King Gizzard and the Lizard Wizard - Petrodragonic Apocalypse...

     
  13. Earthbong - Church of Bong

      Earthbong - Church of Bong

     
  14. wednesday - rat saw dog

      Wednesday - Rat Saw Dog

     
  15. empire state bastard - rivers of heresy

      Empire State Bastard - Rivers of Heresy

     
  16. Kim Dracula - A Gradual Decline in Moral

      Kim Dracula - A Gradual Decline in Moral

     
  17. Drache - Devenir le rien

      Drache - Devenir le Rien

     
  18. none - invevitable

      None - Inevitable

     
  19. model/actriz - dogsbody

      Model/Actriz - Dogsbody

     
  20. Burner - It All Returns to Nothing

      Burner - It All Returns to Nothing

     
  21. samiam - stowaway

      Samiam - Stowaway

     
  22. Not Scientists - Staring At The Sun

      Not Scientists - Staring At The Sun

     
  23. mutoid man - mutants

      Mutoid Man - Mutants

     
  24. Ringworm - Seeing Through Fire

      Ringworm - Seeing Through Fire

     
  25. kae tempest - nice idea

      Kae Tempest - Nice Idea

     
  26. khan - creatures

      Khan - Creatures

     
  27. Black Rainbows - Superskull

      Black Rainbows - Superskull

     
  28. Hasard - Malivore

      Hasard - Malivore

     
  29. Grian Chatten - Chaos For The Fly

      Grian Chatten - Chaos For The Fly

     
  30. Zmar - Napořád

      Zmar - Napořád

     
  31. Gorod - The Orb

      Gorod - The Orb

     
  32. Grave Pleasures - Plagueboys

      Grave Pleasures - Plagueboys

     
  33. Mondo Generator - We Stand Against You

      Mondo Generator - We Stand Against You

     
  34. tomb mold - the enduring spirit

      Tomb Mold - The Enduring Spirit

     
  35. Oxx - The Primordial Blues

      Oxx - The Primordial Blues

     
  36. qotsa - in times new roman

      Queens Of The Stone Age - In Times New Roman

     
  37. Dead Talks - Veneration of The Dead

      Dead Talks - Veneration of The Dead

     
  38. Xoth - Exogalactic

      Xoth - Exogalactic

     
  39. Concrete Age - Bardo Thodol

      Concrete Age - Bardo Thodol

     
  40. jornada del muerto - pinturas negras

      Jornada Del Muerto - Pinturas Negras

     
  41. Putrid Yell - Consuming Aberration

      Putrid Yell - Consuming Aberration

     
  42. Tele.s.therion - VERB. D.SVM C.S.T. ARCAN

      Tele.s.therion - VERB. D.SVM C.S.T. ARCAN

     
  43. The Murder Capital - Gigi\'s Recovery

      The Murder Capital - Gigi's Recovery

     
  44. Rorcal - Silence

      Rorcal - Silence

     
  45. Ken Mode - VOID

      Ken Mode - VOID

     
  46. The Hip Priests - Roden House Blues

      The Hip Priests - Roden House Blues

     
  47. The Keening - Little Bird

      The Keening - Little Bird

     
  48. Aodon - Portraits

      Aodon - Portraits

     
  49. maruja - knocknarea

      Maruja - Knocknarea

     
  50. Terrifier - Trample the Weak, Devour the Dead

      Terrifier - Trample the Weak, Devour the Dead

     
  51.   Hexvessel - Polar Veil

    Hexvessel - Polar Veil

    Au chant de nombreux projets musicaux de divers horizons, Mat McKerney ne cède pas à la médiocrité malgré sa productivité. Ce 5e album ne déroge pas à la règle et vient refroidir l'atmosphère avec son black-metal sombre, psychédélique et épique. Le genre de truc qui fait fondre avec des ambiances glaciales.

     

  52.   Predatory Void - Seven Keys to the Discomfort of Being

    Predatory Void - Seven Keys to the Discomfort of Being

    À la rencontre des genres, entre black, doom, sludge, Predatory Void séduit grâce à sa capacité à caler le malaise. L'envoûtante et hurlante Lina R. appuyée par des musiciens d'horizons variés, doués pour coller une sale ambiance en soirée nous ont offert une belle surprise -déconseillée si vous souffrez de déprime hivernale- pour ce premier album.

     

  53.   Bear Ghost - Jiminy

    Bear Ghost - Jiminy

    Vous voulez le top en matière de Nawak Metal subtile-et-pourtant-ébouriffant ? Vous voulez la grandiose narration de Toehider et Major Parkinson, le soleil d’Osaka Punch, le Piano Rock exubérant de Will Wood, la gourmandise délurée de Moron Police, une basse irrésistible, un foisonnement de tous les instants, des mélodies imparables, le beurre, l’argent du beurre, et le Top 2023 du Frapadingue Metal de qualité ? Ne cherchez plus, Jiminy est sorti depuis le 22 septembre !.

     

  54.   '68 - Yes, and...

    \'68 - Yes, and...

    On resserre sa cravate, on met ses plus beaux mocassins à glands :  les dandys du rock'n'roll foufou est de retour ! Josh Scogin et Nikko Yamada reviennent en très grande forme. Dans le style si singulier du duo, ce Yes, and... est sans doute le plus noisy de leur discographie. 32 minutes, ça peut paraître court, mais cet album se revisite sans cesse : pas besoin d'être 10 sur scène avec un masque pour être inventif.

     

  55.   Volkor X - The Loop

    Volkor X - The Loop

    La synthwave à part de Volkor X fait voyager loin, très loin avec une empreinte carbone proche de 0. Pour tous ceux qui ne peuvent pas se payer un voyage via SpaceX, lancez l'album, fermez les yeux, on s'y croirait presque !

     

  56.   Oddism - With The White Tiger

    Oddism - With The White Tiger

    La patience est une vertu de plus en plus rare, mais il a fallu en faire preuve pour voir naître (enfin !) le second album d'Oddism. Après un alléchant premier LP, les nordistes étaient attendus par ceux qui avaient eu la chance de les attendre et/ou de les voir. La branlée dure 21 minutes, mais un tabassage dans les règles de l'art n'a pas besoin d'être trop long pour être efficace.

     

  57.   Dødheimsgard - Black Medium Current

    Dødheimsgard - Black Medium Current

    Black Medium Current fait partie des meilleurs albums d'Avant-garde sortis cette année. Avec une écriture précise et travaillé, Dødheimsgard continue d'explorer et d'expérimenter avec décadence et originalité le black metal.

     

  58.   Squid - O Monolith

    Squid  - O Monolith

    Expérimentale, arty, bruitiste, cuivrée : la noise post-punk de Squid n'est pas ce qui se fait de plus facile d'accès de prime abord mais ce projet musical est également riche en émotions. Une expérience auditive surprenante qu'il ne fallait pas louper en 2023 !

     

  59.   Big|brave - Nature Morte

    Big|brave - nature morte

    Lent, lourd, long : le groupe n'est pas là pour animer les soirées mais récurer l'âme de son auditeur. 

     

  60.   Eyes - Congratulations

    Eyes - Congratulations

    L'effet de surprise qu'avait Underperformer ne fonctionne plus, mais, bien qu'attendu, Eyes ne déçoit pas et ne change quasiment rien à sa formule magique : un hardcore brut, direct, efficace, dénué de toute artifice à la nuance près qu'il est porté par un son encore plus musclé. Comme s'ils avaient besoin de ça ! 

     

  61.   Mspaint - Post-American

    Mspaint - Post-American

    Du post-punk avec un synthé. Tout un programme pour ce groupe coloré qui s'évertue à faire rentrer les 90's dans les années 20's et c'est tout sauf ennuyant.

     

  62.   Grande Royale - Welcome To Grime Town

    Grande Royale - Welcome To Grime Town

    Un album de Grande royale nous a t-il déjà ennuyé ? Les scandinaves poursuivent leur travail de réappropriation du rock'n'roll des 70's et le teintent de pop et soignent le travail avec des riffs et soli toujours aussi efficaces. Un shoot d'énergie qui devient vite addictif !

     

  63.   Aho Ssan - Rhizomes

    aho ssan - rhizomes

    Aho Ssan sort un peu des sentiers musicaux empruntés sur CoreandCo, mais cet artiste du monde de la musique électronique a sorti un album marquant par son intensité et comme nous n'en avons pas encore parlé, voici son bandcamp pour les plus curieux.

     

  64.   Aara - Triade III: Nyx

    Aara - Triade III: Nyx

    Après Eos et Hemera, Aara cloture sa triade avec Nyx et nous offre une oeuvre massive et complète bâtie sur un Black Metal à la fois intelligent et sauvage. Un album magnifiquement empreint des vélléités du black metal.

     

  65.   Truie - Ménophilie

    Truie - Ménophilie

    Amis de la poésie, au revoir ! Du gras, du gras, du gras : dans la musique, dans les propos. En même temps, c'est du death grind; c'est exactement ce qu'on lui demande. 

     

  66.   Ikarie - Arde

    ikarie - arde

    Oeuvre vibrante, puissante, lourde mais aussi parfois aérienne (parce qu'il faut bien respirer parfois), Arde est le second album d'Ikarie, sorte de The Ocean puissance 10 sur l'échelle de l'intensité délivre un post-metal / doom qui ne laisse pas indifférent celui qui le rencontre.

     

  67.   Great Falls - Objects Without Pain

    Great Falls - Objects Without PainPrenez une douche très chaude. Trop chaude. Brûlante. 10 minutes. Sortez de là et essuyez vous le dos avec du papier de verre. Du gros grain. Enfin mettez direct contre votre peau un pull en laisse et marchez sur un tapis avec des centaines de pièces de Lego étalées sur le sol. Ce sera moins douloureux que l'écoute de la noise bouleversante de Great Falls.
     

  68.   Swans - The Beggar

    swans - the beggar

    Certains deviennent des légendes à leur mort. D'autres sont des légendes vivantes une fois leur carrière achevée. Quelques exceptions sont des légendes toujours actives, comme Swans qui sort un album noir dans lequel règne une atmosphère de fin, de mort (pour changer)...et c'est toujours aussi savoureux, pertinent, emballant, envoûtant "Am I ready to die ?" répète inlassablement Michael Gira sur le titre "Paradise is mine". Pas tout de suite. Non, pas tout de suite.

     

  69.   Gel - Only Constant

    Gel - Only Constant

    Gel est une  jeune formation ricaine qui a tout pigé à deux générations de scène HxC. Et même si certains trouveront peut-être Only Constant inoffensif, on le trouve quant à nous aussi indispensable que définitif.

     

  70.   Tar Pond - Petrol

    tar pond - petrol

    Cinq titres. Cinq. Et tout le monde s'accordera après leur écoute pour dire que dans cette ambiance de fin du monde, Tar Pond a sorti un des meilleurs albums de doom / metal de l'année.

     

  71.   Wayfarer - American Gothic

    Wayfarer - American GothicLe black western de Wayfarer fait mouche une nouvelle fois, mais de façon bien moins immédiate : avec un rythme plus lent, des écoutes à laisser décanter, American Gothic se découvre et s'apprécie avec le temps.
     

  72.   Spotlights - Alchemy For The Dead

    Spotlights - Alchemy For The Dead

    Planant, pop, gothique, et tout un tas d'adjectifs ne suffisent pas à qualifier correctement l'expérience sonore singulière de Spotlights. Singulière...et pourtant familière. Puisant ses influences dans le rock des 30 dernières années, le groupe semble accessible mais cache aussi une richesse qui ne se dément pas à chaque écoute.

     

  73.   Ostraca - Disaster

    Ostraca - Disaster

    Officiant dans un genre que les moins de 20 ans sont peu nombreux à connaître, Ostraca appuie sur la corde sensible des nostalgiques du screamo des années 2000 sans jamais se répéter. C'est brut, ça sature mais l'émoviolence du groupe dégage une spontanéité inhérente au genre tout en ayant digéré et enrichi la formule d'éléments post-hardcore.

     

  74.   Chamber - A Love To Kill For

    Chamber - A Love To Kill For

    Le Marvel du Mathcore. Ça fait trembler les murs, ça en fout plein la gueule, ça déboussole les oreilles : une affaire rondement bien menée. Musclé, gonflé : ça joue fort, vite et dans tous les sens. Un amoureux du genre ne peut pas rester insensible face à un chaos aussi bien structuré.

     

  75.   Haken - Fauna

    Haken - Fauna

    Perché quelque-part sur un magnifique petit nuage planant dans les mêmes cieux que Dream Theater, Thank You Scientist, Panzerballet, Leprous, Devin Townsend et Vola, Haken livre avec Fauna un septième album grandiose, qui ressemble fort à un point d'orgue. Il s'agit là de ce genre d’œuvre qui va se loger profond en vous pour vous susurrer à chaque écoute de nouvelles vérités sublimes. En vérité je vous le dis : tant que des musiciens continueront à proposer ce genre de musique, il y aura de l'espoir....

     

  76.   Blackbraid - Blackbraid II

    Blackbraid - Blackbraid II Doomy, Heavy, trad' ou féroce : quelle que soit la teinte qu'il prend, le Black Metal "indigène" de Blackbraid II conjugue la fureur et l’intelligence au charisme certain de son maître d’œuvre pour s’écouter avec le cœur.
     

  77.   Néboas - Otros Claros del Bosque

    Néboas - Otros Claros del Bosque

    Il y a des langues chantantes comme l'italien et l'espagnol et il se trouve qu'elles vont parfaitement bien pour hurler des textes d'écorché vif. Néboas parvient à le faire avec son screamo poétique et déchirant.

     

  78.   Lankum - False Lankum

    Lankum - False Lankum

    Qui aurait pu penser qu'un groupe de folk irlandais serait sur le podium d'un TOP annuel sur un webzine "core et affiliés" ? Au-delà de sa musicalité, sa créativité et son sens de l'expérimentation, Lankum est un groupe extrêmement sombre qui nous a envoûté. Psychédélique, mystique, occulte, noir, déprimant : Lankum a tout pour...nous mettre en joie (même si ça n'est clairement pas le but).

     

  79.   Incendiary - Change The Way You Think About Pain

    Incendiary - Change The Way You Think About Pain

    On voudrait presque que le monde tourne encore plus mal pour qu'Incendiary crie sa colère plus souvent ! Le hardcore new-yorkais ne se révolutionne pas mais il fonctionne toujours à merveille. La bande à Brendan est en mode bulldozer, rouleau compresseur (bref, n'importe quel engin de chantier) et casse des cous à chaque titre et sur chaque riff. Jamais torticolis n'a été aussi satisfaisant.

     

  80.   Pénitence Onirique - Nature Morte

    Pénitence Onirique - Nature morte

    Pour la seconde année consécutive, c'est un album de black-metal qui culmine en haut de notre TOP. Mais Pénitence onirique a marqué de nombreux membres de l'équipe par son raffinement, sa puissance, son riffing puissant (trois guitares, tout de même), un section rythmique dévastatrice dans un univers complexe, riche, jamais ennuyeux. Mature, comme on l'attend d'un troisième album mais avec les mêmes frissons que ceux provoqués par le premier.

     

photo de Pidji
le 03/01/2024

15 COMMENTAIRES

8oris

8oris le 03/01/2024 à 13:28:31

Quelle belle palette de styles. Plutôt qu'un "consensus mou", je trouve ça plutôt encourageant pour la diversité musicale.

cglaume

cglaume le 03/01/2024 à 13:31:29

🤘🤘🤘

Xuaterc

Xuaterc le 03/01/2024 à 13:44:06

En effet, pas un consensus mou, mais un révélateur de la

Xuaterc

Xuaterc le 03/01/2024 à 13:45:56

diversité des musiques qui nous transportent et nous poussent à vous en parler

sepulturastaman

sepulturastaman le 03/01/2024 à 15:44:34

Alors mon top de l'année 2023 ça va aller vite :
Adultere - Les trainées du diable
The Arson Project - God Bless
Phantom Corporation - Fallout
J'ai même pas du acheter 10 lp cette année.
Le truc naze par excellence en 2023 : Cavalera - Bestial Devastation / Morbid Vision (z'ont foiré "Show me the warth" ils auraient pu nous donner des regrets de ne pas aimer ce "disque" mais même pas)

Moland

Moland le 03/01/2024 à 18:38:23

Très classe, ce top, je trouve. Mais ce que je retiens, c'est que ce webzine de bon aloi va bientôt souffler 20 bougies. 20 !!! Fichtre cul ! Je suis choqué. Quelle longévité. Avec un sérieux toujours égal. Très fier et honoré de faire partie de l'aventure. Longue vie à CoreAndCo ! Et bonne année !

noideaforid

noideaforid le 05/01/2024 à 16:54:21

Ce qui est sympa dans le top c'est de voir des groupes pas chroniquer, dont trois qui me titillent bien l'oreille Loma Prieta, Ojne et samiam voir le projet annexe du chanteur de biffy Clyro. Et j'attendais broken bomb dans le top( voir dans le top 5 voir même Tumaï quelques part. C'est cool, toujours agréablement surpris par ce top ! ça été une superbe année musicale de découverte! Merci pour tout!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/01/2024 à 17:40:30

Broken Bomb aurait pu y figurer en effet mais j'ai respecté grosso modo les consignes en ne faisant pas un top 35. J'ai donc fait des choix.

cglaume

cglaume le 05/01/2024 à 18:04:54

Perso le dernier Venus aurait dû être en haut de mon Top... Trop tard (ça arrive tous les ans) 😭

Pingouins

Pingouins le 06/01/2024 à 11:38:26

@ noideaforid : oh mais le Øjne il est chroniqué hein ! Ici : https://www.coreandco.fr/chroniques/ojne-sogno-3-9480.html

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/01/2024 à 23:28:32

Y'a quand même vachement de skeuds de fragiles ou la rédac rajeunit ?

Arrache coeur

Arrache coeur le 07/01/2024 à 00:22:21

(je plaide un peu coupable) 

Moland

Moland le 07/01/2024 à 03:10:13

Pour ma part, je retrouve dans le top général des albums figurant dans le mien, pas franchement de fragiles (encore faudrait il se mettre d'accord sur la définition de fragiles), comme ceux de Big|Brave, de Great Falls, King Gizzard, Swans, Wayfarer,  et même Lankum...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/01/2024 à 16:26:30

C'était un troll. 

Moland

Moland le 07/01/2024 à 17:32:22

Pfff, et comment on fait pour savoir,  hmmm ? Appelez-moi le directeur !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Seisach' metal night #5 et les 20 ans de COREandCO !
  • Bongzilla + Tortuga + Godsleep à Paris, Glazart le 14 mai 2024

HASARDandCO

Pupil Slicer
Interview

Pupil Slicer

Le 27/05/2023

Tusmørke - Ført Bak Lyset